Chargement...

La parentalité en islam (partie 1 sur 2)

Évaluation:

Description: Étapes de base que chaque parent doit connaître pour réussir dans la parentalité.

Par Abdurrahman Murad (© 2013 NewMuslims.com)

Publié le 28 May 2019 - Dernière modification le 01 Oct 2013

Imprimé: 76 - Envoyé: 0 - Vu: 4,532 (moyenne quotidienne: 2)


Objectifs:

·Apprendre l'importance de l'éthique islamique et des idéaux de la famille.

·Apprendre l’importance d’allouer du temps pour étudier le din en famille.

·Comprendre l'importance d'une communication efficace avec vos enfants.

Termes arabes

·InshaAllah – Si Allah le veut, si Allah le veut bien. C'est un rappel et une reconnaissance que rien ne se produit sauf par la volonté d'Allah.

·Sounnah - Le mot Sounnah a plusieurs significations, en fonction du domaine d’étude. Cependant, le sens généralement accepté est tout type de propos rapporté, fait ou approuvé par le Prophète.

·Din - le mode de vie basé sur la révélation islamique; la somme totale de la foi et de la pratique d'un musulman. Le mot din est souvent utilisé pour désigner la foi ou la religion de l'islam.

Introduction

Parenting_in_Islam_(part_1_of_2)._001.jpgLa clé d'une société islamique parfaite commence par la famille, car elle constitue le noyau d'une société en bonne santé. Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) a décrit en détail les étapes à suivre pour bien élever une famille; il n'y a pas de doute, c'est une grande responsabilité. Il a dit:

“Quiconque est responsable vis-à-vis des autres mais ne s'acquitte pas correctement de cette responsabilité, sera exclu du Paradis.” (Sahih Mouslim)

La parentalité est une tâche immense; plus particulièrement à l'Ouest. Qu'est-ce qu'un parent doit considérer, comment doit-il élever ses enfants? Dans cet article, nous allons explorer quelques conseils pratiques qui doivent être dans l’esprit de chaque parent.

Établir un environnement convivial

Les enfants élevés dans une maison «heureuse» deviennent généralement plus fort, de meilleurs musulmans. Ils adoptent plus facilement les idéaux islamiques et défendent la courtoisie et la bienséance qui doivent être la norme pour tous les musulmans.

Pour que le foyer soit «heureux», les parents eux-mêmes doivent défendre une éthique islamique appropriée. De plus, les parents doivent communiquer entre eux de manière claire et ouverte. Lorsque les enfants voient que leurs parents communiquent selon cette méthode; qu'aucun de leur parent ne devienne agité, en colère ou violent, les enfants sont plus incités à partager leurs sentiments et leurs pensées et se sentent plus en sécurité. Cette étape est absolument impérative, car l’une des principales causes des problèmes trouve son origine par cette absence. Si un enfant a le sentiment qu'il ne peut pas communiquer avec ses parents, il recherchera l'attention ailleurs, que ce soit avec ses amis, qui peuvent influencer cet enfant de manière très négative, voire pire encore, tomber dans la toxicomanie, avoir des relations pré-matrimoniales illégales, etc.

La prochaine étape à suivre pour garantir cet environnement consiste à aimer vos enfants et à montrer que vous les aimez. Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) a embrassé son petit-fils, Al-Husain, en présence d'Al-Aqra bin Habis, dont Allah est satisfait d'eux. Al-Aqra a déclaré: “J'ai dix enfants et je n'ai jamais embrassé l'un d'eux!”. Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) a déclaré: “Celui qui ne fait preuve d'aucune miséricorde ne recevra pas de miséricorde.”[1]

Les enfants qui se sentent aimés vont rendre la compassion qu'ils reçoivent. Cela ressort clairement de la manière dont le prophète a traité les enfants. Un jour, alors que le prophète priait, il prolongea sa prosternation et les compagnons commencèrent à s'inquiéter; un certain temps plus tard, le prophète a repris la prière comme d'habitude. Bien sûr, les compagnons ont interrogé le prophète concernant cette prosternation prolongée; ils ont dit: "O Messager d'Allah, tu as prolongé la prosternation et nous pensions que tu avais reçu une révélation ou que quelque chose de mauvais t'était arrivé!". Il sourit et dit: "Ce n'est ni l'un ni l'autre, mais mon petit-fils a grimpé sur mon dos et je n'ai pas aimé raccourcir sa joie.[2]

Une autre étape pour un foyer «heureux» consiste à faire participer les deux parents de manière égale à l'éducation des enfants. Trop souvent, nous voyons l'un des deux parents être plus impliqué, tandis que l'autre reste distant. Un enfant élevé avec l'amour et l'affection des deux parents prospère beaucoup plus sur le plan mental et psychologique que celui d'un seul parent.

