Chargement...

Les califes bien guidés: Outhman ibn Affan (Partie 1 sur 2)

Évaluation:

Description: Brève biographie du compagnon du prophète Mouhammad, son ami et troisième calife bien guidé de l’islam. Nous nous concentrons principalement sur sa vie avant qu'il ne devienne calife.

Par Aisha Stacey (© 2013 NewMuslims.com)

Publié le 01 Jun 2019 - Dernière modification le 23 Mar 2015

Imprimé: 73 - Envoyé: 0 - Vu: 3,768 (moyenne quotidienne: 2)


Objectif:

·Se renseigner sur la vie d'Outhman ibn Affan et comprendre son importance dans l'histoire de l'islam.

Termes arabes:

·Khalifah (pluriel: Khulafa’) – Calife. Parfois orthographié Khalif. Il est le principal chef religieux et civil musulman, considéré comme le successeur du prophète Mouhammad. Un calife n'est pas un monarque.

·Oummah - Fait référence à l'ensemble de la communauté musulmane, quelles que soient sa couleur, sa langue ou sa nationalité.

·Hijrah - l'acte de migration d'un endroit à un autre. Dans l'Islam, l'Hijrah fait référence aux musulmans qui migrent de La Mecque vers Médine et marque également le début du calendrier Islamique.

·Sounnah - Le mot Sounnah a plusieurs significations, en fonction du domaine d’étude. Cependant, le sens généralement accepté est tout type de propos rapporté, fait ou approuvé par le Prophète.

·Hadith - (pluriel – ahadith) est une information ou une histoire. En Islam, il s'agit d'un récit narratif des paroles et des actions du Prophète Mouhammad et de ses compagnons.

Uthman1.jpgOuthman ibn Affan fut le troisième dirigeant de la oummah musulmane après la mort du prophète Mouhammad. Il a régné pendant 12 ans, de 644 à 656 de notre ère. Les premières années de son règne ont été tranquilles, mais les dernières années ont été marquées par des conflits et un mouvement rebelle.

Environ sept ans après la naissance du prophète Mouhammad, Outhman ibn Affan est né dans la branche d'Oummayad de la tribu des Qouraish. C'était le clan le plus influent de La Mecque et Outhman était leur soi-disant golden boy. Beau, timide et modeste, riche et généreux, Outhman était très respecté, cultivé et avait beaucoup voyagé. Le père d'Outhman, un riche marchand, est mort alors qu'il était encore jeune et il a hérité d'une entreprise florissante.

Outhman avait trente-quatre ans quand Abou Bakr l'appela à l'islam, et l'histoire nous dit qu'il était le quatrième homme à avoir embrassé l'islam. La réponse immédiate d'Outhman à l'appel d'Abou Bakr fut basée sur la certitude et la conviction. Outhman voyait dans l'islam une nouvelle façon de respecter son propre code moral. Il considérait l'islam comme un appel à la vertu. Les liens de fraternité dans l'islam entre Outhman ibn Affan et le prophète Mouhammad se sont renforcés lorsque ce dernier a épousé la fille du prophète Mouhammad, Rouqayyah.

Au tout début de l'islam, les abus envers les adeptes de la nouvelle religion étaient monnaie courante. Des musulmans ont été torturés et tués et même le statut d'Outhman en tant que golden boy des Qouraishs ne pouvait pas le protéger. Il a été maltraité et torturé par son oncle, qui lui a attaché les bras et les jambes et l'a enfermé dans un espace clos et sombre. Peu de temps après cet évènement, Outhman et son épouse Rouqayyah ont participé à la première hijrah. Ils faisaient partie d'un petit groupe de musulmans qui ont trouvé refuge en Abyssinie. Après avoir entendu une fausse rumeur selon laquelle les habitants de La Mecque s'étaient tous convertis à l'islam, Outhman et d'autres étaient rentrés à La Mecque. Ils y sont restés pour être proches du prophète et faire partie de la nouvelle communauté résistante.

À ce moment-là, Outhman a noué des relations étroites avec son beau-père, le prophète Mouhammad, et ce dernier a été qualifié d'assistant du prophète. Il ne fait aucun doute qu'il a contribué à aider le prophète Mouhammad à établir la nouvelle Oumma musulmane à Médine. Outhman ibn Affan a rapporté cent-quarante-six hadiths, c'est donc à travers lui que nous pouvons comprendre certaines des subtilités du culte. Il est et a été un point de référence pour ceux qui tentent de comprendre leur religion à un niveau plus profond.

Au moment de la première bataille entre la nouvelle Oummah musulmane et les forces de la Mecque, la femme d'Outhman, Ruqayyah, tomba malade et mourut. Outhman est resté avec sa femme pendant sa maladie et n'a donc pas participé à la bataille de Badr. Il fut profondément attristé de perdre sa femme. Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) choisit rapidement de le marier avec son autre fille, Oum Koulthoum. Il est ainsi connu comme l'homme qui s'est marié à deux lumières. Le fait que le prophète Mouhammad ait eu envie qu'Outhman épouse deux de ses filles témoigne de son bon caractère et de son dévouement pour la nouvelle religion de l'Islam.

Dans la Sounnah et les textes islamiques, nous trouvons une référence constante à la gentillesse et à la générosité d'Outhman. Il est mentionné que chaque vendredi, Outhman achetait des esclaves uniquement dans le but de les libérer. Lorsque les armées musulmanes se sont battues contre les Byzantins à Tabouk, le prophète Mouhammad a appelé les plus riches à soutenir et à équiper les soldats. Outhman a présenté 200 chameaux sellés et 200 onces d'or. Il a également donné 1 000 dinars. Le prophète Mouhammad a continué à demander des dons dans l'espoir d'inciter les autres à donner aussi librement qu'Outhman. Cependant, c’est Outhman qui a continué à les surpasser et il a donné un total de 900 chameaux équipés.[1]

Pendant les califats d'Abou Bakr et d'Oumar, Outhman est resté proche d'eux. Outhman et Abou Bakr sont restés des amis proches et Outhman a été la première personne après Oumar à offrir son allégeance quand Abou Bakr est devenu khalifah (calife). Pendant les petites guerres qui ont eu lieu pendant le califat d'Abou Bakr, Outhman est resté à Médine en tant que député d'Abou Bakr et c'est à Outhman qu'Abou Bakr a dicté sa volonté. À son tour, Outhman fut la première personne à offrir son allégeance à Oumar. En 644, Outhman fut nommé le troisième chef de la oummah musulmane. Il a continué le règne humain et juste du prophète Mouhammed, Abou Bakr et Oumar.



Notes de bas de page:

[1] Le nectar cacheté. Safi Ur Rahman Al Mubarakpuri

Outils de leçon
Faible Meilleur
Échoué! Réessayez plus tard. Merci pour votre évaluation.
Laissez-nous un commentaire ou une question

Commentez cette leçon: Les califes bien guidés: Outhman ibn Affan (Partie 1 sur 2)

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.
Autres leçons en Niveau 7