Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Les grands péchés dans l'islam (partie 1 sur 2): Qu'est-ce qu'un péché majeur?

Description: Une brève introduction au concept de péché et aux différences entre péchés majeurs et mineurs. L'accent est mis sur les péchés majeurs, ce qu'ils sont et quelles sont leurs conséquences pour l'individu et pour la société dans son ensemble.

ParAisha Stacey (© 2013 NewMuslims.com)

Publié le29 May 2019 - Dernière modification le16 Feb 2014

Imprimé: 1 - Envoyé: 0 - Vu: 188 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le mode de vie, mœurs et les pratiques islamiques > Mœurs et pratiques d'ordre général


Objectifs:

·       Définir clairement le péché majeur.

·       Expliquer la différence entre péchés majeurs et mineurs.

·       Lister les péchés majeurs.

Termes arabes:

·       Sounnah - Le mot Sounnah a plusieurs significations, en fonction du domaine d’étude. Cependant, le sens généralement accepté est tout type de propos rapporté, fait ou approuvé par le Prophète.

·       Hadith -  (pluriel – ahadith) est une information ou une histoire. En Islam, il s'agit d'un récit narratif des paroles et des actions du Prophète Mouhammad et de ses compagnons.

·       Riba - l'intérêt.

·       Dou’a - supplication, prière, demander quelque chose à Allah.

·       Shirk – un mot qui implique d'attribuer des associés à Allah, ou d'attribuer des attributs divins à autre qu'Allah, ou de croire que la source du pouvoir, des dommages et des bénédictions provient d'un autre qu'Allah.

Qu'est-ce qu'un péché?

Dans l'Islam, un péché est tout acte qu'une personne choisit de pratiquer et qui est contraire à la loi d'Allah. Ce sont des actes interdits par Allah dans le Coran ou par le prophète Mouhammad dans la Sounnah. Le Coran nous informe sur les personnes dont le cœur est couvert par les péchés qu’elles ont accumulés. (Coran 83:14). Le prophète Mouhammad a expliqué ce verset en disant que lorsqu'une personne pèche, même une fois, c'est comme si un point noir était placé sur son cœur. Finalement, si une personne accumule suffisamment de points noirs, son cœur finit par être complètement recouvert et durci. Le chemin du retour à Allah devient alors plus difficile, mais jamais avec désespoir, car Allah est le Tout Pardonneur et veut pardonner à ceux qui se tournent vers lui en se repentant.

“ceux qui évitent les plus grands péchés ainsi que les turpitudes et [qui ne commettent] que des fautes légères. Certes, le pardon de Ton Seigneur est immense. C'est Lui qui vous connaît le mieux quand Il vous a produits de terre, et aussi quand vous étiez des embryons dans les ventres de vos mères. Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté; c'est Lui qui connaît mieux ceux qui [Le] craignent.” (Coran 53: 32)

Quelle est la différence entre un péché majeur et un péché mineur?

L'Islam classe les péchés en fonction de la gravité de leurs conséquences sur les individus et la société. Un péché majeur dans l’islam est un crime avec lequel il y a une mise en garde dans le Coran, ou avec une punition spécifique, soit dans cette vie, soit dans l’au-delà. Cela inclut des violations contre Allah telles que le culte des idoles ou autre avec ou sans Allah. Le meurtre, le vol, le parjure, la corruption, la calomnie, l’adultère et la consommation d’alcool sont d’autres péchés majeurs. Ces actions sont considérées comme graves en raison des conséquences désastreuses qu’elles ont sur les individus et les sociétés. D'autres actes qui sont généralement de nature plus personnelle sont considérés comme mineurs. Ce sont des actes pour lesquels Allah n'a pas énoncé de colère extrême, de punitions ou d'avertissements.

Pourquoi éviter le péché, surtout le péché majeur?

Les péchés majeurs pourraient être l’une des raisons pour lesquelles Allah n’accepte pas votre dou'a. Demandez-vous comment et pourquoi Allah répondrait favorablement à celui qui reste avec des péchés, ne les abandonne pas et ne s'en repent pas. Il est très important pour un croyant d'éviter les grands péchés, car ils peuvent entraîner de nombreuses punitions sévères et Allah a garanti le paradis à ceux qui les évitent.

“Si vous évitez les grands péchés qui vous sont interdits, Nous effacerons vos méfaits de votre compte, et Nous vous ferons entrer dans un endroit honorable (le Paradis).”(Coran 4:31)

Quels sont les péchés majeurs?

Au fil de centaines d'années d'études sur l'islam, de nombreuses listes des principaux péchés de l'islam ont été dressées. Aujourd'hui, nous commencerons notre leçon en utilisant un hadith rapporté par Abou Hourairah. Le Prophète a dit: “Évitez les sept grands péchés destructeurs.” Ils (les gens) ont demandé: “Quels sont-ils?” Il a répondu comme suit:

1)    Assigner des associés a Allah dans les actes d'adorations.

2)    Pratiquer la sorcellerie.

3)    Utiliser le riba (l'usure).

4)    Tuer injustement.

5)    Utiliser injustement les biens d'un orphelin.

6)    Tourner le dos et fuir lors d'une bataille.

7)    Accuser les femmes chastes d'immoralité.

Examinons ces péchés de plus près.

1)    Le shirk, ou associer des partenaires à Allah, est la plus grave des interdictions. Le prophète Mouhammad a dit: “Ne dois-je pas vous parler du plus grave des péchés majeurs?” Nous avons dit: “Bien sûr, messager d'Allah!” Il a dit: “Associer quoi que ce dans l'adoration avec Allah...”[1]

“Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché..” (Coran 4:48)

2)    La sorcellerie, la magie, la divination, l'astrologie et la prédiction font toutes partie de la rubrique "sorcellerie" qui est l'un des sept péchés pouvant condamner une personne à l'enfer. La sorcellerie cause un préjudice et ne comporte aucun avantage. Allah dit de celui qui l'apprend ou le met en pratique,  “.  .  .Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable .  .  .” (Coran 2:102)

3)    Dans le Coran, Allah ne déclare la guerre à personne sauf aux personnes qui font le commerce du riba

“Ô les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l'annonce d'une guerre de la part d'Allah et de Son messager.” (Coran 2:278-279)

      Le riba entre en conflit avec l'esprit de fraternité et de sympathie et est basé sur la cupidité, l'égoïsme et la dureté du cœur. Il est l’un des principaux contributeurs de l’inflation et cause des traumatismes et des dépressions en raison des endettements. Le riba garantit un gain sans aucune possibilité de perte, de sorte que tout le risque est pris par l'emprunteur, plutôt que le risque et les bénéfices soient partagés par les deux parties. Le riba crée également un monopole dans la société, où les riches sont récompensés pour être riches, tandis que ceux qui ne le sont pas sont obligés de payer un supplément.

4)    L’un des péchés les plus graves de l’islam est de donner la mort intentionnellement. Cela est dû au fait que l'Islam incarne un code d'éthique, conçu pour protéger les droits d'un individu, y compris son droit de vivre dans une communauté sécurisée. Le prophète Mouhammad a dit: «Un homme continuera d'être sain dans sa religion tant qu'il ne versera pas de sang qu'il est interdit de verser.”[2]

5)    Les tuteurs et les gardiens d'orphelins doivent utiliser leurs biens en toute confiance de manière correcte et uniquement dans l'intérêt de l'orphelin. Un gardien doit faire très attention à ne pas dépenser l'argent de l'orphelin pour lui-même car il s'agit d'une infraction très grave. L'Islam est soucieux de l'équité et de la justice et être responsable du bien-être d'un orphelin est une grande responsabilité à ne pas prendre à la légère.

“Ceux qui mangent [disposent] injustement des biens des orphelins ne font que manger du feu dans leurs ventres. Ils brûleront bientôt dans les flammes de l'Enfer.” (Coran 4:10)



Notes de bas de page:

[1] Sahih Al-Boukhari

[2] Sahih Al-Boukhari

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau7