Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Comprendre les stéréotypes dans les médias

Description: Une brève description des stéréotypes dans les médias, comment ils fonctionnent et la manière dont on se prémunit des préjugés qu'ils véhiculent. Ceci est suivi par des suggestions pour contrecarrer les effets négatifs des stéréotypes dans les médias.

ParAisha Stacey (© 2017 IslamReligion.com)

Publié le25 Jun 2019 - Dernière modification le22 Aug 2017

Imprimé: 1 - Envoyé: 0 - Vu: 119 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > L'interaction sociale > Faire face au changement


Objectifs

·       Comprendre la signification du mot ‘stereotype’ et de l'expression ‘les stéréotypes dans les médias’. 

·       Apprendre des stratégies permettant de contrecarrer les stéréotypes dans les médias.

Qu'est-ce qu'un stéréotype?

Understanding-Media-Stereotyping.jpgUn stéréotype est une généralisation utilisée pour décrire ou distinguer un groupe de personnes et tout stéréotype n'est pas mauvais. Cependant, le problème avec les stéréotypes est qu’ils exagèrent ou simplifient excessivement, ce qui pousse certaines personnes à en juger d’autres en se basant sur des connaissances ou une compréhension inadéquates. Cela se traduit par l'acceptation d'informations déformées ou incomplètes comme étant des faits.

Nous partons tous d'une perspective biaisée parce que nous n'avons qu'une seule vision du monde: nous pouvons seulement voir ce qui est devant nos yeux, entendre ce qui est autour de nous et lire ce qui est devant nous. Par conséquent, lorsque nous sommes confrontés aux mêmes stéréotypes, nous avons tendance à voir ce que nous nous attendons à voir. Et nous avons tendance à tordre et à déformer les caractéristiques des autres jusqu'à ce qu'elles correspondent à nos stéréotypes. 

Les stéréotypes peuvent être utiles. Ils nous aident à nous situer dans le monde et à déterminer notre race, classe, sexe, religion ou culture, etc. En vieillissant, nous devons être en mesure de dépasser nos propres préjugés et idées préconçues en recourant aux facultés de pensée critique pour se faire des opinions plus équilibrées. Nous apprenons à traiter les informations et à tirer les conclusions de l'expérience et des connaissances. Le problème avec les stéréotypes dans les médias est que nous, les spectateurs, sommes submergés par plus d'informations que nous ne pouvons en traiter facilement. Nous ne pouvons alors pas distinguer les faits de ce qui est fictif, car les opinions biaisées d’autres personnes sont présentées et représentées comme une vérité indéniable. Les êtres humains aiment, veulent et ont besoin de catégoriser le monde qui les entoure en petits groupes, car cela nous aide à déterminer notre place dans le monde et les stéréotypes dans les médias répondent à ce besoin. 

Les stéréotypes dans les médias

Les médias utilisent des stéréotypes pour définir les personnes de manière facile à catégoriser pour les téléspectateurs ou les lecteurs. Ces stéréotypes médiatiques réduisent les groupes de personnes à une seule dimension, sans réelles diversité, profondeur ou complexité. Et lorsque les médias adoptent des stéréotypes qu'ils présentent en continu, ils apposent une marque à certains groupes de personnes d’une manière qui ne décrit pas la réalité. Les stéréotypes sur les musulmans qui sévissent depuis le début de la guerre contre le terrorisme ont propulsé l'Islam et les musulmans sur le front de la guerre mondiale des médias. La couverture a considérablement augmenté et l’Islam et les musulmans sont présentés depuis sous un jour très défavorable.

La rhétorique employée dans la guerre contre le terrorisme a entraîné une augmentation de la peur et de la haine de l'Islam, ce qui a conduit à une augmentation de la couverture médiatique décrivant souvent les musulmans comme des personnes arriérées et sujettes à la violence, et l'Islam comme étant intrinsèquement problématique. Selon une table ronde sur l'islamophobie organisée à Stockholm en 2014, le fait d'associer régulièrement l'Islam et les musulmans au crime et à la terreur dans les médias et sur Internet est vital à la propagation de l'islamophobie[1]. Les stéréotypes dans les médias laissent les lecteurs et téléspectateurs présumer que les terroristes qui se disent musulmans, représentent en quelque sorte tous les musulmans et tout un mode de vie. Lorsque ces généralisations se répercutent sur l'ensemble des diverses communautés musulmanes du monde entier, des sentiments antimusulmans généralisés se manifestent sous la forme de discours haineux, de crimes de haine et de discrimination.

Il y a une différence entre l'Islam et les actions de certains musulmans et, en tant que musulmans, nous pouvons le voir et le comprendre. Cependant, ceux qui n’ont aucune interaction ou relation avec les musulmans sont incapables de voir la différence, en particulier lorsque les médias décrivent les évènements mondiaux de telle manière que les mots terroriste et musulman deviennent interchangeables. Les musulmans sont alors massivement affublés d'une image négative et l'Islam est décrit comme une religion violente.[2] Le choix des mots est un aspect fondamental de l'encadrement des médias et contribue à la propagation des préjugés. L'utilisation d'un langage inéquitable et l'accent mis sur les références négatives nous présentent une version de la réalité qui ressemble peu à la vérité. 

Que peuvent faire les non-musulmans afin de lutter contre les stéréotypes dans les médias?

1.     Vérification des faits. Ne croyez pas tout ce que vous lisez ou entendez. Rechercher les faits.

2.     Faites attention à votre langue. N'utilisez pas d'expressions telles que terrorisme islamique ou terroriste musulman.

3.     Soyez informé. Faites un effort pour apprendre les bases de l'islam.

4.     Rencontrez un musulman. Essayez d'interagir avec un musulman au travail ou dans votre quartier.

5.     Défiez les stéréotypes. Lorsque vous entendez des commentaires islamophobes, défiez-les.

6.     Respectez la diversité. Évitez les étiquettes et permettez aux gens d’être eux-mêmes soumis à diverses pratiques et coutumes culturelles.

Apprenez-en davantage sur l'utilisation du langage dans les médias et sur la manière dont le langage peut construire des réalités sociales.

Que peuvent faire les musulmans pour lutter contre les stéréotypes dans les médias?

1.     Offrir des ressources pour éduquer les médias et le grand public. 

2.     Distribuez des brochures et des livres dans les centres communautaires et les bibliothèques.

3.     Organiser des réunions avec le gouvernement local et les médias.

4.     Rédigez des lettres et des articles d’opinion pour les journaux locaux.

5.     Aidez à organiser une journée portes ouvertes dans votre mosquée locale ou votre centre islamique.

6.     Invitez les non-musulmans à des conférences sur l'islam ou à des rassemblements dans les mosquées. 

7.     Invitez vos voisins non musulmans chez vous ou lorsque vous célébrez l'Aïd.

8.     Rejoignez les associations caritatives locales, ce qui soulignera le dévouement de l’Islam à la justice sociale.

9.     Utiliser les plateformes des médias sociaux. Faites connaître les choses extraordinaires que les musulmans font dans leurs communautés locales.

10.  Entraînez les porte-paroles musulmans à interagir avec les médias pour faire en sorte que leurs commentaires ne soient pas délibérément retirés de leur contexte.

Plus de 1000 jeunes musulmans âgés de 15 ans et plus du Royaume-Uni, des États-Unis et d'Australie ont déclaré lors d'entretiens que les reportages négatifs sur l'Islam et les musulmans étaient injustes, humiliants et frustrants.[3] Et il est juste de dire que les musulmans de tous les âges souffrent en voyant continuellement leur mode de vie vilipendé, ou en apprenant qu'ils sont tenus pour responsables des nombreuses atrocités perpétrées dans le monde. Etre fort face à l'adversité est beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Les suggestions ci-dessus contribueront à dissiper bon nombre de mythes qui circulent sur l'Islam, mais entre-temps, nous devons faire preuve de patience. Nous pouvons renforcer notre bien-être mental et spirituel des manières suivantes:

1.     Renforcer notre lien avec Dieu, prier à l'heure, invoquer souvent Allah et méditer les noms de Dieu.

2.     Essayer d'imiter la patience et l'endurance des prophètes, qui ont certainement connu plus de difficultés que nous n'en connaissons aujourd'hui.

3.     Accepter que tout pouvoir et toute force proviennent de Dieu seul; Il est le Plus Sage et Celui qui est capable d'avoir une vue globale des choses.

4.     Être certains que si le Prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) était parmi nous, nous n'aurions pas honte de notre identité et de nos pratiques islamiques. 

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.