Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Les miracles des prophètes 

Description: Qu'est-ce qu'un miracle et quelle est sa place dans les vies des prophètes?

ParAisha Stacey (© 2015 NewMuslims.com)

Publié le08 Jun 2019 - Dernière modification le13 Jun 2016

Imprimé: 3 - Envoyé: 0 - Vu: 162 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Les croyances islamiques > La vie des autres prophètes


Objectifs:

·       Comprendre la définition d'un miracle.

·       Comprendre le lien entre prophètes et miracles.

·       Encourager le lecteur à lire davantage au sujet des miracles des prophètes.

Termes arabes:

·       Sunnah - Le mot Sunnah a plusieurs significations dépendant du domaine où il est utilisé. Cependant, il est généralement admis qu'il s'agit de tout ce qui a été rapporté, déclaré, fait ou approuvé par le Prophète.

·       Hadith - (pluriel – ahadith) Une nouvelle ou une histoire. Dans l'Islam, il s'agit d'un récit narratif des paroles et des actes du Prophète Muhammad et de ses compagnons.

·       Djinn – Une créature d'Allah créée avant l'humanité à partir d'une flamme sans fumée. On les qualifie parfois d'êtres spirituels, de banshees, de poltergeists, de fantômes, etc.

·       Surah – chapitre du Coran.

·       Masjid - le terme arabe désignant la mosquée.

·       Mu’jizah – miracle.

·       Karamah - (plural: karamat) une affaire ou un évènement extraordinaire qui est provoqué par le croyant qui obéit à Dieu. Une karamah ne profite généralement qu'à celui à qui elle est donnée.

Miracles-of-the-Prophets.jpgDictionary.com définit un miracle comme un effet ou un évènement extraordinaire dans le monde physique qui dépasse tous les pouvoirs humains ou naturels connus et qui est attribué à une cause surnaturelle. Cependant, l'Islam attribue ces évènements extraordinaires à la puissance d'Allah. Un miracle est un acte stupéfiant qui ne peut se produire que grâce à l'intervention directe d'Allah Lui-même. Ce sont des événements provoqué par des prophètes, liés à eux et accomplis par eux. Les miracles ne sont pas magiques ni ne sont des évènements provoqués par des gens vertueux. La magie est par définition un tour ou une illusion; tandis que les évènements parfois inexpliqués provoqués par des savants vertueux sont appelés karamat

Dieu a envoyé des prophètes en premier lieu pour guider l'humanité. C'était des êtres humains d'un comportement exceptionnel que les gens pouvaient essayer d'égaler et prendre pour exemples. Ils n'étaient pas des dieux, des demi-dieux ou des saints; c'étaient des êtres humains chargés d'une tâche difficile. Ils possédaient parfois des caractéristiques et des qualités exceptionnelles, car ils devaient faire face à des épreuves et des adversités imprévues afin de diffuser leur message d'adorer Allah Seul.

Afin de soutenir ses prophètes, Allah leur accordait parfois un pouvoir extraordinaire. Le mot arabe pour miracle est mu’jizah, qui signifie quelque chose d’unique auquel on ne peut résister. Les miracles accordés aux prophètes n'étaient pas seulement uniques, ils étaient également appropriés et intelligibles aux gens à qui ils avaient été envoyés. Lorsqu'ils voyaient le miracle, ils comprenaient qu'il ne pouvait pas être accompli par un homme ordinaire.   

À l’époque du prophète Moïse, la magie et la sorcellerie étaient très répandues en Égypte. Par conséquent, les miracles de Moïse, tels que le bâton qui se transformait en serpent et la main à la blancheur éclatante, étaient une exhortation adressée au peuple qu’il était chargé de guider. La rencontre du prophète Moïse avec les magiciens à la cour de Pharaon explique la différence entre magie et miracles. Quand les magiciens, dont les serpents étaient le résultat de la duperie et de l'illusion (magie), virent Moïse produire un vrai serpent, ils ont immédiatement su que c'était un miracle. C'est pourquoi ils se sont prosternés devant Allah alors qu'ils savaient que Pharaon les ferait mettre à mort.

À l’époque de Jésus, les Israélites maîtrisaient bien la médecine. C'est pourquoi les miracles du prophète Jésus consistaient entre autres à rendre la vue aux aveugles, à guérir les lépreux et à ressusciter les morts.

“Quant à ceux qui ne croient pas et traitent de mensonge Nos preuves, ceux-là sont des gens de l’Enfer.” (Coran 5:10)

Un miracle accompli par Allah à la demande du prophète Jésus explique pourquoi l'Islam dit qu'il existe deux types de miracles. Jésus demanda à Allah de lui donner ainsi qu'à ses disciples une table de nourriture. Cet évènement est décrit dans la Surah 5 du Coran intitulée Al-Maidah (La Table Servie). C'est un exemple de miracle accompli à la demande ou à la suggestion d'un peuple afin de tester la véracité du message:

“Ô Jésus, fils de Marie, se peut-il que ton Seigneur fasse descendre sur nous du ciel une table servie??” (Coran 5:112)

 Les disciples voulaient ainsi diffuser le message de Jésus en proclamant les miracles dont ils avaient été témoins de leurs propres yeux. Un autre exemple de ce type de miracle est lorsque le peuple du prophète Saleh lui demanda à faire sortir une chamelle et son petit de derrière la montagne:

“Nous avions apporté aux Ṯhamud la chamelle qui était un [miracle] visible: mais ils lui firent du tort.” (Coran 17:59)

Le deuxième type de miracle se produit sans suggestion et englobe tout ce qui est similaire à ce qui se produisit lorsque le tronc pleura et se languit du Prophète Muhammad. La Sunnah du Prophète Muhammad contient de nombreux autres miracles, tels que l’eau qui coula d'entre ses (du Prophète Muhammad) doigts et des arbres qui l'abritaient délibérément sous leur ombre. La vie du prophète et roi Salomon était également pleine de miracles et de prodiges. Son royaume et ses moyens dépassaient les capacités humaines, ce qui démontrait clairement que Dieu lui accordait des miracles qui le distinguaient du reste des gens et qui confirmaient sa noblesse et sa prophétie. Ainsi, son armée était composée de bataillons d'hommes, de djinns et d'oiseaux, et il était capable de communiquer avec les oiseaux et les fourmis. 

Le Prophète Muhammad fut le bénéficiaire de l’un des miracles les plus étonnants que nous ayons le privilège de connaître. Après une année très difficile au cours de laquelle il perdit son oncle et sa première épouse bienaimée, Khadijah, le Prophète Muhammad s'est vu accorder une bénédiction et un miracle majeurs, désormais connus sous le nom de Voyage et Ascension Nocturnes. C'était un voyage physique nocturne du Masjid Sacré de La Mecque au Masjid Al-Aqsa de Jérusalem. Le point culminant de ce voyage fut son ascension dans les cieux et qu'il se rende à proximité de Dieu:

“Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentour, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audient, le Clairvoyant.” (Quran 17:1)

Au 6ème siècles, bien qu'illettrés pour la plupart, les Arabes étaient les maîtres de la parole. Leur poésie et leur prose étaient éloquentes et constituaient un modèle d’excellence littéraire. Même ceux qui ne croyaient pas au message de Muhammad savaient que le Coran était une littérature incomparable. Ainsi, le Coran lui-même est considéré comme un miracle. Le Prophète Muhammad dit dans un hadith authentique: "Il a été donné à chaque prophète des miracles dont la nature était adéquate avec ce en quoi son peuple croyait. Quant à moi, on m'a donné la révélation divine qu'Allah m'a révélée, et j'espère que mes disciples seront plus nombreux que les disciples des autres prophètes le Jour de la Résurrection.”[1]

Lorsque le Prophète Mohammed dit cela, il laissait entendre que le Coran doit être considéré comme un miracle. Celui qui lit le Coran découvre que son contenu, dont les affirmations scientifiques, prophétiques et historiques qu'il renferme, contribue à son statut de miracle. Tous les prophètes avaient des aspects miraculeux dans leur vie, mais en raison de son statut de dernier prophète, le miracle principal du Prophète Mohammed, le Coran, est considéré comme un miracle vivant. Le défi du Coran de produire un chapitre (le plus court représentant seulement trois lignes) similaire à l'un de ceux qu'il contient n'a toujours pas été relevé jusqu'à aujourd'hui.  



Notes de bas de page:

[1] Sahih Al-Bukhari

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau9