Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

L'intérêt dans l'islam (partie 1 sur 2)

Description: Une introduction sur le ‘riba’ (intérêt).

ParImam Kamil Mufti (© 2014 NewMuslims.com)

Publié le05 Jun 2019 - Dernière modification le23 Mar 2016

Imprimé: 1 - Envoyé: 0 - Vu: 171 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le mode de vie, mœurs et les pratiques islamiques > Les transactions financières


Objectifs

·       Apprendre les effets du riba sur l'individu et sur la société.

·       Apprendre la définition du riba.

·       Identifier les deux types de riba.

·       Avoir conscience que le riba était interdit dans les Écritures précédentes.

·       En savoir plus sur l'interdiction du riba dans le Coran.

Termes arabes

·       Hijrah - l'acte de migration d'un endroit à un autre. Dans l'Islam, l'hijrah fait référence aux musulmans qui migrent de La Mecque vers Médine et marque également le début du calendrier Islamique.

·       Riba - l'intérêt.

·       Riba an-Nasiah - “riba de délai”.

·       Riba al-Fadl - “riba de surplus”.

·       Charia - la loi islamique.

·       Sounnah - Le mot Sounnah a plusieurs significations, en fonction du domaine d’étude. Cependant, le sens généralement accepté est tout type de propos rapporté, fait ou approuvé par le Prophète.

·       Sourate - chapitre du Coran.

InterestinIslam1.jpgL’intérêt consiste à amasser un surplus d'argent sans engager de risque. Cela conduit à une répartition inéquitable des revenus. Les intérêts mettent les pauvres dans une situation d'endettement qui empêche de progresser socialement ou économiquement. Bien souvent, une personne ne peut tout simplement plus faire face aux paiements d’intérêts qu’elle doit payer sur sa dette. Le riba forment des parasites dans la société et l'écart entre les riches et les pauvres continue de s'élargir.

Le principal objectif de l'interdiction du riba est de bloquer les moyens permettant l'accumulation de richesses entre les mains de quelques personnes, qu'il s'agisse de banques ou d'individus. Prenez les États-Unis par exemple. 1% des Américains contrôlent 40% de la richesse du pays.

Au niveau international, les conséquences de l'intérêt sont plus dévastatrices. L'intérêt payé par les gouvernements des pays pauvres sur l'endettement est si important qu'ils doivent sacrifier leurs besoins essentiels en matière de santé et de nutrition. Certains gouvernements africains sont obligés de dépenser plus pour payer les intérêts que pour la santé ou l'éducation.[1] En termes simples, l'intérêt tue. Ken Livingston, maire de Londres, a affirmé que le capitalisme mondial tue chaque année plus de personnes que ne le faisait Adolf Hitler. Il a accusé le FMI et la Banque mondiale d'avoir causé la mort de millions de personnes en raison de leur refus d'alléger le fardeau de la dette. Susan George a déclaré que chaque année depuis 1981, entre 15 et 20 millions de personnes sont décédées inutilement à cause du fardeau de la dette «parce que les gouvernements du tiers monde ont dû réduire leurs dépenses en eau salubre et en programmes de santé pour pouvoir faire face à leurs remboursements»[2]

De plus, dans l'ensemble, la justice socio-économique et distributive, l'équité intergénérationnelle, l'instabilité économique et la destruction écologique sont également considérées comme la base de son interdiction.[3] L' interdiction du riba empêche la thésaurisation et permet un développement généralisé. Pour plus d'informations, veuillez vous référer au lien suivant:

Pourquoi sommes-nous tous endettés?

Définition du Riba

"Riba" est le mot utilisé par Allah dans le Coran et par le Prophète Mouhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) dans la Sounnah. "La signification littérale de 'riba' est excès et dans la terminologie de la charia, on entend par là un ajout, même minime, en plus du capital d'un prêt ou d'une dette."[4]

Les exemples les plus courants impliquant le riba sont les suivants: avancer de l'argent sur les intérêts, conserver des dépôts dans une banque pour gagner des intérêts et payer les intérêts sur les dettes de cartes de crédit.

L'application la plus courante du riba concerne les prêts et crédits. Exemple: un prêteur donne 1 000 $ à un débiteur avec un accord stipulant que le débiteur rendra 1 200 $ à une date spécifiée. Le supplément de 200 $, c'est le riba dans la charia.

Pour être précis, il y a deux types de riba, l'un du Coran (riba an-nasiah, «riba du délai») et l'autre de la Sounnah (riba al-fadl, «riba du surplus»).

Types de Riba

1. Riba an-Nasiah (riba de délai):

Il s’agit d’un délai (nasiah) dans le règlement de dettes ou de prêts comportant plus d’argent que la somme principale ou dans le règlement d’une ou des deux contre-valeurs. C'est le riba accumulée sur un prêt. C'est la forme de riba la plus répandue aujourd'hui et nous en discuterons dans cette leçon.

2. Riba al-Fadl (riba de surplus)

Il s'agit de l'excédent (fadl) d'un montant par rapport à l'autre dans les opérations de troc de produits spécifiques (éléments fongibles non monétaires). Nous n'en discuterons pas dans ces leçons.

Le riba était interdit dans les révélations précédentes

L'islam n'est pas la seule religion qui a banni l'intérêt. La prohibition de l'intérêt est une loi bien connue dans l'Ancien et le Nouveau Testament de la Bible. Considérez les passages suivants:

«Vous ne devez pas demander d'intérêts à votre frère, ni d'argent, ni de nourriture, ni d'intérêt sur tout ce qui est prêté avec des intérêts. Vous pouvez imputer un intérêt à un étranger, mais pas à votre frère, afin que le Seigneur votre Dieu vous bénisse dans tout ce que vous entreprenez dans le pays où vous entrez pour en prendre possession. "(Deutéronome 23: 19-20 )

Voir aussi Exode 22:25, Lévitique 25:37, Jérémie 15:10, et Ezechiel 18:13. Les premiers conseils d'église ont interdit l'intérêt et les catholiques l'ont interdit pendant longtemps.

Le riba dans le Coran

Plusieurs versets du Coran expliquent la prohibition de l'intérêt ou du riba. Deux versets indiquent que le riba était interdit aux Gens du Livre, en particulier les Juifs (4: 160-161).

Des versets sur les intérêts ont été révélés au prophète Mouhammad tout au long de sa mission. Le premier verset du Coran sur les intérêts est celui se trouvant dans la sourate Les Romains, 30:39, qui a été révélée la sixième année du règne prophétique à La Mecque. Le verset 3:130 a été révélé la troisième année après l'émigration du prophète Mouhammad à Médine. Les verset Les Femmes, 4:160-161 ont été révélés dans la 5ème année de l'hijrah. Les versets La Vache, 2:275-276 ont été révélé la 9ème année de la hijrah.

Des explications supplémentaires sur cette section figurent dans la leçon suivante.

 



Notes de bas de page:

[1] La menace de la dette, Noreena Hertz, p. 3

[2] Mondialisation ou recolonisation? Le monde musulman au XXIe siècle, Ali Mouhammadi et Mouhammad Ahsan, p. 38

[3] Comprendre la finance islamique, Mouhammad Ayoub, p. 54

[4] Comprendre la finance islamique, Mouhammad Ayoub, p. 52

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau7