Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Les Mères des croyants (partie 1 sur 2): Qui sont les Mères des croyants?

Description: La définition du terme Mères des croyants et une brève biographie des quatre premières épouses du prophète Mouhammad.

ParAisha Stacey (© 2015 NewMuslims.com)

Publié le20 Jun 2019 - Dernière modification le26 Apr 2015

Imprimé: 4 - Envoyé: 0 - Vu: 150 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Sa Biographie


Objectifs

·       Comprendre comment et pourquoi nous utilisons le terme Mères des croyants.

·       Connaître et comprendre la vie et l'époque de quatre des épouses du prophète Mouhammad.

Termes arabes

·       Dounya - ce monde, par opposition au monde de l'au-delà.

·       Akhirah - l'au-delà, la vie après la mort.

·       Sounnah - Le mot Sounnah a plusieurs significations, en fonction du domaine d’étude. Cependant, le sens généralement accepté est tout type de propos rapporté, fait ou approuvé par le Prophète.

·       Sahabah - la forme plurielle de «Sahabi», qui se traduit par Compagnons. Un sahabi, tel que le mot est couramment utilisé aujourd'hui, est quelqu'un qui a vu le prophète Mouhammad, a cru en lui et est mort musulman.

·       Hadith - (pluriel – hadiths) est une information ou une histoire. En Islam, il s'agit d'un récit narratif des paroles et des actions du Prophète Mouhammad et de ses compagnons.

·       Mousshaf – c'est le livre dans lequel le Coran est contenu.

MothersofBelievers_01.jpgQui sont les mères des croyants? Vous avez peut-être entendu l'expression Oummahat al-Mouminin. Cela se traduit en français par les "mères des croyants" et il s'agit d'un titre qui fait référence aux épouses du prophète Mouhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège). Elles étaient ses femmes dans cette dounya et seront ses femmes dans l'akhirah. Chacune de ces femmes a joué un rôle important dans la diffusion de l'islam et leur comportement dans diverses situations nous donne de nombreuses leçons applicables aujourd'hui. Elles nous rappellent et nous enseignent comment suivre la sounnah dans notre vie quotidienne. Elles excellaient dans la vie religieuse et sociale et beaucoup ont reçu la bonne nouvelle que leur destination finale serait le paradis. Elles nous enseignent l’intégrité, la loyauté, l’honnêteté et la modestie et elles mettent en valeur le statut unique des femmes dans l’islam.

Allah se réfère aux épouses du prophète Mouhammad dans le Coran et Il les appelle les mères des croyants. Il dit: «Le Prophète a plus de droits sur les croyants qu'ils n'en ont sur eux-mêmes; et ses épouses sont leurs mères…» (Coran 33: 6). En utilisant cette référence et ce titre, un statut spécial a été donné et accordé aux épouses du prophète Mouhammad. On leur a accordé un grand respect et après la mort du prophète Mouhammad, elles ne furent plus autorisées à se remarier, car elles étaient légalement considérées comme les mères de tous les hommes musulmans.

·      Khadijah bint[1] Khouwaylid (556 - 619)

"Marie, fille d'Imran, était la meilleure parmi les femmes [du monde de son temps] et Khadijah était la meilleure parmi les femmes [de cette nation]."[2] Khadijah était la première femme du prophète Mouhammad, qui l'a rencontrée en tant que veuve d'un riche marchand qui était devenue prospère par elle-même. Elle a embauché Mouhammad en tant qu'agent commercial, mais elle est rapidement venue le demander comme mari. Selon la plupart des sources, elle avait environ 40 ans et Mouhammad environ 25 quand ils se sont mariés. Khadijah lui donna six enfants, dont deux fils décédés en bas âge. Elle a donné soutien et encouragement à Mouhammad lors des premières révélations et lui est restée fidèle lorsque de nombreuses personnalités mecquoises ont commencé à s’y opposer. Pendant leur mariage, Mouhammad n'a pris aucune autre femme. Il l'a aimée, elle lui a manqué et il s'est rappelé de Khadijah pour le reste de sa vie.

·      Sawdah bint Zam'a (inconnu - 674)

Après un mariage de vingt-cinq ans, la première épouse du prophète, Khadijah est décédée. Il est resté seul pour élever une petite famille et a constaté qu'il ne pouvait pas consacrer suffisamment de temps pour appeler les gens à l'Islam, il a donc décidé de se remarier. Il a choisi une veuve nommée Sawdah bint Zam'a.

Sawdah et son premier mari ont été parmi les premiers convertis à l'islam à avoir immigré en Abyssinie. Son mari est décédé en exil et elle est restée une veuve pauvre avec des enfants en bas âge. Le prophète Mouhammad a demandé l'approbation de leur mariage auprès des parents non musulmans de Sawdah. Les parents ont accepté et lui ont ensuite demandé d'obtenir l'approbation de Sawdah elle-même. Avec cette union, les foyers de Sawdah et du Prophète ont fusionné et le Prophète a eu plus de temps pour mener à bien sa mission prophétique. Ils sont restés mariés durant trois ans avant que le prophète ne prenne une autre femme. Sawdah a eu le grand honneur d'émigrer pour Allah à deux reprises, en Abyssinie puis à Médine. Elle était la première d’un certain nombre de veuves que le prophète avait épousées. Sawdah avait la réputation d'être une femme gentille, charitable et joviale.

À peu près à la même époque que son mariage avec Sawdah, le prophète Mouhammad s'est fiancé à Aïsha bint Abou Bakr. Quelques années plus tard, Aïsha a rejoint leur foyer en tant que jeune mariée et Sawdah l'a accueillie; elles ont formé un lien étroit qui est demeuré intact même après la mort du prophète.

·      Aisha bint Abu Bakr (612 – 678)

Aïsha était la fille d'Abou Bakr, l'un des plus proches amis et partisans du prophète Mouhammad. Ses fiançailles avec lui à un jeune âge ont renforcé cette relation. Aïsha a été élevée en tant que musulmane alors que la plupart des sahaba proches étaient des convertis à l'islam. Après le mariage, elle et le prophète sont devenus extrêmement proches et de nombreux hadiths en témoignent. Elle était son épouse bien-aimée et une savante de l’islam extrêmement intelligente. On lui attribue plus de 2000 hadiths et elle se fait remarquer par son intelligence aiguë, son amour du savoir et son jugement irréprochable. Aïsha était l'une des trois femmes du prophète Mouhammad à avoir mémorisé le Coran en entier. Parmi ses réalisations notables, il y avait le fait qu'elle était la seule femme qui était avec le prophète quand il recevait la révélation et que c'était dans les bras d'Aïsha que le prophète décéda. Aïsha devint veuve à l'âge de 18 ou 19 ans et a ensuite enseigné et joué un rôle important dans la diffusion de l'islam pendant plus de 40 ans.

·      Hafsah bint Oumar ibn Al-Khattab (605 – 665)

La quatrième épouse du prophète Mouhammad fut Hafsah, la fille de l'un des plus proches confidents du prophète Mouhammad, Oumar ibn Al-Khattab. Leur mariage était une alliance politique astucieuse. Hafsah s'était mariée très jeune et avait participé aux migrations en Abyssinie et Médine. Elle fut veuve à l'âge de dix-huit ans seulement, mais elle a ensuite eu l'honneur d'épouser le prophète Mouhammad et de lier la famille Al-Khattab à la famille du prophète. Hafsah et Aïsha étaient les plus jeunes épouses du prophète Mouhammad et avaient toutes deux une personnalité similaire. C'étaient des femmes fortes, déterminées et elles semblaient généralement bien s'entendre. Hafsah savait lire et écrire et comme Aïsha, avait mémorisé tout le Coran. Elle était à la fois pieuse et intelligente et passait des heures à méditer sur les versets du Coran. C'est Hafsah qui a eu le grand honneur d'être la gardienne du premier mousshaf qui lui est parvenu après la mort de son père. Hafsah a été mariée au prophète pendant huit ans et après sa mort, elle a vécu encore trente-quatre ans.



Notes de bas de page:

[1] Bint en arabe signifie la fille de.

[2] Sahih Al-Boukhari

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau8