Langues

Niveaux

Aide en direct via le chat

 

A propos de ce site

Bienvenue sur le nouveau site New Muslims eLearning. Fait pour les nouveaux convertis musulmans qui voudraient apprendre leur nouvelle religion d'une manière simple et ordonnée. Les leçons ici sont organisées en niveaux. Commencez donc par la leçon 1 du niveau 1. Etudiez-la puis répondez à son quiz. Après l'avoir passée, allez à la leçon 2 et ainsi de suite. Meilleurs vœux.

Commencer ici

Il est fortement recommandé de vous inscrire afin que les notes et les progrès du quiz soient sauvegardés. Alors d'abord inscrivez-vous ici, puis commencez par la leçon 1 sous le niveau 1 et à partir de là, passez à la leçon suivante. Étudiez à votre aise. Chaque fois que vous revenez sur ce site, cliquez simplement sur le bouton "Emmène-moi où je suis arrivé" bouton (disponible uniquement pour les utilisateurs enregistrés).

Introduction aux Sectes (partie 2 sur 2)

Description: Une introduction aux sectes attribuées à l'Islam. La deuxième partie traite de certains de leurs signes et donne un bref aperçu de certaines des sectes les plus répandus en Occident.

ParC. Mofty (© 2012 IslamReligion.com)

Publié le25 May 2019 - Dernière modification le09 Apr 2017

Imprimé: 1 - Envoyé: 0 - Vu: 144 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Les croyances islamiques > Faire face aux sectes affiliées à l'islam

Catégorie: Leçons > L'interaction sociale > Faire face aux sectes affiliées à l'islam


Objectifs de la leçon

·        Comprendre certains signes présents dans les sectes.

·        Connaître certaines des sectes les plus répandues en Occident.

Termes arabes

·        Hadith -  (plural – ahadith) est une information ou une histoire. En Islam, il s'agit d'un récit narratif des paroles et des actions du Prophète Mouhammad et de ses compagnons.

·        Hajj – Le pèlerinage à la Mecque où le pèlerin effectue une série de rituels. Le Hajj est l’un des cinq piliers de l’Islam, que chaque adulte musulman doit entreprendre au moins une fois dans sa vie s’il en a les moyens et est physiquement capable.

·        Sahabah - la forme plurielle de "Sahabi", qui se traduit par Compagnons. Un sahabi, comme le mot est couramment utilisé aujourd'hui, est quelqu'un qui a vu le Prophète Mouhammad, a cru en lui et est mort musulman.

·        SounnahLe mot Sounnah a plusieurs significations, en fonction du domaine d’étude. Cependant, le sens généralement accepté est tout type de propos rapporté, fait ou approuvé par le Prophète.

Les signes des sectes déviantes

SectsInIslam2.jpgBien qu'il n'y ait pas de moyen facile de dire qui appartient à quelle secte, voici quelques lignes directrices qui méritent une mise en garde:

1.      Ne pas tenir compte des preuves basées sur le Coran et la Sounnah.

2.      Parler en mal des sahabah (compagnons) du Prophète.

3.      Suivre les passions et les faire passer avant le Coran et la Sounnah.

4.      Ne pas prêter attention au Monothéisme Islamique et haïr ceux qui le font.

5.      Créer des divisions parmi les musulmans.

6.      Rejeter les enseignements (Sounnah) du Prophète Mouhammad, en affirmant que le Coran est suffisant.

7.      Mettre une autre personne (généralement le chef de la secte) au même niveau que le Prophète Mouhammad en termes d'amour, de respect et d'obéissance.

8.      Détester les savants de l'Islam.

Exemples de sectes influentes dans l'Ouest

Comme mentionné précédemment, toutes les sectes ne sont pas égales. Même au sein d'une secte, il existe des sous-sectes dont les enseignements varient considérablement. Sachant cela, voici une brève discussion de certaines sectes:

1.      Ahmadis[1]

Les Ahmadis ou Qadiyanis sont une secte d’origine indienne à vocation missionnaire, fondée par Mirza Ghulam Ahmad (1839-1908). Les Qadiyanis sont actuellement présents dans de nombreux pays, y compris la plupart des pays occidentaux. Leur nombre dans le monde est estimé à 10 millions. Bien que leur siège se trouve au Pakistan, ils sont très présents à Londres, au Royaume-Uni.

2.      Ismaéliens

Aussi connu sous le nom de «Sept Chi'ites». Les Ismaéliens rejettent le Coran et toutes les formes de prières trouvées dans la principale tradition Islamique sunnite. Cela les libère d’obligations telles que la prière, le jeûne et le hajj. Ils sont principalement situés au Pakistan, dans le nord-ouest de l'Inde et dans la province chinoise de Sin-Kiang. Les Khojas, une sous-secte, se trouvent principalement dans le Gujarat, en Inde. Il existe également des communautés Khoja en Afrique du Sud et de l'Est. On les trouve également dans les pays occidentaux. La plupart des entreprises ismaéliennes placent la photo du prince Karim Agha Khan, leur chef, à un endroit bien en vue dans leur magasin.

3.      Bahaïsme[2]

Les bahaïs suivent l'enseignement de Bahaullah ("splendeur de dieu") (1817-1892). Ils attirent des adeptes en parlant de l'unité de l'humanité et de l'égalité absolue des hommes et des femmes. Les Bahaïs se voient œuvrer à la mise en place d'un gouvernement mondial qui éliminera les extrêmes entre la richesse et la pauvreté. Les écrits de Bahaullah sont traités comme sacrés. On estime qu'il y a aujourd'hui entre 3 et 4 millions de Bahaïs dans le monde, répartis dans la plupart des pays du monde, avec la plus grande concentration en Inde. En Iran, les Bahaïs restent le groupe minoritaire le plus important avec environ 300 000 membres. Le centre international baha'i est en Palestine occupé ("Israël").

4.      Chiites [3]

Les «Douzes Chiites» croient qu'après la mort du Prophète, les Imamats (dirigeants politiques et religieux de la communauté musulmane) auraient dû prêter allégeance à 'Ali - le cousin et gendre du Prophète - et ses descendants en tant que droit divin.

Contrairement aux sunnites, qui effectuent des prières cinq fois par jour, les chiites prient trois fois par jour. La population des Douzes Chiites en 1980 était estimée à 73 000 000 personnes. Ils sont dominants en Iran, mais se trouvent également au Pakistan, en Inde, en Irak, au Liban, au Koweït, en Arabie Saoudite, à Bahreïn et en Syrie. Il existe également de petites communautés chiites dans l’Ouest, l’une des plus importantes à Dearborn, dans le Michigan.

5.      Nation of Islam[4]

La Nation of Islam a été fondée par Wallace Mouhammad à Détroit en 1930. Le groupe croit qu'une personne appelée Fard Mouhammad était «Allah sur la terre». Elle voit Elijah Mouhammad comme le «messager de la vérité». Warith Deen Mohammed, le fils d'Elijah Mouhammad, a rapproché le groupe de l'Islam sunnite. Certains membres mécontents qui étaient dirigés par Louis Farrakhan, ont rétabli le groupe en 1978 avec les mêmes enseignements qu’Elijah. Ils n'autorisent que les personnes d'ethnie noire et croient être la race originelle de la planète. Ils sont particulièrement populaires dans les prisons américaines.

6.      Soumis

Fondé par le Dr Rashad Khalifa, un informaticien égyptien. Les auteurs considèrent Rashad Khalifa comme un messager d'Allah. Ils rejettent deux versets du Coran, prêchent le «miracle du 19» et rejettent le hadith et la Sounnah du Prophète Mouhammad. Ils sont basés à Tucson, en Arizona, aux États-Unis et sont bien connus sur Internet. Ils sont considérés comme complètement exclus de l'Islam en raison de leurs croyances erronées.

7.      Soufis[5]

La «secte» la plus controversée et source de confusion serait les soufis. En Occident seulement, il y a plus de 1000 sectes soufies. Ils forment un groupe très diversifié. Certains musulmans sunnites adoptent certaines idées soufies, tandis que d'autres ordres soufis ont des liens étroits avec d'anciens ordres mystiques. Pourtant, d'autres ont développé leurs propres enseignements et les ont adaptés à un public occidental. D'autres encore utilisent simplement le terme «soufi» mais déclarent qu'ils n'ont aucun lien avec l'Islam ou une religion quelconque.

De manière générale, ils comprennent mal la spiritualité Islamique et commettent des erreurs dans de nombreux concepts Islamiques clés tels que la confiance en Allah, l'amour pour le Prophète et exagèrent la position des musulmans pieux et décédés. En termes de rituels, certains organisent des «cercles de chants Islamiques» (cercles de «dikr»), des danses religieuses comme les derviches tourneurs de Turquie et célèbrent vivement l'anniversaire du Prophète Mouhammad.



Notes de bas de page:

[1] Pour plus d'informations, vous pouvez voir ce lien: http://www.islamreligion.com/articles/1736/

[2] Pour plus d'informations, vous pouvez voir ce lien: http://www.islamreligion.com/articles/309/

[3] Pour plus d'informations, vous pouvez voir ce lien: http://www.islamreligion.com/articles/490/

[4] Pour plus d'informations, vous pouvez voir ce lien: http://www.islamreligion.com/articles/656/

[5] Pour plus d'informations, vous pouvez voir ce lien: http://www.islamreligion.com/articles/1388/

Outils de leçon
FaibleMeilleur  Notez le
| More
Laissez-nous un commentaire ou une question

Vous pouvez faire une demande en direct via le chat disponible ici.

Autres leçons de ce niveau4