Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Les compagnons du prophète Mouhammad: Salman Al-Farsi

Description: Une courte biographie de l'un des plus importants compagnons du prophète Mouhammad, Salman Al-Farsi.

ParAisha Stacey (© 2014 IslamReligion.com)

Publié le09 Jun 2019 - Dernière modification le04 Mar 2015

Imprimé: 5 - Envoyé: 0 - Vu: 239 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Ses compagnons


Objectifs

·       En savoir plus sur la vie de Salman Al-Farsi et son combat pour la recherche de la vérité et sa conversion.

Termes arabes

·       Sahabah - la forme plurielle de "Sahabi", qui se traduit par Compagnons. Un sahabi, tel que le mot est couramment utilisé aujourd'hui, est quelqu'un qui a vu le prophète Mouhammad, a cru en lui et est mort musulman.

·       Dou’a - supplication, prière, demander quelque chose à Allah.

The Companions of Prophet Muhammad1.jpgSalman Al-Farsi fait parti des sahabah. Il est aussi appelé Salman le Persan. Le pays de Fars est aujourd'hui connu sous le nom de Perse. On pense qu'il est né dans une famille très riche et influente. Salman est devenu chrétien, a quitté la maison de son père et s'est lancé dans une longue quête religieuse. Il se rendit au Sham puis en Arabie centrale à la recherche du prophète qui, lui a-t-on dit, redonnerait vie à la religion du prophète Abraham. Sur le chemin, il a été vendu comme esclave. Le prophète Mouhammad, que le salut et la paix d'Allah soient sur lui, a exercé une influence déterminante pour garantir la liberté de Salman. Il est devenu l'un des plus proches compagnons du prophète, un guerrier novateur et un grand savant de l'Islam.

Salman, dont le nom à la naissance était Rouziba, est né aux environs de 565 de notre ère dans le village de Jayyan à Isfahan, en Perse. Son père était le chef du village et un homme riche et influent. Il possédait une grande maison dans un domaine fertile et était également le prêtre zoroastrien de la localité. Salman a été converti à la foi zoroastrienne dans laquelle le feu joue un rôle symbolique mais aussi central. Dans sa jeunesse, Salman connaissait tellement bien sa propre foi qu'il fut nommé "gardien du feu". Le père de Salman était très attaché à lui et aimait le garder près de chez lui et ne le laisser jamais s'éloigner de la propriété ou du temple. Cependant, Salman acquit une soif insatiable de connaissances et la chercha partout où il le pouvait.

Un jour, le père de Salman fut très occupé et envoya son fils au bout du domaine pour superviser certaines affaires; Salman n'a jamais été aussi loin. En chemin, il a entendu le son mélodieux des chrétiens en prière. Salman était attiré par la religion chrétienne mais, de retour chez lui, il lui était impossible d'en savoir plus ou de rejoindre leur congrégation. Son père a retenu de force Salman, mais il s'est libéré et a rejoint une caravane chrétienne qui traversait le Sham. Ainsi, il pu quitter son pays dans ce qui pourrait être décrit comme un voyage spirituel d'illumination.

Salman s'est converti au christianisme sous la tutelle d'un moine avec lequel il a voyagé pendant plusieurs années. Il reprit sa quête de connaissances et se dirigea vers la péninsule arabique. Il est entré en contact avec de nombreux chrétiens, moines, prédicateurs et prêtres, mais aucun d'entre eux n'était plus compétent que son ancien enseignant. Un jour, il rencontra un prêtre très âgé et malade qui informa Salman de la venue du dernier prophète à Yathrib[1] et l'informa des caractéristiques de ce prophète mentionnées et détaillées dans la Bible.

Salman est parti pour la ville de Yathrib en compagnie d'une caravane arabe. Peu de temps après, les Arabes ont rompu leur entente avec Salman et l'ont rendu captif. Quelques jours plus tard, Salman a été vendu à un homme appartenant à une tribu juive de Yathrib. Ainsi, Salman est arrivé à Yathrib plusieurs années avant le prophète Mouhammad. Pendant toutes ces années, il a été harcelé, tourmenté et maltraité.

Même avant que Salman n'ait rencontré et parlé avec le prophète Mouhammad, sa recherche de la vérité fut impressionnante et ressembla à la recherche entreprise par de nombreuses personnes aujourd'hui. Il n’est pas rare d’entendre de nouveaux musulmans parler de leur passage d’une religion à l’autre à la recherche de la lumière de la vérité et de l’étincelle que seule leur âme reconnaît. Jusque là, Salman a passé de nombreuses années à acquérir des connaissances et à comprendre qu'il lui manquait quelque chose. Il a enduré tout cela à contrecoeur tant bien que mal et sa patience face à l'adversité fut sur le point de porter ses fruits.

Lorsque Salman a entendu parler pour la première fois de l’arrivée à Yathrib d’un homme se revendiquant prophète, il était impatient de le rencontrer et a imaginé un moyen de tromper la vigilance de son brutal maître et de rencontrer cet homme. Salman a trouvé un moyen de confirmer les signes de la prophétie dont le vieux prêtre lui avait parlé et, convaincu de ces signes, il s'est jeté sur le prophète Mouhammad en pleurant et en lui embrassant les mains et les pieds. Le prophète Mouhammad l'a relevé et lui a dit: "Salman, raconte ton histoire".[2] Les sahabah écoutaient avec émerveillement, peut-être un peu de la même manière que les musulmans nés aujourd'hui écoutent les récits de ceux qui se sont convertis à l'islam et ont souvent renoncé à tout pour y parvenir.

Écoutons ce que Salman lui-même a dit sur ce qui s’est passé. Il commenca… "Quand j'eus fini, le prophète dis: 'Salman! Conclus un marché avec ton propriétaire pour te libérer'. Mon maître accepterait de me libérer en échange de ce qui suit: "Trois cents dattiers, ainsi que mille six cents pièces d'argent." Par conséquent, les sahabah l'ont aidé en fournissant environ vingt à trente dattiers chacun…. Le prophète m'a dit: 'Creuse un trou pour chaque plant de dattes. Quand tu auras fini, dis-le-moi pour que je puisse personnellement mettre en place toutes les plantes de dattes. Ainsi, avec l'aide de mes amis, j'ai creusé des trous partout où les plants de dattes devaient être placés.

Plus tard, le prophète est venu. Nous nous tenions à ses côtés, en tenant les plantes pendant qu'il les plantait dans le sol… pas une seule plante ne mourut… et il me restait encore de l'argent en surplus. Un homme est venu avec une pépite d'or qui avait à peu près la taille d'un œuf de pigeon. Le prophète a dit: 'Salman! Prends ceci et payes ce que tu dois. Allah en fera sûrement assez pour ta dette.' Cela dépassait les mille six cents pièces. Non seulement j'ai payé mes dettes, mais ce qui restait était équivalent à ce que j'avais donné.

Encore une fois, l'histoire de Salman n'est pas très différente de celle des nouveaux musulmans d'aujourd'hui. Beaucoup parleront des bénédictions d'Allah pleuvant sur eux ou la rapidité de la réponse à leur dou'a. Allah prend particulièrement soin des nouveaux musulmans et connaît les difficultés auxquelles ils ont été confrontés et leurs luttes à venir. Salman est un excellent exemple de la manière dont un nouveau musulman est capable de se convertir à la nouvelle religion et son nouveau mode de vie. Il démontre que la recherche de l'illumination mènera éventuellement à la vérité. Salman a été la première personne de Faris à se convertir à l'islam et la première personne connue à traduire des parties du Coran dans une langue autre que l'arabe. Il est connu dans l'histoire islamique pour ses méthodes de guerre novatrices et sa proximité avec le prophète Mouhammad. Salman Al-Farsi a laissé une marque unique dans l'histoire de l'islam et serait décédé aux environs de 655 de notre ère.



Notes de bas de page:

[1] Yathrib est la ville dans laquelle le prophète Mouhammad et ses disciples ont émigré à partir de la Mecque. Elle est ensuite devenu connu sous le nom de Médine. Medina est aussi le mot arabe pour ville.

[2] Imam Ahmad.

Quiz & Navigation Rapide
Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau8