Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Explication Simple de la Sourate Al-Fatiha

Description: La traduction de la Sourate al-Fatiha complétée par une explication simple verset par verset.

ParImam Kamil Mufti

Publié le25 Jun 2019 - Dernière modification le20 Aug 2017

Imprimé: 9 - Envoyé: 0 - Vu: 477 (moyenne quotidienne: 3)

Catégorie: Leçons > Le Saint Coran > Explication de passages choisis


Objectifs

·      Apprendre la traduction de la Sourate al-Fatiha.

·       Apprendre l'explication verset par verset de la Sourate al-Fatiha dans un langage simple.

·       Étudier l'explication de versets basés sur al-Tafsir al-Muyassar écrits par un groupe de savants spécialistes du Coran.

Termes Arabes

·       Sourate – chapitre du Coran.

·       Salat - le mot Arabe pour désigner une connexion directe entre le croyant et Allah. Plus spécifiquement, dans l'Islam, il fait référence aux cinq prières quotidiennes prescrites et constitue la forme d'adoration la plus importante.

La Sourate Al-Fatiha

La Sourate al-Fatiha est la première sourate du Coran et est récitée dans chaque prière d’après ce qu’a déclaré le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège): « Pas de prière pour celui qui ne récite pas le premier chapitre du Coran [c.-à-d. Al-Fâtihah]. »[1]  Après sa conversion à l'Islam, une personne doit d'abord mémoriser la Sourate al-Fatiha pour pouvoir accomplir les prières prescrites. Sa signification doit être apprise et méditée chaque fois que nous accomplissons la salat

Texte, Translittération, Traduction et Explication

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِِ

1. Bismillahir rahmaanir rahim

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Le Coran commence par le nom propre, unique et personnel de Dieu - Allah. «Au nom d'Allah» signifie qu’un musulman commence sa récitation en cherchant l’aide d’Allah. Allah est le Dieu de l'humanité qui est Le seul digne d'adoration. Personne d’autre ne peut s’appeler «Allah». Allah est le Seigneur le Tout Miséricordieux (ar-Rahman) dont la miséricorde s'étend à toute les créatures. Il est aussi essentiellement Très Miséricordieux (ar-Rahim) envers les fidèles. 

الْحَمْدُ للّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

2. Alhamdu lillahi rabbil Aalameen

Louange à Allah, Seigneur de l'univers.

Allah mérite d'être loué pour la perfection de Ses qualités, de Ses dons matériels et de Ses bénédictions spirituelles. Pour cela, les gens doivent Le louer pour tout ce qu'Il leur a donné. Lui seul mérite cela. Il est le Seigneur des mondes, ce qui signifie qu'Il a créé tout ce qui existe, en le maintenant à chaque instant. Il est le Seigneur qui alimente la vie des croyants de foi et de bonnes œuvres.

الرَّحْمـنِ الرَّحِيمِ

3. Ar rahmaanir rahim

Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

«Tout Miséricordieux» (Al-Rahman) et «Très Miséricordieux» (ar-Rahim) sont deux des nombreux noms d’Allah. 

مَالِكِ يَوْمِ الدِّينِ

4. Maliki yawmid dine

Maître du Jour de la rétribution.

Allah seul est le Maître du Jour du Jugement, le jour où les êtres humains seront récompensés pour leurs actes. Le fait de réciter ce verset dans chaque rak’ah de la prière rappelle constamment au musulman l’arrivée du Jugement, et l’encourage à faire le bien et de s'éloigner du péché.

إِيَّاكَ نَعْبُدُ وإِيَّاكَ نَسْتَعِينُ

5. Iyyaka naaboudou wa-iyyaka nasta-ine

C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons le secours.

Nous T’adorons [Seul] et c'est Toi [Seul] dont nous implorons le secours. Tout repose sur Toi. Le verset nous dit qu'un musulman n'est pas autorisé à accomplir des actes d'adoration, comme la prière et demander de faire l’impossible et demander de l'aider à une personne autre qu'Allah. Le verset relie le cœur à Allah et le purifie de l'orgueil et du désir de se vanter.

اهدِنَــــا الصِّرَاطَ المُستَقِيمَ

6. Ih dinas siratal mustaqim

Guide-nous dans le droit chemin,

Guide-nous et montre-nous le droit chemin et facilite-le pour nous. Rends-nous fermes jusqu'à ce que nous te rencontrions. Le «droit chemin» est l’Islam, le chemin clair qui plaît à Allah et mène au Paradis montré par Mohammed, le dernier prophète d’Allah. Un esclave d'Allah ne peut être heureux et prospère qu'en le suivant (le droit chemin).

صِرَاطَ الَّذِينَ أَنعَمتَ عَلَيهِمْ غَيرِ المَغضُوبِ عَلَيهِمْ وَلاَ الضَّالِّينَ

7. Siratal lathina an Amta Alayhim ghayril maghdoubi alayhim walad daalline

Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

Le chemin suivi par ceux qui sont comblés de faveurs d’Allah - les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux. Ils sont les guidés. Ne nous laisse pas suivre le chemin de deux catégories de personnes. Premièrement, ceux qui ont encouru la colère d’Allah parce qu’ils connaissaient la vérité mais ne l’ont pas suivie, c’est l’exemple des Juifs et leur semblable. Deuxièmement, ceux qui se sont égarés et qui n’ont pas été guidés, c’est l’exemple des chrétiens et de leurs semblables. Ceci est une invocation qui permet au musulman de purifier son cœur de l'obstination, de l'ignorance et de l’égarement. Le verset montre également que l’Islam est la plus grande bénédiction d’Allah. Ceux qui connaissent le droit chemin et le suivent sont guidés et, après les prophètes, ils étaient sans aucun doute les compagnons du Prophète Mohammed. Il est recommandé de dire «Amine» après avoir récité Sourate al-Fatiha dans la prière. ‘Amine’ signifie «Allah, accepte-la». 



Notes de bas de page:

[1] Sahih Al-Boukhari, Sahih Moslim

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.