Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Biographie détaillée du Prophète Muhammad - La période médinoise (partie 2 sur 3)

Description: Une leçon en trois parties décrivant la vie du Prophète Muhammad depuis sa migration vers Médine jusqu'à son décès. Partie 2: Le rôle des hypocrites et des tribus juives, ainsi que la Bataille d'Uhud et celle du Fossé.

ParImam Kamil Mufti (© 2016 NewMuslims.com)

Publié le23 Jun 2019 - Dernière modification le26 Sep 2016

Imprimé: 2 - Envoyé: 0 - Vu: 169 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Sa Biographie


Objectifs

·       Apprendre quels étaient les nouveaux ennemis des musulmans à Médine.

·       S'instruire au sujet de la trahison des Coalisés.

·       S'instruire au sujet de la Bataille d'Uhud et de celle du Fossé

De nouveaux ennemis à Médine

A Médine, deux nouvelles forces hostiles sont apparues, en particulier après la bataille de Badr.

Il y avait encore plusieurs Arabes qui s'obstinaient à adorer des idoles et à détester l'Islam tel qu'Ibn Ubayy et ses disciples. Cependant, après la victoire à Badr, la plupart d'entre eux prétendaient être devenus musulmans, du moins en apparence. Or si on se fiait à leur comportement, il était clair que la vraie foi n'était pas entrée dans leur cœur, mais qu'ils voyaient plutôt un avantage politique à se prétendre musulmans. Plusieurs versets du Coran furent révélés afin d'informer les vrais musulmans de la menace que ce groupe d'hypocrites représentait pour la communauté. Cependant, le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) n’a jamais stigmatisé qui que ce soit et a appris à ses disciples à juger les gens en fonction de leurs actes.

La deuxième menace provenait des tribus juives qui vivaient à Médine et dans ses environs depuis des siècles. À son arrivée à Médine, le Prophète avait conclu un traité avec les tribus juives afin de définir clairement les relations entre elles et les musulmans. L'une des principales clauses de ce traité était: les musulmans et les juifs sont libres de pratiquer leur propre religion, ils se doivent un soutien mutuel en cas d'attaque d'un ennemi étranger et aucun traité ne sera conclu avec les Quraych contre les musulmans. Beaucoup de ces Juifs méprisaient le Prophète en raison de leur arrogance ancestrale, mais le Prophète ne cessa d'enseigner aux musulmans de se comporter avec respect à leur égard. Plus tard, la révélation autorisa les musulmans à manger de la viande d'animaux abattus par les Gens du Livre et même à épouser leurs femmes. Certains Juifs se sont même convertis à l'Islam et l'un des principaux rabbins de Médine, Abdullah ibn Salam, croyait que le Messager d'Allah était mentionné dans la Torah et se convertit de ce fait à l'Islam.

La trahison des Qaynuqa

Quelques mois après Badr, le Prophète apprit que les Juifs de la tribu des Qaynuqa, qui vivaient à l'intérieur de Médine, prévoyaient de rompre leur engagement. Les Qaynuqa se préparèrent à la guerre en espérant que certains hypocrites leur viendraient en aide comme promis. Après deux semaines sans recevoir de fournitures ou d'aide extérieure, ils se rendirent et ils furent contraints de partir et de s'installer avec d'autres tribus juives de la région.

La Bataille d'Uhud

Lors de la troisième année de l'Hégire, le Prophète apprit que 3 000 soldats s'apprêtaient à attaquer Médine. Le Prophète rassembla alors une armée de 1 000 soldats et consulta ses compagnons afin de décider s'il affronterait l'ennemi à découvert ou s'il allait se défendre à l'intérieur de la ville. Le Prophète céda à leur zèle et l'armée se dirigea vers le mont Uhud, à environ trois kilomètres de Médine, où ils pouvaient affronter l'ennemi. Sur le chemin, Abdullah ibn Ubayy (le chef des hypocrites) a décidé d'abandonner l'armée musulmane parce qu'ils ne suivirent pas ses conseils et ne restèrent pas dans la ville. Lui et ses hommes, qui constituaient le tiers de l'armée, se retirèrent.

Le Prophète posta 50 archers sur une colline voisine afin de garder un petit passage de montagne pouvant être mis à profit par l'ennemi. La bataille commença et les musulmans prirent au début le dessus sur les Quraych. Leur étendard tomba et ils commencèrent à se retirer, tandis que les soldats musulmans continuaient de les poursuivre. À ce moment précis, la plupart des archers installés sur la colline décidèrent de quitter leur poste, lorgnant sur le butin de guerre qu’ils étaient impatients de ramasser. Le passage de montagne était maintenant sans protection et la cavalerie de l'ennemi le traversa alors et fondit sur les musulmans qui exultaient. Le résultat fut que 70 musulmans furent tués sur le champ de bataille contre seulement 22 quraychites. La victoire à Uhud se transforma en une défaite amère et des versets furent révélés au Prophète, expliquant clairement que ce malheur était le résultat de la maladie spirituelle de la cupidité.

L'expulsion des Nadir

Lors de la quatrième année de l'Hégire, le Messager d'Allah apprit que les Juifs des Nadir avaient l'intention de trahir les musulmans. Le Prophète alla leur rendre visite, mais ils tentèrent de l'assassiner. Il quitta alors les lieux et leur donna 10 jours pour partir. Seulement, ils s'obstinèrent à vouloir combattre et commencèrent à nouer des alliances avec certains chefs arabes. Une armée musulmane fut envoyée afin d'assiéger leur forteresse et après dix jours, le Prophète ordonna de couper certains de leurs palmiers, leur bien le plus précieux. Ils finirent par se rendre et déménagèrent dans la ville fortifiée de Khaybar, à quelques centaines de kilomètres au nord. Encore une fois, plutôt que d'être reconnaissants pour ce traitement clément, ils se remirent immédiatement à comploter contre les musulmans.

La Bataille du Fossé

Huyayy, le chef des Nadir, se rendit à La Mecque afin de susciter une dernière attaque contre Médine et il réussit facilement à convaincre les Quraych qu'il était temps de procéder à un dernier assaut contre les musulmans. Abou Sufyan commença alors à recruter des alliés dans différentes parties de l'Arabie. Les Quraych réussirent à réunir eux-mêmes 4000 soldats, ajoutés à 6000 autres soldats venant de l'est de l'Arabie. Salman Al-Farsi, compagnon du prophète et originaire de Perse, suggéra une tactique de guerre étrangère consistant à creuser un fossé afin de joindre entre eux les points forts de la défense formés par les champs de lave et les édifices fortifiés. C'était une tactique de guerre inconnue pour les arabes, mais le Prophète apprécia immédiatement les mérites de ce plan et le travail commença immédiatement. Le Prophète lui-même participa à porter les déblais de la fosse qui était creusée sur son dos. Lorsque l'armée de la coalition arriva, elle fit face à une stratégie militaire jamais utilisée auparavant par les arabes.

Huyyay, qui accompagnait l'armée alliée, soudoya la seule tribu juive restante à Médine, les Qurayza, qui vivaient dans le sud de la ville, et la persuada de rompre le traité avec les musulmans.

Le siège des musulmans dura presque un mois. Abou Sufyan décida finalement d'abandonner et les alliés retournèrent chez eux, bredouilles. Grâce à l’aide d’Allah, non seulement les musulmans évitèrent le combat, mais ils remportèrent une victoire symbolique.

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.