Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

L'Islam commença comme quelque chose d'étranger

Description: Brève explication du hadith sur l'étrangeté, suivie d'une digression sur le terme d'étrangeté et son rapport à l'Islam de nos jours et dans le passé.

ParAisha Stacey (© 2017 NewMuslims.com)

Publié le24 Jun 2019 - Dernière modification le25 Sep 2017

Imprimé: 2 - Envoyé: 0 - Vu: 156 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Citations choisies


Objectif

·       Comprendre la notion islamique d'étrangeté.

Termes arabes

·       Sahabah – la forme plurielle de "Sahabi", qui se traduit par Compagnons. Un sahabi, tel que le mot est couramment utilisé aujourd'hui, est quelqu'un qui a vu le prophète Muhammad, a cru en lui et est mort musulman.

·       Hadith - (pluriel – ahadith) est une information ou une histoire. En Islam, il s'agit d'un récit narratif des paroles et des actions du Prophète Mouhammad et de ses compagnons.

·       Sunnah - Le mot Sunnah a plusieurs significations dépendant du domaine où il est utilisé. Cependant, il est généralement admis qu'il s'agit de tout ce qui a été rapporté, déclaré, fait ou approuvé par le Prophète.

·       Dine - le mode de vie fondé sur la révélation islamique; l'ensemble constitué par la foi et les oeuvres du musulman. Le mot dine est souvent utilisé pour signifier la foi ou la religion de l'Islam.

·       Dunya – le monde ici-bas, par opposition au monde de l'au-delà.

Islam-Began-as-Something-Strange.jpgParmi les définitions du mot 'étranger' figurant sur Dictionary.com, nous trouvons qu'il s'agit d'une chose ou d'une personne inhabituelle, extraordinaire ou inconnue. Un étranger est une personne à laquelle nous ne sommes pas habitués ou que nous ignorons. Nous pourrions dire que "quelqu'un est un étranger" à la place de "Je n'ai jamais vu cette personne ici auparavant". Ou nous pourrions être l'étranger et dire "Je ne me sens pas à l'aise ici, c'est étrange et inconnu pour moi". Les musulmans d’aujourd’hui savent très bien ce que c'est d'être considéré comme étranger ou de se sentir étranger. Nous avons tendance à penser qu'il s'agit d'une sorte de phénomène du 21ème siècle, mais nous nous trompons à ce sujet.

Ceux qui adorent un Seul Dieu ont tous à un moment donné ressenti cette sensation d'étrangeté. Les prophètes et les messagers se sentaient comme une personne parmi tant d'autres. La plupart des gens ne pensaient pas comme eux, leurs familles se distinguaient du peuple et leurs disciples semblaient étrangers à leurs sociétés respectives. Les premiers musulmans de la Mecque devaient aussi se sentir étrangers. Imaginez-les se demandant pourquoi leurs proches ne ressentaient pas ce qu'ils ressentaient. Imaginez la sensation d'être une personne parmi beaucoup d'autres, ou un petit groupe au sein d'un peuple. Le Prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) dit aux sahabah que leur étrangeté était un bon signe, car la bonne nouvelle, dit-il, appartient aux étrangers.

Un hadith très connu explique l'étrangeté que nous ressentons. "L'Islam a commencé comme quelque chose d'étranger et il redeviendra étranger, alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers.”[1]  Les présents lui demandèrent alors: "Qui sont ces étrangers, ô messager d'Allah?" Il répondit: "Ce sont ceux qui rectifient les gens lorsque ceux-ci deviennent corrompus.”[2]  Dans une autre narration du hadith, il dit en réponse à la même question: “Il s'agit d'un petit groupe de personnes parmi une grande population maléfique. Ceux qui s'opposent à eux sont plus nombreux que ceux qui les suivent”.[3]

Lorsque le Prophète Muhammad commença à appeler les gens à l'Islam, très peu de gens se sont donné la peine d'écouter ses avertissements et son message. Ceux qui écoutaient étaient considérés comme des étrangers. Puis, à mesure que des foules de personnes entraient dans le dine d'Allah, ils devinrent moins étrangers: c'était ceux qui refusaient d'accepter le message qui étaient les étrangers. Le savant islamique prolifique Ibn al-Qayyim (1292 - 1350 Après J-C) expliqua qu'il existe des étrangers, même parmi les étrangers. Il dit: les musulmans sont des étrangers parmi l’humanité; les vrais croyants sont des étrangers parmi les musulmans; et les savants sont des étrangers parmi les vrais croyants. De même, les adeptes de la Sunnah, ceux qui abandonnent toute forme d'innovation, sont également des étrangers.[4]

Ibn al-Qayyim a également divisé l'étrangeté en trois niveaux:

1.     L'étrangeté louable. C'est l'étrangeté de celui qui proclame qu'il n'y a pas d'autre Dieu qu'Allah et que Muhammad est Son messager. Être croyant dans un monde rempli de non-croyants est une étrangeté louable, une étrangeté réconfortante.

2.     L'étrangeté blâmable. C'est l'étrangeté que l'on ressent lorsqu'on est parmi les croyants. C’est une chose contre laquelle nous devrions tous rechercher la protection d’Allah, car les personnes qui la ressentent, sont étrangères à Dieu.

3.     C'est l'étrangeté que ressent le voyageur. Elle est neutre: ni louable ni blâmable. Ibn al-Qayyim soutient l'idée selon laquelle elle a la possibilité de devenir louable.

L'étrangeté du voyageur est le sentiment singulier qu'une personne ressent lorsqu'elle est loin de l'endroit où elle se sent le plus à l'aise, son chez-soi. Lorsqu'une personne reste dans un lieu pendant un court laps de temps, sachant qu'elle doit partir, elle se sent étrangère, comme si elle n'appartenait pas à ce lieu, ni même à aucun autre. Le Prophète Muhammad dit: "Vivez dans ce monde comme si vous étiez un étranger ou un voyageur."[5]

Il y a beaucoup de croyants qui se sentent comme des étrangers dans cette dunya. Les nouveaux musulmans sont souvent surpris de constater que même lorsqu'ils embrassent l'Islam, leur sentiment de ne pas appartenir à la société ne semble pas disparaître complètement. Et ce sentiment ne se limite pas aux nouveaux musulmans. Beaucoup de personnes nées dans la sphère de l'Islam ressentent également ce sentiment de ne pas appartenir à cet endroit. C'est pourquoi, nombreux sont ceux qui croient que le sentiment d'étrangeté ne partira pas tant que nous ne serons pas en sécurité dans notre véritable patrie, le Paradis.

Tout au long du Coran, Allah rappelle aux croyants que l'au-delà est notre destination finale. Ce monde, nous dit-Il, n’est rien d’autre qu’une diversion, un test et une épreuve. Ibn Rajab (1335 - 1393 Après J-C) a souligné que le Prophète Muhammad recourut à l'analogie avec un étranger, car un étranger est généralement une personne qui voyage et qui est toujours prête à rentrer chez elle: voyager à travers cette dunya, se préparer pour l'au-delà et aspirer au Paradis.

En plus de cela, un étranger ne semble pas être comme les autres, il est différent. Les différences sont ce qui fait de lui un étranger. Les vrais croyants sont des étrangers et il convient que nous ne soyons pas comme ceux qui ne croient pas. Dans un monde où suivre les enseignements de l'Islam est considéré comme quelque chose d'étranger, parfois même parmi les musulmans, il est facile de relier cela à l'idée que l'Islam redeviendra quelque chose d'étrange. Par conséquent, revendique ton étrangeté et sois reconnaissant pour les bonnes nouvelles qui viennent avec elle.



Notes de bas de page:

[1] Sahih Muslim, At-Tirmidhi, Ibn Majah et Ahmad.

[2] Rapporté par Abou Amr al-Dani, d'après le hadith d'Ibn Masoud.

[3] Rapporté par Ibn Asaakir.

[4] Al-Ghurbathu wa al-Ghuraba, un livret de l'Imam Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah.

[5] Sahih Al-Bukhari.

Quiz & Navigation Rapide
Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.