Temps d'étude

Un foyer sans une connaissance adéquate de l’islam est un foyer de désespoir et de mauvaise gestion. L’étude de la religion aide à guider et à aider les enfants à devenir des musulmans droits. Ce «temps d'étude» doit inclure des enseignements du Coran, de la Sounnah et des récits des pieux prédécesseurs.

Si les parents ne savent pas bien lire le Coran, ils doivent les inscrire dans une classe de Coran dans une mosquée locale. Si les parents ont la chance d’en trouver une dans leur région, ils ne doivent pas s’arrêter là; ce n'est qu'un début. La famille doit constamment s'efforcer d'étudier l'islam ensemble. En la présence des nombreuses possibilités aujourd'hui, cela ne devrait pas poser de problème. De nombreux sites web tels que (newmuslims.com) donnent des enseignements importants et fondamentaux sur l'islam, de manière simple et directe.

Il est important que les parents réservent chaque semaine une partie de leur temps pour se réunir en famille et apprennent ensemble. Cela aide à consolider la cellule familiale. Les enfants ne se sentent pas «alourdis» dans le processus d'apprentissage, car les adultes participent à ce processus.

En raison des nombreuses distractions de notre société, les méthodes d'enseignement doivent être rendues intéressantes. Les parents doivent se diversifier et enseigner de manière amusante, par le biais de jeu ou en donnant des prix à celui qui est capable de réaliser le plus de choses.

Les parents aspirent toujours à ce que leurs enfants deviennent meilleurs qu’eux. Cette attitude est très bonne, mais elle ne doit pas amener les parents à devenir trop exigeants. La cohérence est la clé du succès.

Écouter vos enfants

Dans une société occidentale, il est impératif d'avoir une ligne de communication ouverte avec nos enfants. Les enfants ont besoin d'être entendus et compris et les parents doivent écouter ce qu'ils disent sans pour autant nécessairement porter de jugement.

Si les enfants se sentent en sécurité pour se confier à leurs parents lorsqu'ils ont des problèmes, s'ils se sentent «bienvenus» pour poser des questions en cas de doute, cela renforce le lien entre les parents et leurs enfants, cela permet également de dissiper les influences négatives susceptibles d'avoir un impact sur l'enfant à ce stade critique de la croissance.

Beaucoup de parents parlent à leurs enfants, mais oublient d'écouter, laissant leurs enfants livrés à eux-mêmes en les forçant à prendre leurs propres décisions quand ils ont besoin de conseils. Plus vous impliquez vos enfants à la maison, moins il est probable qu’ils empruntent un mauvais chemin, InshaAllah.

L'écoute de vos enfants est un outil très important à la disposition des parents. Cela sert de «test grandeur réel» car les enfants sont le reflet du comportement de leurs parents.

L'un des meilleurs moyens de consolider cette relation entre les enfants et leurs parents passe par la biographie du prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège). Les histoires peuvent être lues avant le coucher et on peut demander aux enfants ce qu’ils ont le plus aimé de l’histoire. On peut également leur demander de mettre en œuvre les leçons de base tirées de ces histoires dans leur propre vie. Ils seront en mesure de prendre de meilleures décisions pour eux-mêmes, de s’élever contre les actes répréhensibles et seront également capables de s’exprimer efficacement.



Notes de bas de page:

[1] Sahih Al-Boukhari

[2] Ahmad

Quiz & Navigation Rapide
Outils de leçon
Faible Meilleur
Échoué! Réessayez plus tard. Merci pour votre évaluation.
Laissez-nous un commentaire ou une question

Commentez cette leçon: La parentalité en islam (partie 1 sur 2)

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.
Autres leçons en Niveau 7