Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Biographie détaillée du Prophète Muhammad - La période médinoise (partie 1 sur 3)

Description: Une leçon en trois parties décrivant la vie du Prophète Muhammad depuis sa migration vers Médine jusqu'à son décès. Partie 1: La migration vers Médine et quelques uns des événements survenus peu après.

ParImam Kamil Mufti (© 2016 NewMuslims.com)

Publié le24 Jun 2019 - Dernière modification le21 Sep 2016

Imprimé: 1 - Envoyé: 0 - Vu: 99 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Sa Biographie


Objectifs

· S'instruire au sujet de la migration vers Médine.

· S'instruire au sujet de la première mosquée à Médine.

· Comprendre le lien d'authentique fraternité établi par le Prophète.

· S'instruire au sujet de la Bataille Badr.

Termes arabes

· Adhan - la façon musulmane d'appeler les musulmans aux cinq prières obligatoires.

La Migration vers Médine

Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) autorisa les croyants à commencer à émigrer vers Yathrib, qui a été renommée Madinat-un Nabī, ville du prophète, ou Madina (Médine) en abrégé. Les Quraych essayèrent d'empêcher autant de musulmans de partir qu'ils le pouvaient mais au bout de deux mois, presque tous les musulmans avaient déjà émigré, tandis que le Prophète lui-même resta avec seulement quelques-uns de ses compagnons. Finalement, après plusieurs jours de voyage dans le désert, Médine était en vue. La mission de l'Islam était désormais entrée dans une nouvelle phase.

L'arrivée à Médine

Les habitants de Médine avaient appris la nouvelle de la migration du Prophète et que celui-ci était en route. Le premier lieu où il s'arrêta est un petit village appelé Quba qui est une colonie surélevée à environ trois miles de Médine. L'une des premières choses que les musulmans firent sur place fut de construire une mosquée. Une fois la mosquée terminée, il se dirigea vers la ville. Les habitants de Madina vinrent en foule le rencontrer. C'était le mois d'al-Rabi al-Awwal, treize ans après que le prophète eut reçu la première révélation d'Allah. Cette migration a marqué une nouvelle étape dans la mission du prophète et est devenue plus tard la date que les musulmans adoptèrent pour faire débuter leur calendrier.

La première mosquée de Médine

La première tâche du Prophète fut de construire une mosquée où tous les croyants pouvaient se réunir et accomplir leurs prières. Cette mosquée est connue sous le nom de "Mosquée du Prophète", mais elle n’était qu’un patio entouré de murs de boue et recouvert de branches de palmier.

À la Mecque, les musulmans ne pouvaient pas prier ensemble en groupe à cause du danger auquel ils étaient confrontés. Maintenant que cette menace avait disparu, ils se remirent à accomplir les cinq prières quotidiennes en groupe à la mosquée. Bilal ibn Rabah, l'ancien esclave, fut choisi afin d'effectuer l'Adhan. Chaque fois que sa voix criait: "Allah est grand!", les gens arrêtaient ce qu'ils faisaient et venaient à la mosquée pour prier.

Alors que l'on construisait la mosquée, le Prophète demeurait chez Abou Ayyoub al-Ansari, n'ayant pas de demeure personnelle et parce qu'il refusait d'accepter les dons très généreux de ses disciples.

La véritable fraternité

Les musulmans qui avaient migré ont pris le titre respectueux de Migrants" (al-Muhajirun), car ils s'étaient exilés de leur patrie pour l'Islam. Les musulmans de Médine ont été appelés "les Auxiliaires" (al-Ansar), car ils aidèrent les premiers à s'installer dans leur nouvelle patrie. Le Prophète institua un pacte de fraternité entre les deux groupes en faisant de chaque Migrant le frère d'un Auxiliaire. Il arrivait qu'un Auxiliaire partage sa demeure et ses biens avec son frère Migrant.

La poursuite des hostilités

Les musulmans échappèrent à la persécution à La Mecque, mais les Quraych étaient toujours résolus à détruire l'Islam et les musulmans et faisaient valoir leur influence en Arabie pour empêcher même plusieurs tribus de se rendre à Médine. Comme il n’existait pas de gouvernement central en Arabie, les tribus et les communautés étaient liées par des alliances et des traités. En l'absence de l'un ou de l'autre, cela signifiait qu'elles étaient potentiellement en guerre. Comme une tribu ne concluait un traité que s'il y avait un intérêt pour elle, les Quraysh, en tant que force puissante qu’ils étaient, n’avaient aucun intérêt à conclure un traité avec les musulmans.

Le Prophète comprit parfaitement la situation mais ne put rien entreprendre avant que les versets ne soient enfin révélés: “Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés; et Allah est certes Capable de les secourir - ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu’ils disaient: 'Allah est notre Seigneur’” (Coran 22:39)

Avant cela, les musulmans n'étaient pas autorisés à se défendre, même en cas de légitime défense. C'est pourquoi tant de musulmans ont été torturés et humiliés à La Mecque. Maintenant, ils avaient la permission de riposter car les circonstances avaient changé.

La Bataille de Badr

Les musulmans conclurent un certain nombre de traités de paix avec diverses tribus, mais malgré cela l'armée de Quraych (forte de 1 000 hommes) et les musulmans (un peu plus de 300) s'affrontèrent lors d'une première bataille à Badr (un petit village situé à près de cent quarante kilomètres de Médine). Les musulmans étaient physiquement en infériorité numérique, mais avec l'aide d'Allah, ils réussirent à vaincre l'armée de Quraych qui finit par battre en retraite. Soixante-dix idolâtres furent tués et soixante-dix autres furent faits prisonniers. La plupart des chefs des Quraysh furent tués ce jour-là, y compris le tristement célèbre Abou Jahl. Les musulmans quant à eux perdirent seulement environ quatorze hommes.

Le Traitement des prisonniers

Les prisonniers de guerre furent menottés et leur garde confié à plusieurs soldats musulmans. Le Prophète ordonna qu'ils soient bien traités et bien nourris. Certains compagnons prirent les paroles du Prophète tellement au sérieux qu'ils donnaient du pain à manger à leurs prisonniers alors qu'ils se contentaient de dattes pour eux-mêmes. Les prisonniers riches payèrent une rançon tandis que ceux qui étaient lettrés durent chacun apprendre à dix musulmans à lire et à écrire afin d'être libérés. Pendant ce temps à la Mecque, les Quraych étaient endeuillés et juraient de se venger.


Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.