Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Les modèles dans l'islam (partie 2 sur 2)

Description: Une brève description de la vie et du caractère de deux épouses bien connues du prophète Mouhammad et quelques mots sur l'influence que peuvent avoir les modèles sur les gens.

ParAisha Stacey (© 2012 NewMuslims.com)

Publié le27 May 2019 - Dernière modification le25 Oct 2016

Imprimé: 1 - Envoyé: 0 - Vu: 128 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Augmenter sa foi > Les moyens d'augmenter sa foi


Objectif:

·       Comprendre à quel point les adultes peuvent être influents et pourquoi le comportement des modèles doit exhiber la moralité et les mœurs islamiques.

Termes arabes:

·       Sahabah - la forme plurielle de "Sahabi", qui se traduit par Compagnons. Un sahabi, tel que le mot est couramment utilisé aujourd'hui, est quelqu'un qui a vu le prophète Mouhammad, a cru en lui et est mort musulman.

·       Hadith - est une information ou une histoire. En Islam, il s'agit d'un récit narratif des paroles et des actions du Prophète Mouhammad et de ses compagnons.

·       Al-Fatihah – le chapitre d'ouverture du Coran. Littéralement - l'ouverture.

Parce que les êtres humains apprennent beaucoup en imitant le comportement des autres, il est important qu'ils choisissent ou aient accès à de bons modèles. Il est essentiel que les musulmans aient de bonnes personnes à imiter et admirer dans un monde qui le plus souvent bafoue la morale islamique et les bonnes mœurs, Il n'y a pas de meilleures personnes que les sahabahs, ces hommes, ces femmes et ces enfants qui étaient proches de prophète Mouhammad et qui ont appris l'Islam tel qu'il a été révélé. Dans la leçon précédente, nous avons examiné brièvement deux sahabi hommes et maintenant allons examiner deux des épouses les plus influentes du prophète Mouhammad.

Khadijah, la fille de Khouwaylid

Khadijah a été la première, et pendant 25 ans, la seule épouse du prophète Mouhammad. Elle était âgée de 40 ans et deux fois veuve quand elle a épousé Mouhammad, alors âgé de 25 ans, qui n'avait pas encore reçu de prophétie. Khadijah était une femme d'affaires accomplie, riche et connue pour s'occuper des handicapés, des orphelins, des veuves et des pauvres avec gentillesse et compassion. Elle était connue sous le nom de "At-Tahira", la pure. Khadijah a aimé et a soutenu le prophète Mouhammad pendant les premières années difficiles de l'Islam. Elle a fait cela avec l'esprit de partenariat et de bonne compagnie inhérent à un mariage véritablement islamique.

Khadijah était la première personne à accepter le message de l'Islam et elle s'est tenue derrière son mari quand sa famille et amis se sont retournés contre lui, et ont comploté pour le tuer. Khadijah a soutenu la montée de l'islam avec sa richesse et sa personne. Elle a fourni de la nourriture, de l'eau et des médicaments à la communauté bannie et boycottée. Même si elle n'était pas habituée à la privation, Khadijah ne s'est jamais plainte des mauvaises conditions qu'elle était obligée de subir. Après le décès de Khadijah (trois ans avant la migration des musulmans de La Mecque à Médine), le prophète Mouhammad a fait remarquer qu'elle était une mère aimante, une épouse loyale et sympathique qui a partagé tous ses secrets et ses rêves les plus profonds.

Aïsha la fille d'Abou Bakr

Aïsha était la fille d'Abou Bakr, l'un des plus proches compagnons du prophète Mouhammad. Au cours de son mariage avec le prophète Mouhammad, le couple développa une relation étroite et c’est dans les bras de Aïcha que le prophète Mouhammad mourut en 632 de notre ère. Considérée par beaucoup comme sa femme préférée, elle a été une figure active dans de nombreux événements et un témoin important pour beaucoup d'autres.

Aïsha était généreuse et patiente. Elle supporta sans se plaindre la pauvreté et la faim qui prévalaient aux débuts de l'Islam. Pendant des jours il n'y avait pas de feu allumé dans la maison peu meublée du Prophète pour la cuisson ou pour faire du pain et ils vivaient simplement avec des dates et de l'eau. La pauvreté n'a pas perturbé ni humilié Aïsha et lorsqu'est parvenue à l'autosuffisance, ses manières douces n'ont pas été corrompues.

Aïsha était également bien connue pour sa sagesse et sa curiosité. Elle posait toujours des questions et clarifiait même les plus petits points; cela fit d'elle une ressource inestimable. On peut lui attribuer plus de 2 000 narrations de hadith. En raison de ses vastes connaissances, elle a souvent été consultée avant que des décisions ne soient prises. Elle a vécu longtemps après la mort du prophète et a pu enseigner aux musulmans leur religion de nombreuses années avant sa mort.

Comme nous l'avons vu dans la leçon 1, les gens, en particulier les enfants, apprennent en copiant le comportement des personnages importants ou célèbres de leur vie. Essayez de vous rappeler la dernière fois que vous avez écouté des enfants jouer; beaucoup d'entre eux désirent être la dernière star de sport ou une star musicale. Malheureusement, dans certains cas, à l'âge adulte, ces enfants peuvent vous informer sur la vie des vedettes des médias, mais pas sur les compagnons du prophète Mouhammad. Ils peuvent parfaitement citer des statistiques sportives mais trébucher dans la récitation d’Al-Fatihah. Le jour de la résurrection, ces idoles du divertissement vont ignorer et désavouer tous ceux qui les ont prises pour modèles. Fait intéressant, à la fin d'une annonce de Reebok, l'idole du basketball se dirige vers la caméra et déclare: "Ce n'est pas parce que je marque des paniers que je dois élever vos enfants." Les stars elles-mêmes se rendent compte qu'elles ne manifestent pas toujours des comportements auxquels les autres devraient aspirer ou imiter.

Les modèles montrent non seulement quel est le meilleur comportement, mais également comment apprendre des erreurs et des échecs. Les sahabahs en particulier se sont souvent retrouvés dans des situations difficiles et des phases d'apprentissage rigoureuses. Dans de nombreux cas, c'était le prophète Mouhammad lui-même qui corrigeait leur comportement, et il le faisait d'une manière qui n'humilie pas ou ne vexe pas le contrevenant. Les bons modèles, tels que les sahabahs enseignent par leur comportement; ils enseignent à ceux qui les admirent comment vivre d'une manière qui satisfait Allah. Nous apprenons d'eux que les êtres humains ne sont pas parfaits, mais qu'ils peuvent chercher à plaire à Allah dans tout ce qu'ils font et dans toutes leurs réactions aux influences extérieures.

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau4