Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

La prosternation de l'oubli

Description: Cette leçon t'explique ce qu'il faut faire dans différentes situations où tu commets des erreurs dans la salah.

ParImam Kamil Mufti (© 2016 NewMuslims.com)

Publié le23 Jun 2019 - Dernière modification le29 Aug 2016

Imprimé: 1 - Envoyé: 0 - Vu: 277 (moyenne quotidienne: 3)

Catégorie: Leçons > Les actes d'adoration > Les prières


Prérequis

·       Les prières – niveau avancé

Objectifs

·       Apprendre la signification de ‘sajdah as-sahw’.

·       Évaluer dans quelles situations elle doit être effectuée.

·       Apprendre ce qu'il faut faire lorsqu'un rukn, un wajib, ou un acte recommandé de la salat est manqué.

·       Apprendre les deux méthodes de réalisation de sajdah as-sahw.

·       Comprendre quelques exemples communs illustrant quand effectuer sajdah as-sahw.

Termes arabes

·       Imam - celui qui dirige la prière.

·       Rak'ah -une unité de prière..

·       Rukn - (pluriel: arkan) une composante essentielle, un pilier sans lequel une chose ne peut subsister.

·       Sajdah - prosternation.

·       Sajdah as-sahw - la prosternation de l'oubli.

·       Salat - c'est le mot arabe qui désigne le lien direct entre le croyant et Allah. D'une manière plus spécifique dans l’Islam, il s’agit des cinq prières quotidiennes qui est l'acte d'adoration le plus important.

·       Takbiratul-Ihram – le fait de dire ‘Allahu Akbar’ lorsqu'on commence la prière.

·       Tachahhud - le fait de dire “At-tahiy-yatu lil-lahi…. Muhammadan 'abduhu wa rasuluh.” lors de la station assise de la prière.

·       Taslim - la salutation par la formule contenant le mot "paix" qui termine la prière.

·       Wajib - (pluriel: wajibaat) obligatoire.

Signification

Le mot arabe désignant la prosternation est ‘sajdah.’ Il signifie poser sa tête, ses mains, ses genoux et ses orteils sur le sol. Les deux sajdahs effectuées à la fin de la salat pour compenser des erreurs majeures sont connues sous le nom de 'prosternation de l’oubli' ou sajdah as-sahw en arabe.

Importance

Nous, êtres humains, sommes naturellement sujets à l'oubli, même lorsque nous prions Allah. Notre Créateur est bien au fait de cela et il fit en sorte que Son Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) soit sujet à certaines occasions à des oublis lors de la prière. C'est de cette façon que le Prophète nous a montré comment corriger nos erreurs dans la prière. Corriger nos erreurs dans la prière est une grande miséricorde de la part d'Allah, car Il aurait pu nous ordonner de refaire la prière pour chaque erreur, mais Il ne nous l'ordonna pas.

Quand les prosternations de l'oubli sont-elles requises?

Elles sont requises dans deux situations:

I.    Quand tu ajoutes ou soustrais un acte dans la salat.

Exemples d'addition:

Lorsque tu accomplis 5 rak'ahs au lieu de 4.

Lorsque tu te prosternes trois fois au lieu de deux.

Lorsque tu effectues le tachahhud à la fin de la première rak'ah.

Exemples de soustraction:

Lorsque tu accomplis 3 rak'ahs au lieu de 4.

Lorsque tu fais une sajdah au lieu de deux.

Lorsque tu te lèves pour la troisième rak'ah sans faire le premier tachahhud.

II.   Lorsque tu oublies combien de rak'ah tu as accomplies et que tu ne sais, par exemple, si tu en as accompli trois ou quatre.

Sauter un rukn (un composant essentiel ou pilier de la salat)

Si tu omets la Takbiratul-Ihram, alors c'est comme si tu n'avais pas prié, que tu l'aies omise intentionnellement ou par oubli, car tu n'as jamais commencé la prière.

Si tu omets délibérément un rukn autre que le Takbiratul-Ihram, ta salat est invalide.

Si tu as oublié un rukn et que tu as entamé la rak'ah suivante, alors la rak'ah où tu as sauté le rukn est invalide et la rak'ah suivante prend sa place.

Si tu n'as pas encore commencé la rak'ah suivante, tu dois retourner au rukn que tu as omis, l'accomplir et le faire suivre par ce qui vient après au cours de la salat.

Dans les deux situations précédentes, tu dois accomplir la "prosternation de l'oubli".

Sauter un wajib (un acte obligatoire de la salat)

Si tu omets un wajib de manière involontaire, comme le premier tachahhud ou une prosternation, tu dois simplement effectuer la sajdah as-sahw à la fin de la prière. Cependant, si tu sautes intentionnellement un wajib, alors la prière est invalide.

Sauter un acte recommandé dans la prière

Tu n'as pas à effectuer la "prosternation de l'oubli" si tu as oublié d'accomplir l'un des actes recommandés de la prière.

Méthode de réalisation de Sajdah as-sahw

Tu a le choix entre deux manières de faire:

1.    Immédiatement avant le taslim à la fin de la salat.

Avant de conclure la prière par le taslim, tu dis Allahu Akbar, puis tu effectues la première prosternation.

Durant cette prosternation, tu dis trois fois Subha-na Rabbi al-A'la. Ensuite, tu dis Allahu Akbar et tu retournes en position assise.

Puis tu dis encore une fois Allahu Akbar  et tu effectues la deuxième prosternation en disant trois fois Subha-na Rabbi al-A'la.

Enfin, tu dis Allahu Akbar pour la dernière fois, tu te remets en position assise, puis tu tournes la tête une fois à droite et une fois à gauche, en disant à chaque fois “As-Salamu 'Alaikum wa-Rahmatullah.”

2.    Se prosterner après le taslim.

Une autre manière consiste à continuer la salat et à la terminer par le taslim comme si de rien n'était.

Après avoir dit Allahu Akbar, t'être prosterné une première fois, puis dit trois fois Subha-na Rabbi al-A'la, tu dis Allahu Akbar et tu retournes en position assise.

Tu dis ensuite Allahu Akbar encore une fois, effectues la seconde prosternation et dis trois fois Subha-na Rabbi al-A'la.

Enfin, tu dis Allahu Akbar pour la dernière fois et tu retournes en position assise, puis tu tournes la tête une fois à droite et une fois à gauche, en disant à chaque fois “As-Salamu 'Alaikum wa-Rahmatullah.”

Observations et exemples plus détaillés

1.    Si, avant de faire le taslim, tu t'aperçois que tu as ajouté quelque chose à la salat, comme une rak'ah supplémentaire par exemple, tu peux effectuer sajdah as-sahw avant ou après le taslim.

2.    Si tu as une ou plusieurs rak'ahs, tu dois te relever et les terminer, puis faire sajdah as-sahw à la fin de la prière.

3.    Si tu as oublié d'effectuer sajdah as-sahw mais que tu t'en rappelles peu de temps plus tard, tu dois l'effectuer dès que tu t'en souviens. Cependant, si beaucoup de temps s'est écoulé, tu n'as rien à faire et ta prière est toujours valide. 

4.    Lorsque l'imam effectue la sajdah as-sahw, chaque fidèle priant derrière lui doit l'imiter même si aucun parmi eux n'a commis d'erreur.

5.    Si tu commets une erreur en priant derrière un imam, tu n'as pas à effectuer ta propre sajdah as-sahw car le Prophète dit: "Certes, l'imam est là afin d'être suivi.”[1]

6.    Que dois-tu faire si tu n'es pas certain du nombre de rak'ahs que tu as accompli? Tu supposes avoir accompli le nombre dont tu es certain et tu te bases dessus. Par exemple, si tu penses avoir accompli trois rak'ahs dans une prière de quatre rakahs, tu dois en accomplir une autre et faire sajdah as-sahw. Si tu penses avoir accompli quatre rak'ahs, tu auras juste à effectuer sajdah as-sahw à la fin. Si tu ne parviens pas à décider lequel des deux nombres est le plus probable, trois ou quatre rak'ahs, suppose que tu as accompli le nombre de rak'ahs le plus petit, à savoir trois. Tu dois ensuite accomplir une autre rak'ah puis faire sajdah as-sahw.



Notes de bas de page:

[1] Sahih Al-Bukhari

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.