Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Brève biographie du Prophète Muhammad (partie 2 sur 2): La période médinoise

Description: Construire une nation islamique.

ParAisha Stacey (© 2013 NewMuslims.com)

Publié le14 May 2019 - Dernière modification le04 Dec 2016

Imprimé: 4 - Envoyé: 0 - Vu: 189 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Sa Biographie


Objectif:

·       Comprendre comment le premier état islamique fut établi. 

Termes arabes:

·       Hajj - Le pèlerinage à la Mecque où les pèlerins accomplissent un ensemble de rites. Le Hajj est un des cinq piliers de l'Islam que chaque adulte musulman doit entreprendre au moins une fois au cours de sa vie s'il en a les moyens financiers et physiques..

·       'Umrah - Le pèlerinage vers la Maison Sacrée d'Allah située dans la ville de la Mecque. Souvent qualifié de petit pèlerinage, il peut être accompli à n'importe quel moment de l'année.

·       Hijrah - l'acte de migrer d'un endroit à un autre. Dans l'islam, la hijrah fait référence à la migration des musulmans de La Mecque vers Médine et marque également le début du calendrier islamique.

·       Muhajiroun - ceux qui ont migré.  Ce mot qualifie plus spécifiquement et plus habituellement ceux qui ont migré de la Mecque vers Médine.

·       Ansar - les soutiens.  Ce sont les gens qui ont ouvert leurs demeures, leurs vies et leur cité au Prophète Muhammad et à ses disciples venus de la Mecque.

BiographyofProphetMuhammad2.jpgLa ville de Yathrib, située à plus de 200 miles au nord de La Mecque, était à la recherche d’un dirigeant fort et une délégation de Yathrib proposa que Muhammad assume cette charge. En retour, ils s'engagèrent à n'adorer qu'Allah, à obéir à Muhammad et à le défendre ainsi que ses disciples jusqu'à la mort. C'est alors que le Prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) mit au point un stratagème afin de trouver refuge à Yathrib.

Les musulmans se mirent en route en petits groupes ou individuellement et les Mecquois comprirent qu'il était inutile d'essayer de les empêcher tous de partir. Ils décidèrent donc de mettre leur plan de tuer le Prophète Muhammad à exécution. Les tribus s'accordèrent afin d'agir de concert et d'assassiner le Prophète pendant qu'il dormait. De cette manière, aucune personne ni aucun clan en particulier ne pouvaient être blâmés et être responsables du déclenchement d'une guerre de vengeance. 

Seulement, ce plan fut mis à mal par l'intervention divine: Allah informa Son Prophète du danger et lui ordonna de quitter secrètement la Mecque et de se diriger vers la ville de Yathrib. Le Prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) et son ami rapproché, Abu Bakr, quittèrent la Mecque à la faveur de l'obscurité et trouvèrent refuge dans une grotte. Leur périple vers Médine est un récit riche en évènements et très inspirateur qui sera traité en détail dans de prochaines leçons, si Dieu le veut. La ville de Yathrib sera bientôt connue sous le nom de Medina - la ville lumière ou la ville illuminée. Peut-être en référence à la lumière que la nation islamique apportera ensuite au monde. 

Lorsque le Prophète Muhammad et Abou Bakr atteignirent finalement la ville de Yathrib, leur arrivée fut grandement célébrée. Ce voyage est connu sous le nom de Hijrah et marque le début du calendrier islamique. De nombreux habitants de Yathrib s'étaient déjà convertis à l'Islam et le Prophète Muhammad établit un lien de fraternité entre les hommes de Médine et les hommes qui avaient migré de La Mecque. Ce fut un exemple parfait de mise en pratique de l'éminente Législation Islamique qui établit que les musulmans sont les frères et les sœurs les uns des autres. Les musulmans de Médine partagèrent alors de bon cœur tout ce qu'ils possédaient avec les migrants, les gens qui venaient de La Mecque.

Au cours de la deuxième année de la Hijrah, le Prophète Muhammad instaura le document connu sous le nom de Constitution de Médine qui définissait les relations entre les différents groupes composant la première communauté islamique, en y intégrant des groupes tribaux et diverses classes sociales et économiques. C’était un document imprégné des concepts islamiques de justice sociale et de tolérance religieuse. La même année, l'orientation de la prière quotidienne changea par ordre divin de Jérusalem vers la Mecque, faisant ainsi de l'Islam une religion monothéiste totalement distincte du judaïsme et du christianisme.

Quelques familles et quelques personnalités médinoises restèrent sur leur réserve, mais peu à peu tous les Arabes de Médine adoptèrent l'Islam. Néanmoins, les divisions tribales et religieuses persistèrent. Pendant que le Prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) fondait la nouvelle communauté islamique (les Muhajiroun et les Ansar), l'hostilité qui régnait entre la communauté juive de Médine et la nouvelle entité islamique ne cessait de s'accroître, de même que l'hostilité entre les Mecquois et les musulmans. Cependant, le Prophète Muhammad ne voulut pas affronter l'un ou l'autre groupe avant que la permission d'Allah ne lui soit accordée.

Lorsque les Muhajiroun migrèrent de la Mecque vers Médine, beaucoup d'entre eux furent contraints d'abandonner leurs maisons, leurs biens furent confisqués et les chefs de la Mecque se servirent de ces biens confisqués comme fonds de commerce et de négoce. En 624 après J-C, les musulmans apprirent qu'une caravane commerciale appartenant aux chefs de la Mecque allait prendre une  route commerciale proche de Médine. Le Prophète Muhammad mobilisa alors les musulmans afin qu'ils s'emparent de la caravane en guise de dédommagement pour leurs biens confisqués à la Mecque. Cela donna lieu à une bataille décisive à un endroit appelé Badr, où une armée de 1 000 Mecquois combattit un effectif mal équipé et beaucoup moins nombreux de 313 musulmans. La bataille de Badr fut un évènement très important dans l'Histoire islamique. Les musulmans remportèrent une victoire mémorable, mais neuf des plus proches compagnons du Prophète y furent tués. Bien que paraissant comme une escarmouche insignifiante dans un désert lointain, cette bataille changea l’Histoire du monde.

Cependant, les Mecquois n'abandonnèrent pas leur dessein de détruire la communauté islamique. En 625, ils envoyèrent une armée de 3 000 hommes qui fit face aux musulmans près de la montagne d'Uhud, près de Médine. Les musulmans eurent un certain succès au début du combat, mais pendant la bataille, de nombreux disciples du Prophète Muhammad s'enfuirent, croyant que le Prophète était mort. Cela s'avéra être faux par la suite et bien qu'il ait été blessé, le Prophète Muhammad fut protégé et mis hors de danger. Malgré cela, un certain nombre de musulmans éminents ont perdu la vie lors de la bataille d'Uhud. 

Les Juifs de Médine, qui avaient été expulsés vers la ville de Khaybar après la bataille d'Uhud, incitaient les Quraychites à poursuivre le combat contre la communauté médinoise. Une armée de 10 000 hommes marcha alors sur Médine mais buta sur le fossé creusé par les musulmans autour de la ville. Incapable de traverser le fossé, l'armée mecquoise assiégea la ville sans succès et les envahisseurs commencèrent peu à peu à se disperser, ce qui marqua la victoire des musulmans lors de la bataille du Fossé.

En 628 après J-C, lorsque la communauté islamique fut plus fermement établie, le Prophète Muhammad, accompagné d'un nombreux entourage et de nombreux animaux destinés au sacrifice, se rendit à La Mecque dans l’intention d'accomplir la 'Umrah. Comme un contingent de Mecquois bloquait sa route vers la Mecque, il campa dans un lieu appelé Al-Ḥudaybiyah et envoya un compagnon négocier une visite pacifique. En attendant l'issue des négociations, le Prophète Muhammad rassembla ses disciples et leur fit prêter serment de le suivre, quelles que soient les situations, jusqu'à la mort. Le compagnon revint ensuite accompagné d'un groupe de chefs Mecquois avec lesquels fut conclu un compromis et une trêve de dix ans fut décidée. Cet évènement sera connu plus tard sous le nom de Traité de Hudaybiyah. 

Ce traité reconnaissait les musulmans comme une nouvelle force en Arabie et leur reconnaissait la liberté de s'y déplacer sans que l'on s'en prenne à eux. Un an plus tard, les Mecquois violèrent le traité, mais le rapport de force avait déjà changé. Au début de l'année 630, les musulmans marchèrent sur la Mecque et ont été rejoints tribu après tribu sur la route. Ils entrèrent à La Mecque sans effusion de sang ni dommages. Le Prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) pardonna les offenses commises contre la société musulmane et les Mecquois commencèrent à rejoindre la nation islamique. Cet évènement est aujourd'hui connu sous le nom de prise de la Mecque.

En 632 après J-C, le Prophète Muhammad accomplit son premier et unique Hajj islamique. A cette occasion, lors de sa présence à la Mecque, il prononça son célèbre Sermon d'Adieu et les derniers versets du Coran qui complétaient le Livre Sacré furent révélés:  “…Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous.…” (Quran5:3).  Plus tard au cours de cette année, le Prophète Mohammed souffrit d’une forte fièvre et mourut en 632 après J-C. Sa mort secoua la nation islamique naissante et sa famille ainsi que ses amis, dévastés par le chagrin, enterrèrent leur bienaimé Prophète dans l'appartement de son épouse Aicha, dont Allah soit satisfait d'elle.

Moins de cent ans après sa mort, l'héritage du Prophète Muhammad qui consistait en l'instauration d'une nouvelle religion et d'une nouvelle entité, se propagea de l'Atlantique à la mer de Chine et de la France à l'Inde. Le Prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) fut un réformateur, un homme politique, un chef militaire, un législateur et un révolutionnaire. Cet homme humble, bienveillant et tolérant fut l'auteur d'une révolution sociale et mit sur pied une religion qui compte aujourd'hui plus de 1,5 milliard d'adeptes.

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau5