Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

La parentalité en islam (partie 2 sur 2)

Description: Étapes de base que chaque parent doit connaître pour que leur parentalité soit réussie.

ParAbdurrahman Murad (© 2013 NewMuslims.com)

Publié le28 May 2019 - Dernière modification le23 Sep 2013

Imprimé: 2 - Envoyé: 0 - Vu: 158 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > L'interaction sociale > La communauté musulmane


Objectifs:

·       Savoir que la bonne éducation commence avant la grossesse.

·       Savoir que la responsabilité de bien éduquer incombe aux deux parents.

·       L'importance de donner de bons noms aux enfants.  

Termes arabes

·       Sounnah – Le mot Sounnah a plusieurs significations, en fonction du domaine d’étude. Cependant, le sens généralement accepté est tout type de propos rapporté, fait ou approuvé par le Prophète.

·       Dou’a – supplication, prière, demander quelque chose à Allah.

Trouver une bonne compagnie

Parenting2.jpgAvoir de bons amis est impératif pour fonder une famille solide. Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) a dit:

“Une personne est influencée par ses compagnons, alors soyez vigilants quant à vos fréquentations.”[1]

Ceci est vrai pour les parents et les enfants. Les enfants sont facilement influencés par ceux qui les entourent; si les parents restent en bonne compagnie, cela encourage les enfants à faire de même. En Occident, cela est absolument impératif, car les amis de quelqu'un peuvent être très anti-islamique dans leur idéologie et leur comportement, ainsi il doit être clair pour les parents, qu'être en bonne compagnie et éviter les mauvaises aide leurs enfants à faire la distinction entre ce qui est permis et ce qui ne l'est pas. Cela aide les enfants à comprendre que, même s'il existe des personnes qui boivent de l'alcool ou font des choses illégales, ce ne sont pas de bonnes choses à faire et qu'il existe des alternatives légales.

Les parents doivent être actifs dans le choix de meilleurs compagnons et amis pour leurs enfants. Si les enfants veulent ramener leurs amis à la maison, il est sage de permettre cela, afin que les parents puissent voir qui ils sont et s'impliquer activement avec leurs enfants.

Les supplications à Allah

Allah, l'Exalté, dit:

“…Appelez-Moi, Je vous répondrai…” (Coran 40:60)

Demander à Allah de donner le succès à ses enfants est la plus grande chose qu'un parent puisse faire pour ses enfants. La dou'a des parents est acceptée par Allah, le prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) a déclaré:

“Trois dou'a sont exaucés par Allah, sans aucun doute, la dou'a de celui qui est lésé, la dou'a de celui qui voyage et la dou'a d'un parent pour ses enfants.”[2]

Jusqu'ici, nous avons discuté des points clés qui devaient être à l'esprit de chaque parent. Nous allons maintenant discuter d’une étape qui est tout aussi importante, mais qui précède la fondation d’une famille.

Le choix du conjoint

C'est l'étape la plus importante pour avoir une famille prospère en Occident. Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) a dit:

“Choisissez le meilleur conjoint pour fonder votre famille.”[3]

Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) est allé plus loin en expliquant qui était le "meilleur" conjoint. Il a expliqué que le meilleur conjoint est celui qui est motivé par la religion et possède un bon caractère. Il a dit:

“On épouse les femmes pour quatre raisons : la fortune, la lignée, la beauté et la religiosité. Choisi donc la femme religieuse, ou puissent tes mains ne recueillir que poussière.”[4]

D'après ces deux textes, il est clair qu'un musulman doit choisir un bon conjoint; cela vaut pour les hommes et les femmes.

Si un choix est simplement fait sur des questions matérielles, cette relation ne sera pas fructueuse pour fonder une bonne famille.

Le mari et la femme doivent regarder au-delà de la phase initiale du mariage et viser ce qui est à venir; la famille. Comment l'environnement fondé par ce lien de mariage contribuera-t-il à élever une bonne famille? C'est une question très importante à laquelle il faut répondre. Dans une relation qui fonctionne correctement, les deux époux travaillent ensemble pour élever une bonne famille musulmane. C'est une grande responsabilité; que le Prophète a clairement expliqué à travers ses paroles, il a dit:

“Chacun de vous est responsable de ceux qui sont sous sa garde. Le dirigeant d'une nation est responsable de ceux qui lui sont confiés. Un homme est responsable de sa famille; une femme est responsable de ceux qui lui sont confiés.”[5]

De nombreux actes fondamentaux sont importants pour les deux conjoints au début de leur relation; leur mise en œuvre leur assure un bon départ dans la vie. Un de ses actes est celui que le prophète nous a appris: un mari doit poser sa main sur le front de sa femme et dire:

“O Allah, je te demande sa bonté et la bonté qui est dans sa nature et je cherche refuge auprès de toi contre son mal et le mal de sa nature.”[6]

Il y a beaucoup d'autres actes de base que mari et femme doivent apprendre et respecter.

Les enfants

Après la phase critique du choix d’un bon conjoint, mari et femme doivent s’efforcer de respecter les manières citées dans la Sounnah concernant la fondation d’une famille.

Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) a dit:

“En effet, vous serez appelés au Jour de la Résurrection par vos noms et les noms de vos pères, alors choisissez (pour vos enfants) de bons noms.”[7]

Aujourd'hui, certains des noms donnés à nos enfants sont atroces! Parfois, les parents choisissent des noms de célébrités non musulmanes ou recherchent dans leur culture des noms étranges et «uniques» ayant une racine culturelle.

Les noms donnés à un individu ont un effet profond sur son éducation; un nom qui a un sens mauvais ou négatif doit être évité. Le prophète nous a donné des instructions très claires sur la manière de choisir les noms. Le prophète l'a démontré ainsi; un de ses compagnons, Zaid al-Khail, a été renommé par lui Zaid al-Khair; Khail signifie chevaux alors que Khair signifie bonté. Il a également activement demandé à ses compagnons d'éviter d'utiliser des noms qui avaient des significations étranges. Ce conseil est très important, en particulier avec la montée des intimidations faites dans les écoles. Si l'on choisit un bon nom, cela protègera l'enfant du facteur négatif qu'il est susceptible de subir à l'école.

Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) nous a dit:

“Les noms les plus aimés d'Allah sont AbdAllah et Abdar-Rahman.”[8]

AbdAllah signifie «l'esclave d'Allah» et Abdar-Rahman, «l'esclave du Tout Miséricordieux».   

N'oubliez pas les petites choses

Chaque étape de la croissance des enfants doit être surveillée de près par les parents; ils doivent leur apprendre les compétences nécessaires à mesure qu'ils grandissent. Par exemple, lorsque les enfants sont plus jeunes, la bienséance et les bonnes manières doivent être inculquées à leurs enfants. Plus tard, on peut leur apprendre la raison pour laquelle ils doivent se comporter d'une certaine manière. Les histoires racontées à ce stade sont rarement oubliées.

Un enfant doit également être invité à mémoriser des doua et le Coran. S'ils sont éduqués avec ces "petites choses", ils pourront certainement progresser dans leur vie de la manière la plus saine.

 



Notes de bas de page:

[1] Abou Dawoud

[2] Ibn Majah

[3] Sahih al-Jami

[4] Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim

[5] Sahih al-Jami

[6] Abou Dawoud

[7] Abou Dawoud

[8] Sahih Al-Boukhari

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau7