Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Guide pratique de la Zakâh (partie 1 sur 2)

Description: C'est la première partie d'un guide facile à suivre, décrivant l'essentiel de ce que tout nouveau musulman doit connaître au sujet de la zakâh, un des cinq piliers de l'Islam.

ParImam Kamil Mufti (© 2012 NewMuslims.com)

Publié le24 May 2019 - Dernière modification le03 Feb 2015

Imprimé: 1 - Envoyé: 0 - Vu: 146 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Les actes d'adoration > La Zakât


Objectifs:

·       Apprendre la signification et l'importance de la zakâh.

·       Apprendre la définition exacte de la zakâh.

·       Apprendre ce qu'est le nisâb.

·       Apprendre quand s'acquitter de la zakâh et à qui elle doit être remise. 

Termes arabes

·       Zakâh - la charité obligatoire.

·       Sadaqah - la charité volontaire.

·       Shahadah - l'attestation de foi.

·       Hajj – Le pèlerinage à la Mecque où les pèlerins accomplissent un ensemble de rites. Le Hajj est un des cinq piliers de l'Islam que chaque adulte musulman doit entreprendre au moins une fois au cours de sa vie s'il en a les moyens financiers et physiques.

·       Ramadân - Le neuvième mois du calendrier lunaire islamique. C'est le mois durant lequel le jeûne obligatoire a été prescrit.

·       Shariah - La Loi islamique.

·       Nisâb - le seuil minimal de richesse qu'une personne possède au-delà duquel on doit s'acquitter de la zakâh.

Zakat1.jpgLes cinq actes d'adoration les plus importants et les plus fondamentaux de l'Islam sont simplement connus comme les “piliers de l'Islam.” Ce sont la “chahâdah” (l'attestation que rien n'est digne d'être adoré excepté Allah et que Muhammad est le Messager d'Allah), les cinq prières quotidiennes, la zakâh, le jeûne, et le pèlerinage du hajj. Le musulman doit avant tout se concentrer sur l'apprentissage et la mise en pratique de ces piliers avant de s'intéresser à d'autres aspects de l'Islam.

Le mot ‘zakâh’ est habituellement traduit par ‘le dû des pauvres’ ou ‘la taxe de l'aumône.’  En réalité, aucun mot simple ne peut traduire zakâh correctement. 

Avant d'expliquer le mot zakâh, un autre mot aide à mieux le comprendre, c'est “sadaqah.”

La Zakâh et la sadaqah sont différentes. La Zakâh est la charité obligatoire et est imposée, tandis que la sadaqah est le charité volontaire et est un acte recommandé qui apporte une rétribution supplémentaire.  De plus, la zakâh est le troisième pilier de l'Islam. Ne pas s'acquitter de la zakah par négligence est un péché, alors qu'on ne reproche rien à une personne qui ne s'acquitte pas d'une charité volontaire. C'est pourquoi elle est appelée charité "volontaire"! La zakâh est calculée avec précision et ne peut être remise qu'à des ayants droit spécifiques, alors que la sadaqah n'est pas liée par de telles contraintes. La zakah doit être donnée chaque année, alors que la sadaqah peut être donnée une seule fois tout comme on peut la donner aussi souvent que l'on veut.

L'aspect spirituel de la zakâh

La zakâh est un bel acte d'adoration intimement lié à la notion de purification. En effet, dépenser sa richesse en zakâh purifie le cœur de l’amour des richesses matérielles. Une personne qui fait don de sa richesse affirme en vérité que rien ne lui est plus cher que l'amour d'Allah et qu'il est prêt même à sacrifier sa richesse pour satisfaire Allah. Le Prophète Muhammad dit:

‘Quiconque s'acquitte de la zakâh sur sa richesse verra son côté maléfique ôté de lui.’[1]

Définition exacte de la Zakâh

Dans la loi islamique (charî'ah), les mots ont une définition claire et Zakâh ne fait pas exception. La charî'ah définit la zakâh comme une part prélevée de la richesse que l’on doit remettre chaque année à un ensemble spécifique d'ayant-droits mentionnés dans le Coran.

L'importance de la Zakâh et le châtiment mérité pour ne pas s'en être acquitté

La zakâh représente la compassion de l'Islam envers les pauvres et les nécessiteux. La zakâh n'est pas un impôt, mais un acte d'adoration pour lequel on est rétribué par Allah. Ne pas s'acquitter de la zakâh est un péché et nier le fait qu'elle soit obligatoire est un acte de mécréance.

Le Coran nous parle du sort de ceux qui refusent de s'acquitter de la zakâh en disant:

“…Ô vous qui croyez! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent, les biens des gens illégalement et [leur] obstruent le sentier d’Allah. A ceux qui thésaurisent l’or et l’argent et ne les dépensent pas dans le sentier d’Allah, annonce un châtiment douloureux, le jour où (ces trésors) seront portés à l’incandescence dans le feu de l’Enfer et qu’ils en seront cautérisés, front, flancs et dos: voici ce que vous avez thésaurisé pour vous-mêmes. Goûtez de ce que vous thésaurisiez.” Coran 9:34-35)

Qu'est-ce que le Nisaab?

On ne doit s'acquitter de la zakâh que lorsque la richesse atteint un seuil minimal appelé "nisâb". Représente-toi le nisâb comme un barème qui t'aide à savoir si tu dois t'acquitter de la zakâh. Les différentes catégories de richesse ont chacune un nisâb déterminé:

L'argent                     595 grammes                  

L'or                            85 grammes, 3 onces liquides, ou 2.74 onces troy oz d'or pur

Monnaie et épargne      L'équivalent de 85 grammes d'or ou 595 grammes d'argent, selon la plus basse de ces deux valeurs. 

La Zakâh des articles précédents représente 2,5% de leur valeur. Si le nisâb est atteint pour une seule catégorie de richesse, la zakâh n'est acquittée que pour cette catégorie de richesse et est calculée sur le total (nisâb plus excédent) de celle-ci.

Les prix de l'or et de l'argent varient chaque jour sur les marchés internationaux. Par exemple, le 15 août 2012, le prix de l'or était d'environ 51,54 $/g et celui de l'argent de 0,89 $/g. Le nisâb pour l'or était donc d'environ 4380,9 $ (51,54 x 85 grammes) et celui de l'argent d'environ 529,55 $ (0,89 $ x 595 grammes). Les prix de l'or et de l'argent peuvent être obtenus sur le site www.goldprice.org

Quand la zakâh doit-elle être donnée?

De nombreuses règles et dispositions islamiques dépendent de l'année lunaire islamique. La zakâh est l'une d'entre elles. Si tu as plus de richesse que le nisâb durant une année (lunaire), tu dois alors t'acquitter de la zakâh. Bien que cela ne soit pas requis, la plupart des gens calculent leur zakâh de Ramadân à Ramadân. Tu peux donc prendre comme référence pour calculer ta zakâh et t'en acquitter le 1er ou le 15 du mois de Ramadân

Exemple: Supposons que tu as $2000/- et 800 grammes d'or une année (lunaire).  Le calcul de ta zakâh sera de $50 et 2.5% des 800 grammes, soit 20 grammes ou son équivalent en liquide.

Qui doit s'acquitter de la Zakâh?

La zakâh est due uniquement par les musulmans, adultes ou mineurs, hommes ou femmes, sains d'esprit ou non. Les tuteurs légaux doivent s'acquitter de la zakâh au nom de ceux qui ne le peuvent pas. Ceci est un problème important dans le cas des enfants ayant des besoins spécifiques qui disposent de leurs propres fonds ou jouissent d'un waqf en leur faveur et dont les sommes accumulées sur ces comptes atteignent le nisâb.

La zakâh est également à prélever sur les marchandises, le bétail et les denrées agricoles comme les céréales, les fruits et les légumes.  Il est important qu'un commerçant ou un agriculteur connaisse les règles de la zakâh qui le concernent, mais pour l'instant, nous ne traiterons pas de cela dans ces leçons.

La zakâh n'est pas à prélever sur les choses utilisées pour satisfaire les nécessités de base, les nécessités de base étant la nourriture, le logement, les vêtements, les articles ménagers, la vaisselle, les meubles, etc.



Notes de bas de page:

[1] Ibn Khuzaymah and Tabarânî

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau5