Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Biographie détaillée du Prophète Muhammad - la période mecquoise (partie 3 sur 3)

Description: Une leçon en trois parties décrivant la vie du Prophète Muhammad avant la prophétie et les années qui suivent la prophétie jusqu'à ce que les musulmans aient été forcés de quitter la Mecque. Partie 3: Le rejet du message et la persécution des musulmans.

ParImam Kamil Mufti (© 2016 NewMuslims.com)

Publié le24 Jun 2019 - Dernière modification le21 Sep 2016

Imprimé: 3 - Envoyé: 0 - Vu: 159 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Sa Biographie


Objectifs

·       S'instruire au sujet du rejet du message du Prophète.

·       S'instruire au sujet de la persécution des premiers musulmans.

·       S'instruire au sujet de la migration de certains musulmans en Abyssinie.

·       S'instruire au sujet de la visite du Prophète à Taif.

·       S'instruire au sujet du Serment d'Allégeance à Aqabah.

Termes arabes

·       Ka'bah - L'édifice cubique situé dans la ville de la Mecque. Il sert de point de convergence auquel tous les musulmans font face lorsqu'ils prient.

Le rejet du message

Plusieurs raisons amenèrent les gens à refuser d'accepter le message de l'Islam. 

La première est que la plupart d’entre eux étaient si attachés à leurs coutumes tribales qu’ils ne pouvaient imaginer abandonner les coutumes de leurs ancêtres. 

La deuxième est que les dirigeants de Quraych craignaient de perdre leur prestige et leur pouvoir. 

      La troisième est que les Arabes aimaient leur liberté de s'adonner à tous types de comportements immoraux.

L’opposition des Mecquois commença par des injures et des accusations. Certains ont même versé dans l'appel au meurtre, qualifiant le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) de magicien, de poète ou de fou.

La persécution

L’Islam se diffusait lentement mais sûrement, malgré la propagande adverse. Les gens commençaient en effet à railler ouvertement les croyants, se moquant d'eux lorsqu'ils étaient dans les parages. Ainsi, Quraych intensifia sa persécution et commença à torturer plusieurs musulmans, en particulier les esclaves et les pauvres.

Bilal ibn Rabah, un esclave noir d'Ethiopie converti à l'Islam, fut traîné par son propriétaire dans le désert ardent et contraint de s'allonger, le dos posé sur le sable brûlant. Ensuite, un énorme rocher fut posé sur sa poitrine et on lui dit: "Tu resteras comme ça jusqu'à ta mort ou alors que tu renies Muhammad et adores nos idoles". Il répondit: "Un! un!”, signifiant par ces paroles qu'il ne vénèrera qu'Allah seul. Un jour, alors que ce supplice lui était infligé, Abu Bakr As-Siddiq passa par là, l'acheta et le libéra. Il fit de même pour six autres esclaves musulmans persécutés.

En Abyssinie

Durant la 5ème année de la prophétie, le messager d'Allah recommanda à certains croyants d'émigrer en Abyssinie.  Ce pays, situé sur l'autre rive de la mer Rouge en Afrique, était dirigé par un roi juste connu sous le nom de Négus. Plus d’une douzaine de musulmans, hommes et femmes, y migrèrent, y compris la propre fille du prophète, Ruqayyah, avec son époux.

La délivrance

Au cours de la sixième année de la mission du Prophète, Hamza ibn Abdul Muttalib, un de ses oncles, connut un changement dans son cœur et se convertit sincèrement à l'Islam. Cette nouvelle fut un choc pour la Mecque. La conversion de Hamza s'avéra être une grande source de force pour les musulmans et contribua à atténuer la persécution. 

Plus tard, Umar ibn Al-Khattab se convertit également à l'Islam et ne garda pas sa conversion secrète. Il se rendit auprès des ennemis de l'Islam et leur dit qu'il était devenu musulman. Ils fulminèrent mais ils ne purent rien faire, car ils craignaient Umar. Grâce à Hamza et à Umar, les musulmans purent désormais accomplir ouvertement leurs adorations près de la Ka'bah sans craindre Quraych. 

Les sanctions

Les Quraychites devenaient frustrés, car ils avaient essayé tous les moyens possibles pour arrêter le message de l'Islam, mais plus ils essayaient, plus l'Islam continuait à se répandre. Quelque chose de plus radical devait être entrepris. Certains chefs de Quraych, particulièrement hostiles à l'Islam, organisèrent une réunion secrète au cours de laquelle ils décidèrent de boycotter le clan du Prophète Muhammad jusqu'à ce qu'il accepte de le leur remettre. Un accord fut conclu et stipulait que le clan des Hachim et leurs proches alliés, le clan Muttalib, seraient boycottés par Quraych. Personne n'était autorisé à commercer ou à se marier avec eux. La situation dura trois ans jusqu'à ce que certains Mecquois décidassent qu'elle avait assez perduré.

L'année de la tristesse

Abou Talib, l'oncle du prophète, était malade et était sur ses derniers jours et le Prophète tenta une dernière fois de lui faire accepter l'Islam avant qu'il ne rende l'âme, mais il refusa. Le Prophète devint une cible facile, maintenant que la protection de son clan était sur le point de disparaître. Peu de temps après la mort d'Abou Talib, son autre oncle qui lui était hostile, Abou Lahab, trouva le champ libre afin de s'en prendre à son neveu. Il força ainsi ses deux fils à répudier leurs femmes, qui étaient toutes les deux des filles du Prophète.

La visite à al-Taif

Après dix ans passés à diffuser l'Islam à La Mecque, le Prophète se rendit dans une ville voisine appelée al-Taif, à une cinquantaine de kilomètres à l'est de La Mecque. Il rendit visite aux chefs de la tribu de Thaqif, mais n'eut comme seule réponse de leur part qu'insultes et rejet.

L'appel des tribus à l'Islam

Durant plusieurs années, le Prophète appela les différentes tribus de l’Arabie à l’islam pendant la saison du pèlerinage. Comme il y avait dans la plupart des tribus quelques uns de leurs membres qui se rendaient à la Mecque chaque année, la plus grande partie de l'Arabie avait déjà au moins entendu parler du message de l'Islam. La onzième année de la prophétie, quelques hommes de la tribu de Khazraj se convertirent l'Islam. Ils vivaient dans une ville appelée Yathrib, récemment ravagée par des guerres intestines interminables.

Le Serment d'Allégeance à Aqabah

L'année suivante, ces hommes de Yathrib retournèrent à La Mecque avec une délégation de douze personnes. Le Prophète les rencontra secrètement la nuit à un endroit appelé Aqabah, où cette fois, il leur fit prêter le serment d'allégeance suivant: "Tu n'attribueras aucun partenaire à Allah, tu ne voleras pas, tu ne commettras pas d’adultère, tu ne tueras pas tes enfants, tu ne calomnieras pas les autres et tu ne me désobéiras pas dans tout bien que je te commande.”

Nous sommes maintenant à la treizième année de la prophétie et cette fois-ci, soixante-treize hommes et deux femmes se rendirent à La Mecque afin de rencontrer le Prophète pendant la saison du pèlerinage. Ils se rencontrèrent de nouveau secrètement à Aqabah mais cette fois-ci, ils demandèrent expressément au Prophète de venir à Yathrib et d'être leur nouveau chef.

Avant d'accepter leur offre, il obtint l'engagement suivant de chacun d'entre eux: "Tu m'écouteras et m'obéiras, que l'ordre soit facile ou difficile, tu feras l'aumône, que tu sois aisé ou non, tu encourageras les autres à bien faire et tu les avertiras contre le mal, tu ne craindras aucune critique lorsque tu agiras pour Allah et tu me protègeras de la même façon que tu protèges ta famille.”

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau9