Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Les compagnons du prophète Mouhammad: Ammar ibn Yassir

Description: Un homme entend la vérité et embrasse l'islam, mais sa vie devient torture et abus. Grâce à la miséricorde d'Allah puis à l'empathie du prophète Mouhammad, il survit et entre dans l'histoire et le paradis.

ParAisha Stacey (© 2014 IslamReligion.com)

Publié le09 Jun 2019 - Dernière modification le25 Jun 2016

Imprimé: 11 - Envoyé: 0 - Vu: 270 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Ses compagnons


Objectifs

·       En apprendre davantage sur la vie d'Ammar ibn Yassir et sa persévérance pour la vérité.

Termes arabes

·       Hadith - (pluriel – hadiths) est une information ou une histoire. En Islam, il s'agit d'un récit narratif des paroles et des actions du Prophète Mouhammad et de ses compagnons.

·       Hijrah - l'acte de migration d'un endroit à un autre. Dans l'Islam, l'hijrah fait référence aux musulmans qui migrent de La Mecque vers Médine et marque également le début du calendrier Islamique.

·       Masjid - le terme arabe pour mosquée.

·       Aayaat - (singulier – ayah)  le mot aayaat peut avoir plusieurs significations. Il est presque toujours utilisé pour parler des preuves d'Allah. Ceux-ci incluent des preuves, des versets, des leçons, des signes et des révélations.

·       Mouhajiroun - ceux qui migrent. Plus spécifiquement et plus généralement, il s’agit de ceux qui ont émigré de la Mecque à Médine.

AmmaribnYassir.jpgAmmar ibn[1] Yassir a été l'une des premières personnes à répondre à l'appel du prophète Mouhammad à l'islam. Il a été victime d'abus et d'humiliation de la part des Qouraish[2] et a vu ses parents mourir par les mains du plus grand ennemi de l'islam. Il participa à la première migration en Abyssinie et plus tard, il réalisa également la hijrah avec le prophète Mouhammad à Médine. Ammar a participé à la construction de la première mosquée et a accompagné le prophète Mouhammad à toutes les batailles de la nouvelle nation musulmane. De nombreux hadiths sont attribués à Ammar et le prophète Mouhammad a déclaré qu'il était aussi proche de lui que l'œil sur le nez[3].

On suppose qu'Ammar ibn Yassir est né aux alentours de l'an 570 de notre ère, environ un an avant la naissance du prophète Mouhammad. Ils étaient amis avant l’avènement de l’islam et on pense qu’Ammar a joué un rôle dans l’organisation du mariage entre Mouhammad et Khadijah[4]. Ammar a été attiré à la maison d'Al-Arqam où le prophète Mouhammad prêchait en secret. Il a entendu les paroles du prophète Mouhammad et les paroles d'Allah dans le Coran et s'est converti à l'islam.

Les parents d’Ammar, Yassir et Soummaya, se sont également convertis à l’islam le même jour en raison d’un rêve que Yassir avait fait la nuit précédente. Il a rêvé qu'Ammar et sa femme l'appelaient depuis un jardin de l'autre côté d'une vallée divisée par le feu. Toute la famille s'est convertie à l'islam et a attiré l'attention et la haine d'un des chefs qouraishs, Abou Jahl. Le passe-temps favori de beaucoup d'hommes des qouraishs était de torturer et de tourmenter les adeptes les plus faibles de la nouvelle religion. En tant que membres pauvres et marginalisés de la communauté de La Mecque, ils n'avaient d'autre choix que d'affronter leurs bourreaux. La famille de Yassir a été persécutée de manière si constante que le prophète Mouhammad les a exhortés à la patience en disant qu'ils étaient destinés au Paradis.

Finalement, devant leur fils, Ammar, Yassir et Soummaya ont été assassinés. Soummaya a été poignardée à mort et est devenue de cette triste manière le premier martyr de l'islam (c'est-à-dire la première personne à mourir pour Allah). Quelque temps plus tard, Yassir a été tué. Ammar a été submergé par le chagrin et la peur et a fait ce que ses parents ont refusé de faire: il a maudit l'islam et le prophète Mouhammad. Heureusement, Abou Jahl a autorisé Ammar à partir et il couru directement vers le prophète Mouhammad. Ammar était bouleversé et choqué par son propre comportement. Il était traumatisé par la torture infligée à ses parents et à lui-même. Le prophète Mouhammad l'a réconforté et a apaisé sa peur, lui rappelant le pardon d'Allah. On dit que l'ayah suivante du Coran a été révélé en réponse à cette situation.

“Quiconque a renié Allah après avoir cru... - sauf celui qui y a été contraint alors que son coeur demeure plein de la sérénité de la foi - mais ceux qui ouvrent délibérément leur coeur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une colère d'Allah et ils ont un châtiment terrible.” (Coran 16: 106)

Tandis que certains ont critiqué Ammar et l'ont qualifié de mécréant, le prophète Mohammed l'a défendu. Il a répondu à leurs railleries en disant: "Non, en effet, Ammar est plein de foi de la tête aux pieds."[6] Pour atténuer la persécution sans relâche et la souffrance de nombreux adeptes de la nouvelle religion, le Prophète a envoyé un groupe des plus faibles parmi eux en Abyssinie. Ammar faisait partie de ce groupe. Ammar est ensuite revenu à La Mecque pour émigrer à Médine. Il a été l'un des premiers mouhajirouns à fuir la Mecque pour se rendre à Médine.

Ammar faisait partie de ceux qui ont construit la première mosquée à Médine. En portant les briques pour la construction, le prophète Mouhammad a remarqué que, pendant que tout le monde portait une brique à la fois, Ammar en portait deux. Il a déclaré: "Ils recevront une récompense alors que toi (Ammar) en obtiendras deux." Ammar était avec le prophète Mouhammad à chaque bataille à laquelle la jeune nation devait faire face, y compris la bataille de Badr. Quand Abou Jahl a été tué dans cette bataille, le prophète Mouhammad s'est tourné vers Ammar et a déclaré: "Le meurtrier de ta mère est mort."

Un certain nombre de hadiths sont attribués à Ammar ibn Yassir, en particulier celui concernant le tayammoum[7]. Un hadith en particulier concerne Ammar et Oumar ibn Al-Khattab qui sont partis en voyage ensemble. Un homme est venu chez Oumar ibn Al-Khattab et a déclaré: "Je suis devenu impur et il n'y avait plus d'eau disponible." Ammar ibn Yassir a dit à Oumar: "Te souviens-tu que toi et moi sommes devenus impurs pendant que nous étions ensemble en voyage? Que tu n'as pas prié et que je me suis roulé sur le sol et que j'ai prié? J'ai informé le prophète à ce sujet et il a dit: 'Cela aurait été suffisant pour toi de faire comme ça.' Le prophète a ensuite caressé légèrement la terre avec ses mains, puis a chassé l'excès de poussière qui s'était accumulé sur ses mains et a passé ses mains sur son visage et ses mains. »[8]

Ce hadith nous donne non seulement des informations sur le tayammoum, mais montre également à quel point Ammar était proche du prophète Mouhammad et de son entourage. N'oubliez pas qu'Ammar était un homme submergé par la peur et qui ne pouvait plus supporter les tortures que lui et sa famille avaient enduré. Quand Ammar s'est converti l'islam, il a été pardonné et il a ensuite trouvé une force spirituelle et physique. Les hommes présents à Badr étaient considérés comme les meilleurs parmi les meilleurs, mais ils étaient également humains. Parfois, lorsqu'une personne embrasse l'islam, sa vie peut devenir comme une montagne russe remplie de bonheur et d'inquiétude et finalement les menaces semblent provenir d'endroits jusqu'alors considérés comme sûrs. L'histoire d'Ammar démontre que la miséricorde et la protection d'Allah sont à portée de main, le croyant n'a qu'à demander.

Ammar serait mort au combat à l'âge de quatre-vingt dix ans. Le prophète Mouhammad avait prédit sa mort et certains pensent que la prophétie était si exacte que c'était l'un des signes de la prophétie. "Hélas! un groupe rebelle qui s'écarte de la vérité tuera Ammar. Ammar sera appellé vers le paradis et ils seront appellé vers l'enfer. Son assassin et ceux qui le dépouilleront de ses armes et vêtements seront en enfer."[9]



Notes de bas de page:

[1] Ibn signifie le fils de, parfois mal orthographié bin.

[2] Qouraish est le nom de la tribu la plus puissante de la Mecque à l’avènement de l’islam et la tribu à laquelle appartenait le prophète Mouhammad. C'est aussi le nom d'un chapitre du Coran.

[3] Ibn Hisham, as-Sirah, vol.  2

[4] Khadijah, la fille de Khouwaylid, a été la première et pendant 25 ans, la seule épouse du prophète Mouhammad. 

[5] At-Tirmidhi

[6] Ibn Majah

[7] Le tayammoum a été discuté en détail ici: http://www.newmuslims.com/lessons/123/

[8] Sahih Al-Boukhari

[9] Sahih Al-Boukhari, At Tirmidhi, & l'Imam Ahmad entre autres et transmis à travers 25 sahabah.

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau8