Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Narrations prophétiques: la sincérité

Description: Une brève présentation de l'imam An-Nawawi ainsi qu'une explication du premier hadith de son recueil connu sous le titre des Quarante ahadith de l'imam An-Nawawi.

ParAisha Stacey (© 2017 NewMuslims.com)

Publié le24 Jun 2019 - Dernière modification le07 Aug 2017

Imprimé: 2 - Envoyé: 0 - Vu: 148 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Citations choisies


Objectif

·       Comprendre qui est l'imam An-Nawawi, l'importance de ses recueils d'ahadith et une explication succincte du premier hadith.

Termes arabes

·       Hadith - (pluriel – ahadith) est une information ou une histoire. En Islam, il s'agit d'un récit narratif des paroles et des actions du Prophète Muhammad et de ses compagnons.

·       Niyyah - Intention

·       Ibadah - adoration

·       Fiqh - la jurisprudence islamique

·       Ikhlas - la sincérité, la pureté ou le détachement. Islamiquement parlant, il signifie purifier nos motivations et nos intentions en recherchant la satisfaction d'Allah. C'est aussi le nom du 112ème chapitre du Coran.

Introduction

Corbis-42-59585768.jpgL'imam An-Nawawi (1233 - 1278 Après J-C) est né dans un petit village nommé Nawa, situé à proximité de Damas. Avant l'âge de dix ans, il avait mémorisé tout le Coran et, à l'âge de dix-neuf ans, il alla étudier à Damas.  Là-bas, l’imam An-Nawawi étudia auprès de plus de 20 maîtres célèbres dans divers domaines et disciplines, notamment l’étude des ahadith et de la jurisprudence islamique.

On dit que l'imam An-Nawawi était un homme ascétique et pieux, qui se privait souvent de sommeil au profit de l'adoration ou de l'écriture. Il est connu pour avoir enjoint aux gens de faire le bien et les dissuader de faire le mal. Bien qu'il ait écrit plus de 40 livres, le plus connu d'entre eux est sans aucun doute sa collection de “Les Quarante Ahadith”.

Depuis plus de 800 ans, les savants comme les étudiants tirent profit de ce livre. Chaque hadith de ce recueil nous instruit au sujet de l’un des principes fondamentaux de l’Islam et ses ahadith proviennent principalement des recueils Sahih Al-Bukhari et Sahih Muslim.

Ceci est le premier d'une série d'ahadith issus de ce livre.

Hadith 1

Le premier hadith de cette collection nous a été transmis par 'Umar ibn Al-Khattab, qui dit avoir entendu le Prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) dire ce qui suit:

“Les actions sont jugées par leur niyyah et ainsi, chaque homme aura ce qu'il a voulu. Ainsi, celui dont la migration (hijrah) était dédiée à Allah et à Son Messager, sa migration sera effectivement dédiée à Allah et à Son Messager; mais celui dont la migration visait quelque chose de mondain ou un mariage, sa migration a pour finalité ce pour quoi il a migré.”

Ce hadith a eu pour circonstance le cas d'un homme qui migra de La Mecque vers Médine pour se marier et non pour l'Islam. On dit que c'est l'un des plus grands ahadith de l'Islam, car il peut aider un croyant à évaluer et à juger les intentions du cœur et à décider si les actions qui en résultent peuvent ou non être considérées comme une ibadah. L'imam As-Shafi (767-820 Après J-C) qualifia ce hadith de tiers de la connaissance et dit qu'il est en lien avec environ soixante-dix sujets de fiqh. On pense que l'imam An-Nawawi débuta son recueil par ce hadith parce qu'il voulait rappeler à tous ses lecteurs l'importance de l'ikhlas.

Le Prophète Muhammad commença ce hadith par un principe: les actions sont jugées par leur niyyah (intention). Il nous donna ensuite trois exemples: le premier est celui d'une action exemplaire, qui est la migration pour Allah. Les deuxième et troisième actions, sont des exemples de situations dans lesquelles nous pourrions avoir besoin d'évaluer notre niyyah, la migration pour une chose matérielle en général et la migration plus spécifiquement pour nous marier. En supposant que notre intention est de faire de tous les aspects de notre vie quotidienne une ibadah en les faisant pour Allah, nous devons comprendre que les actions ne sont saines que si leurs intentions sont bonnes, mais si leurs intentions sont corrompues, elles seront également corrompues. Si nous faisons la niyyah pour Allah seul, les actions qui sont autorisées font alors mériter des rétributions.

Être sincère, véridique et honnête dans notre ibadah est l’une des conditions à remplir pour que nos bonnes actions soient acceptées par Allah. L'une des causes profondes du défaut de sincérité est de faire les choses pour satisfaire nos propres désirs terrestres. L'imam Al-Harawi, décédé en 846 Après J-C, nous avertit qu'il existe sept types de désirs susceptibles de corrompre notre ikhlas. Le désir de:

1.     bien paraître dans les cœurs des autres.

2.     rechercher les éloges des autres.

3.     éviter les reproches des autres.

4.     rechercher les glorifications des autres

5.     rechercher à posséder la même richesse que les autres.

6.     rechercher l'amour des autres.

7.     rechercher l'aide d'autre qu'Allah.

Il est donc sage pour un croyant de scruter ses intentions et son ikhlas, non seulement avant les actes d'adoration obligatoires, mais également tout au long de la journée. Si nécessaire, nous pouvons renforcer notre ikhlas de trois manières simples.

1.     En accomplissant plus d'oeuvres vertueuses.

2.     En recherchant à acquérir la science.

3.     En se rappelant de scruter notre niyyah.

Quatre choses principales s'opposent au ikhlas et annulent toutes les bonnes intentions que nous essayons d'entretenir. Elles consistent à:

1.     Commettre des péchés.

2.     Associer des choses à Allah.

3.     Accomplir un acte d'adoration par ostentation.

4.     Être hypocrite.

Il importe de garder à l'esprit que chaque acte que nous accomplissons chaque jour dans notre vie quotidienne est précédé d'une intention, que nous soyons conscients de cela ou non. Par conséquent, apprendre à se rappeler souvent Allah au cours de la journée et rechercher à le satisfaire, nous aidera à avoir des intentions sincères, correctes et faisant mériter des rétributions.

L'imam Ibn Uthaymine dit que ce hadith nous enseigne que si une personne a l'intention d'accomplir une bonne oeuvre, puis est incapable de la compléter en raison d'un obstacle quelconque sur son chemin, la rétribution pour ce qu'elle avait l'intention d'accomplir ne lui est pas moins inscrite. Cela est dû au fait que le Prophète Muhammad a dit: "Allah enregistre les bonnes et les mauvaises oeuvres. Quiconque a l'intention d'accomplir une bonne oeuvre mais ne l'accomplit pas, Allah l'enregistre auprès de Lui-même comme une bonne oeuvre complète. Lorsqu'il a l'intention d'accomplir une bonne oeuvre et l'accomplit effectivement, Allah l'enregistre auprès de lui-même comme dix bonnes actions, et jusqu'à sept-cents fois ou plus que cela. En revanche, s'il a l'intention de commettre un mauvais acte et qu'il ne le commet pas, Allah l'enregistre comme une bonne action complète. Et s'il a l'intention de le commettre et le commet effectivement, Allah l'enregistre comme un seul mauvais acte.”

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.