Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Les mauvaises mœurs à éviter (partie 1 sur 2)

Description: Deux leçons qui expliquent un certain nombre de mauvaises mœurs dans l’éthique islamique à éviter afin d’être de meilleurs êtres humains. 

ParImam Kamil Mufti (© 2016 NewMuslims.com)

Publié le23 Jun 2019 - Dernière modification le11 Jul 2018

Imprimé: 1 - Envoyé: 0 - Vu: 134 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le mode de vie, mœurs et les pratiques islamiques > Mœurs et pratiques d'ordre général


Objectif

·       S'instruire au sujet de 10 mauvaises mœurs, d'après les enseignements de l'Islam.

Introduction

Bad-Morals-to-Stay-Away-From-(part-1-of-2).jpgComme nous le savons, il existe de nombreux récits rapportés du Prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) soulignant la perfection d'avoir de bonnes manières, dont une part consiste à connaître les mauvaises mœurs et à y renoncer, tel que:

1.   La tricherie 

La tricherie et la tromperie qui sont des caractéristiques abominables indignes d'une personne honnête. Le Prophète a dit:

“Celui qui porte les armes contre nous n'est pas l'un de nous et celui qui nous trompe n'est pas l'un de nous.”[1]

L'Islam considère la tricherie et la tromperie comme des péchés odieux; ils sont considérés comme une source de honte pour celui qui les commet, tant dans ce monde que dans l'autre. Le Prophète ne les dénonça pas simplement en les excluant de la communauté musulmane de ce monde, mais il annonça également que le jour du jugement:

“Chaque traître aura une bannière au Jour de la Résurrection et on dira: Ceci est le traître qui a trahi Untel.”[2]

2.   La corruption

La corruption consiste à donner de l'argent à une personne afin d'obtenir quelque chose sur laquelle on n'a aucun droit. Par exemple, soudoyer un juge pour obtenir un verdict en ta faveur, ou soudoyer un fonctionnaire pour qu'il te favorise par rapport aux autres ou obtenir d'autres faveurs, telles que l'attribution d'un contrat, etc...

La corruption est un péché dans l'Islam.  Allah, exalté soit-Il, dit:

“Et ne dévorez pas mutuellement et illicitement vos biens; et ne vous en servez pas pour corrompre des juges pour vous permettre de dévorer une partie des biens des gens, injustement et sciemment.” (Coran 2:188)

De plus, le messager d'Allah maudit celui qui donne un pot-de-vin et celui qui l'accepte.[3]

3.   La jalousie

La jalousie fait partie des émotions les plus destructrices qu'un homme puisse avoir envers son prochain. Cela le pousse à souhaiter du mal aux autres et à être heureux quand un malheur leur arrive. Le Prophète mit en garde contre l’envie en la comparant à un feu qui consume complètement le bois.

La jalousie est une maladie qui génère des impuretés dans le cœur. Lorsqu'on demanda au messager d'Allah: "Qui sont les meilleurs des gens?", Il répondit: "Celui qui a un cœur pur et une langue véridique." Ils demandèrent ensuite: "Nous comprenons ce qu'est une langue véridique, mais que signifie un cœur pur? Il répondit: "C'est le cœur de celui qui est pieux, pur et exempt de péché, de transgression, de haine et de jalousie.”[4]

4.   La médisance et la calomnie 

Allah dit:

“...Ô vous qui avez cru! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur…” (Coran 49:12)

Abou Dharr, dont Allah est satisfait, demanda une fois au Prophète Muhammad: "Ô messager d'Allah, qu'est-ce que la médisance?" Il répondit: "C'est mentionner ton frère d'une manière qu'il déteste." Abou Dharr dit: "Ô Messager d’Allah, et si ce qui est mentionné est quelque chose qui est vraiment en lui?". Il répondit:" Sache que lorsque tu mentionnes ce qui est en lui, tu médis de lui, et lorsque tu mentionnes ce qui n’est pas en lui, alors tu le calomnies.”

5.   Le commérage

Le commérage est dangereux et nuisible, car il peut détruire la cohésion et la moralité d'une société. Les gens répandent des commérages pour diverses raisons, par exemple pour se sentir supérieurs (ils se sentent mieux si quelqu'un est moins bien loti qu'eux), par jalousie, pour s'intégrer a un groupe, pour attirer l'attention (ils deviennent un centre d'attention pendant quelques instants), par vengeance et même par ennui (un esprit oisif est l’atelier du diable).

Nous devons donc nous rappeler continuellement que nous sommes responsables de nos actes devant Allah. Allah dit:

“Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait.” (Coran 49:6)

6.   Le mensonge

Le mensonge est si odieux que tous les êtres humains le rejettent. Le Prophète a dit:

“Une personne ne cesse de mentir jusqu'à ce qu'elle soit écrite auprès de Dieu comme un menteur invétéré.”[5]

L'ami le plus proche du Prophète et son successeur immédiat , Abu Bakr as-Siddiq, dont Allah est satisfait, dit:

“Prenez garde, car le mensonge s'oppose à la (vraie) foi.”[6]

De plus, la fille d'Abou Bakr, Aisha, dont Allah est satisfait, qui était l'épouse bienaimée du Prophète, rapporte :

“Il n'y avait pas de trait plus odieux pour le messager de Dieu (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) que le mensonge.”[7]

7.   Être suspicieux

“Méfiez-vous des soupçons, car les soupçons sont le plus grand mensonge. N'essayez pas de vous chercher des fautes les uns les autres, ne vous espionnez pas, ne rivalisez pas, ne vous enviez pas, ne vous fâchez pas, ne vous tournez pas le dos les uns aux autres, mais soyez des serviteurs d'Allah et les frères les uns des autres, comme il vous a été commandé.”[8]

Des maux tels que la suspicion, la recherche de fautes chez autrui, l’envie et l’abandon sont des maux qui détruisent une communauté et lui causent des dommages plus graves que tout ennemi ne pourrait lui infliger.

8.   Chercher des fautes chez autrui

Certaines personnes ont une personnalité ergoteuse. "Je proteste", "C’est de ta faute" et "Tu es à blâmer" sont quelques-unes de leurs expressions préférées.

L'une des plus grandes faiblesses comportementales de l'homme est l'ignorance de ses propres fautes. Bien souvent, nous avons tendance à concentrer nos efforts sur la recherche de défauts chez autrui, mais nous nous oublions nous-mêmes. Le Prophète a dit:

“Un croyant n'est pas un chercheur de faute et n'est pas abusif, ni obscène, ni quelqu'un qui maudit.”[9]

9.   Les offenses verbales ou physiques à autrui

Le Prophète définit le vrai musulman comme celui qui évite d'offenser les autres musulmans par sa langue (les mots) et sa main (les actes). Un compagnon dit: 

‘J'ai demandé au Messager d'Allah:"Qui est le meilleur parmi les musulmans?". Il répondit:" Celui dont les musulmans sont à l'abri de sa langue et de sa main.”‘[10]

En règle générale, les musulmans ne doivent pas offenser les autres.  La Prophète Muhammad a dit:

“Il ne devrait y avoir ni offense ni offense réciproque”.[11]

Nous devons faire particulièrement attention à protéger ceux de notre propre communauté, mais ce principe ne se limite pas aux seuls musulmans. Au contraire, il s'applique à toute l'humanité et même aux animaux.

10.    La vantardise

Le Prophète dit: "Allah m'a révélé que vous devez tous être humbles les uns envers les autres, de sorte que personne ne transgresse ou ne s'élève au-dessus des autres.”[12]

Malheureusement, nous considérons aujourd'hui la vantardise comme une marque de confiance. Tout ce que tu possèdes, c'est Allah qui te l'a donné ou t'a permis de l'avoir; que ce soit l'intelligence, la belle apparence, la richesse, la généalogie, la foi, le bon comportement ou toute autre chose.

Si quelqu'un pense qu'il a travaillé dur et a réalisé une chose parce qu'il la mérite, il doit se rappeler de tous ceux qui travaillent dur mais qui n'atteignent pas leurs objectifs. Si tu as beaucoup étudié et que tu excelles dans tes études, qui donc a rendu possible que tu aies le temps d’étudier et d’exceller dans tes études?



Notes de bas de page:

[1] Sahih Muslim

[2] Sahih Al-Bukhari

[3] Tirmidhi

[4] Ibn Majah

[5] Sahih Al-Bukhari

[6] Bayhaqi

[7] Musnad

[8] Sahih Al-Bukhari, Sahih Muslim

[9] Sahih Al-Bukhari

[10] Sahih Al-Bukhari, Sahih Muslim

[11] Ibn Majah, Al-Daraqutni, Muwatta’

[12] Sahih Muslim

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau9