Date: Sat, 23 Nov 2019 05:54:46 +0300 Return-Path: phpmailer@islamreligion.com To: you@you.com From: "NewMuslim.com recommander le service" Subject: =?iso-8859-1?Q?Votre_ami_voir_cette_vid=C3=A9o_vous_recommande?= =?iso-8859-1?Q?_:Les_compagnons_du_proph=C3=A8te_Mouhammad:_Sa?= =?iso-8859-1?Q?lman_Al-Farsi?= Message-ID: X-Priority: 3 X-Mailer: PHPMailer [version 1.73] X-Original-Sender-IP: 3.92.92.168 MIME-Version: 1.0 Content-Type: multipart/related; type="multipart/alternative"; boundary="b1_d49a5434be0dde1ead0e7722e28c1d14" --b1_d49a5434be0dde1ead0e7722e28c1d14 Content-Type: multipart/alternative; boundary="b2_d49a5434be0dde1ead0e7722e28c1d14" --b2_d49a5434be0dde1ead0e7722e28c1d14 Content-Type: text/plain; charset = "aractères=iso-8859-1" Content-Transfer-Encoding: 8bit Level 8 :: Lesson 4 Les compagnons du prophète Mouhammad: Salman Al-Farsi Description: Une courte biographie de l'un des plus importants compagnons du prophète Mouhammad, Salman Al-Farsi. ParAisha Stacey (© 2014 IslamReligion.com) Publié le09 Jun 2019 - Dernière modification le04 Mar 2015 Imprimé: 3 - Envoyé: 0 - Vu: 217 (moyenne quotidienne: 1) Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Ses compagnons Objectifs · En savoir plus sur la vie de Salman Al-Farsi et son combat pour la recherche de la vérité et sa conversion. Termes arabes · Sahabah - la forme plurielle de "Sahabi", qui se traduit par Compagnons. Un sahabi, tel que le mot est couramment utilisé aujourd'hui, est quelqu'un qui a vu le prophète Mouhammad, a cru en lui et est mort musulman. · Dou’a - supplication, prière, demander quelque chose à Allah. Salman Al-Farsi fait parti des sahabah. Il est aussi appelé Salman le Persan. Le pays de Fars est aujourd'hui connu sous le nom de Perse. On pense qu'il est né dans une famille très riche et influente. Salman est devenu chrétien, a quitté la maison de son père et s'est lancé dans une longue quête religieuse. Il se rendit au Sham puis en Arabie centrale à la recherche du prophète qui, lui a-t-on dit, redonnerait vie à la religion du prophète Abraham. Sur le chemin, il a été vendu comme esclave. Le prophète Mouhammad, que le salut et la paix d'Allah soient sur lui, a exercé une influence déterminante pour garantir la liberté de Salman. Il est devenu l'un des plus proches compagnons du prophète, un guerrier novateur et un grand savant de l'Islam. Salman, dont le nom à la naissance était Rouziba, est né aux environs de 565 de notre ère dans le village de Jayyan à Isfahan, en Perse. Son père était le chef du village et un homme riche et influent. Il possédait une grande maison dans un domaine fertile et était également le prêtre zoroastrien de la localité. Salman a été converti à la foi zoroastrienne dans laquelle le feu joue un rôle symbolique mais aussi central. Dans sa jeunesse, Salman connaissait tellement bien sa propre foi qu'il fut nommé "gardien du feu". Le père de Salman était très attaché à lui et aimait le garder près de chez lui et ne le laisser jamais s'éloigner de la propriété ou du temple. Cependant, Salman acquit une soif insatiable de connaissances et la chercha partout où il le pouvait. Un jour, le père de Salman fut très occupé et envoya son fils au bout du domaine pour superviser certaines affaires; Salman n'a jamais été aussi loin. En chemin, il a entendu le son mélodieux des chrétiens en prière. Salman était attiré par la religion chrétienne mais, de retour chez lui, il lui était impossible d'en savoir plus ou de rejoindre leur congrégation. Son père a retenu de force Salman, mais il s'est libéré et a rejoint une caravane chrétienne qui traversait le Sham. Ainsi, il pu quitter son pays dans ce qui pourrait être décrit comme un voyage spirituel d'illumination. Salman s'est converti au christianisme sous la tutelle d'un moine avec lequel il a voyagé pendant plusieurs années. Il reprit sa quête de connaissances et se dirigea vers la péninsule arabique. Il est entré en contact avec de nombreux chrétiens, moines, prédicateurs et prêtres, mais aucun d'entre eux n'était plus compétent que son ancien enseignant. Un jour, il rencontra un prêtre très âgé et malade qui informa Salman de la venue du dernier prophète à Yathrib[1] et l'informa des caractéristiques de ce prophète mentionnées et détaillées dans la Bible. Salman est parti pour la ville de Yathrib en compagnie d'une caravane arabe. Peu de temps après, les Arabes ont rompu leur entente avec Salman et l'ont rendu captif. Quelques jours plus tard, Salman a été vendu à un homme appartenant à une tribu juive de Yathrib. Ainsi, Salman est arrivé à Yathrib plusieurs années avant le prophète Mouhammad. Pendant toutes ces années, il a été harcelé, tourmenté et maltraité. Même avant que Salman n'ait rencontré et parlé avec le prophète Mouhammad, sa recherche de la vérité fut impressionnante et ressembla à la recherche entreprise par de nombreuses personnes aujourd'hui. Il n’est pas rare d’entendre de nouveaux musulmans parler de leur passage d’une religion à l’autre à la recherche de la lumière de la vérité et de l’étincelle que seule leur âme reconnaît. Jusque là, Salman a passé de nombreuses années à acquérir des connaissances et à comprendre qu'il lui manquait quelque chose. Il a enduré tout cela à contrecoeur tant bien que mal et sa patience face à l'adversité fut sur le point de porter ses fruits. Lorsque Salman a entendu parler pour la première fois de l’arrivée à Yathrib d’un homme se revendiquant prophète, il était impatient de le rencontrer et a imaginé un moyen de tromper la vigilance de son brutal maître et de rencontrer cet homme. Salman a trouvé un moyen de confirmer les signes de la prophétie dont le vieux prêtre lui avait parlé et, convaincu de ces signes, il s'est jeté sur le prophète Mouhammad en pleurant et en lui embrassant les mains et les pieds. Le prophète Mouhammad l'a relevé et lui a dit: "Salman, raconte ton histoire".[2] Les sahabah écoutaient avec émerveillement, peut-être un peu de la même manière que les musulmans nés aujourd'hui écoutent les récits de ceux qui se sont convertis à l'islam et ont souvent renoncé à tout pour y parvenir. Écoutons ce que Salman lui-même a dit sur ce qui s’est passé. Il commenca… "Quand j'eus fini, le prophète dis: 'Salman! Conclus un marché avec ton propriétaire pour te libérer'. Mon maître accepterait de me libérer en échange de ce qui suit: "Trois cents dattiers, ainsi que mille six cents pièces d'argent." Par conséquent, les sahabah l'ont aidé en fournissant environ vingt à trente dattiers chacun…. Le prophète m'a dit: 'Creuse un trou pour chaque plant de dattes. Quand tu auras fini, dis-le-moi pour que je puisse personnellement mettre en place toutes les plantes de dattes. Ainsi, avec l'aide de mes amis, j'ai creusé des trous partout où les plants de dattes devaient être placés. Plus tard, le prophète est venu. Nous nous tenions à ses côtés, en tenant les plantes pendant qu'il les plantait dans le sol… pas une seule plante ne mourut… et il me restait encore de l'argent en surplus. Un homme est venu avec une pépite d'or qui avait à peu près la taille d'un œuf de pigeon. Le prophète a dit: 'Salman! Prends ceci et payes ce que tu dois. Allah en fera sûrement assez pour ta dette.' Cela dépassait les mille six cents pièces. Non seulement j'ai payé mes dettes, mais ce qui restait était équivalent à ce que j'avais donné. Encore une fois, l'histoire de Salman n'est pas très différente de celle des nouveaux musulmans d'aujourd'hui. Beaucoup parleront des bénédictions d'Allah pleuvant sur eux ou la rapidité de la réponse à leur dou'a. Allah prend particulièrement soin des nouveaux musulmans et connaît les difficultés auxquelles ils ont été confrontés et leurs luttes à venir. Salman est un excellent exemple de la manière dont un nouveau musulman est capable de se convertir à la nouvelle religion et son nouveau mode de vie. Il démontre que la recherche de l'illumination mènera éventuellement à la vérité. Salman a été la première personne de Faris à se convertir à l'islam et la première personne connue à traduire des parties du Coran dans une langue autre que l'arabe. Il est connu dans l'histoire islamique pour ses méthodes de guerre novatrices et sa proximité avec le prophète Mouhammad. Salman Al-Farsi a laissé une marque unique dans l'histoire de l'islam et serait décédé aux environs de 655 de notre ère. Notes de bas de page: [1] Yathrib est la ville dans laquelle le prophète Mouhammad et ses disciples ont émigré à partir de la Mecque. Elle est ensuite devenu connu sous le nom de Médine. Medina est aussi le mot arabe pour ville. [2] Imam Ahmad. L'adresse internet de cet article:https://www.newmuslims.com/fr/lessons/264/les-compagnons-du-propha-te-mouhammad/Droits d'auteur© 2011-2012 NewMuslims.com. Tous les droits sont réservés. --b2_d49a5434be0dde1ead0e7722e28c1d14 Content-Type: text/html; charset = "aractères=iso-8859-1" Content-Transfer-Encoding: 8bit

Les compagnons du prophète Mouhammad: Salman Al-Farsi

Description: Une courte biographie de l'un des plus importants compagnons du prophète Mouhammad, Salman Al-Farsi.

ParAisha Stacey (© 2014 IslamReligion.com)

Publié le09 Jun 2019 - Dernière modification le04 Mar 2015

Imprimé: 3 - Envoyé: 0 - Vu: 217 (moyenne quotidienne: 1)

Catégorie: Leçons > Le Prophète Mouhammad > Ses compagnons


Objectifs

·       En savoir plus sur la vie de Salman Al-Farsi et son combat pour la recherche de la vérité et sa conversion.

Termes arabes

·       Sahabah - la forme plurielle de "Sahabi", qui se traduit par Compagnons. Un sahabi, tel que le mot est couramment utilisé aujourd'hui, est quelqu'un qui a vu le prophète Mouhammad, a cru en lui et est mort musulman.

·       Dou’a - supplication, prière, demander quelque chose à Allah.

The Companions of Prophet Muhammad1.jpgSalman Al-Farsi fait parti des sahabah. Il est aussi appelé Salman le Persan. Le pays de Fars est aujourd'hui connu sous le nom de Perse. On pense qu'il est né dans une famille très riche et influente. Salman est devenu chrétien, a quitté la maison de son père et s'est lancé dans une longue quête religieuse. Il se rendit au Sham puis en Arabie centrale à la recherche du prophète qui, lui a-t-on dit, redonnerait vie à la religion du prophète Abraham. Sur le chemin, il a été vendu comme esclave. Le prophète Mouhammad, que le salut et la paix d'Allah soient sur lui, a exercé une influence déterminante pour garantir la liberté de Salman. Il est devenu l'un des plus proches compagnons du prophète, un guerrier novateur et un grand savant de l'Islam.

Salman, dont le nom à la naissance était Rouziba, est né aux environs de 565 de notre ère dans le village de Jayyan à Isfahan, en Perse. Son père était le chef du village et un homme riche et influent. Il possédait une grande maison dans un domaine fertile et était également le prêtre zoroastrien de la localité. Salman a été converti à la foi zoroastrienne dans laquelle le feu joue un rôle symbolique mais aussi central. Dans sa jeunesse, Salman connaissait tellement bien sa propre foi qu'il fut nommé "gardien du feu". Le père de Salman était très attaché à lui et aimait le garder près de chez lui et ne le laisser jamais s'éloigner de la propriété ou du temple. Cependant, Salman acquit une soif insatiable de connaissances et la chercha partout où il le pouvait.

Un jour, le père de Salman fut très occupé et envoya son fils au bout du domaine pour superviser certaines affaires; Salman n'a jamais été aussi loin. En chemin, il a entendu le son mélodieux des chrétiens en prière. Salman était attiré par la religion chrétienne mais, de retour chez lui, il lui était impossible d'en savoir plus ou de rejoindre leur congrégation. Son père a retenu de force Salman, mais il s'est libéré et a rejoint une caravane chrétienne qui traversait le Sham. Ainsi, il pu quitter son pays dans ce qui pourrait être décrit comme un voyage spirituel d'illumination.

Salman s'est converti au christianisme sous la tutelle d'un moine avec lequel il a voyagé pendant plusieurs années. Il reprit sa quête de connaissances et se dirigea vers la péninsule arabique. Il est entré en contact avec de nombreux chrétiens, moines, prédicateurs et prêtres, mais aucun d'entre eux n'était plus compétent que son ancien enseignant. Un jour, il rencontra un prêtre très âgé et malade qui informa Salman de la venue du dernier prophète à Yathrib[1] et l'informa des caractéristiques de ce prophète mentionnées et détaillées dans la Bible.

Salman est parti pour la ville de Yathrib en compagnie d'une caravane arabe. Peu de temps après, les Arabes ont rompu leur entente avec Salman et l'ont rendu captif. Quelques jours plus tard, Salman a été vendu à un homme appartenant à une tribu juive de Yathrib. Ainsi, Salman est arrivé à Yathrib plusieurs années avant le prophète Mouhammad. Pendant toutes ces années, il a été harcelé, tourmenté et maltraité.

Même avant que Salman n'ait rencontré et parlé avec le prophète Mouhammad, sa recherche de la vérité fut impressionnante et ressembla à la recherche entreprise par de nombreuses personnes aujourd'hui. Il n’est pas rare d’entendre de nouveaux musulmans parler de leur passage d’une religion à l’autre à la recherche de la lumière de la vérité et de l’étincelle que seule leur âme reconnaît. Jusque là, Salman a passé de nombreuses années à acquérir des connaissances et à comprendre qu'il lui manquait quelque chose. Il a enduré tout cela à contrecoeur tant bien que mal et sa patience face à l'adversité fut sur le point de porter ses fruits.

Lorsque Salman a entendu parler pour la première fois de l’arrivée à Yathrib d’un homme se revendiquant prophète, il était impatient de le rencontrer et a imaginé un moyen de tromper la vigilance de son brutal maître et de rencontrer cet homme. Salman a trouvé un moyen de confirmer les signes de la prophétie dont le vieux prêtre lui avait parlé et, convaincu de ces signes, il s'est jeté sur le prophète Mouhammad en pleurant et en lui embrassant les mains et les pieds. Le prophète Mouhammad l'a relevé et lui a dit: "Salman, raconte ton histoire".[2] Les sahabah écoutaient avec émerveillement, peut-être un peu de la même manière que les musulmans nés aujourd'hui écoutent les récits de ceux qui se sont convertis à l'islam et ont souvent renoncé à tout pour y parvenir.

Écoutons ce que Salman lui-même a dit sur ce qui s’est passé. Il commenca… "Quand j'eus fini, le prophète dis: 'Salman! Conclus un marché avec ton propriétaire pour te libérer'. Mon maître accepterait de me libérer en échange de ce qui suit: "Trois cents dattiers, ainsi que mille six cents pièces d'argent." Par conséquent, les sahabah l'ont aidé en fournissant environ vingt à trente dattiers chacun…. Le prophète m'a dit: 'Creuse un trou pour chaque plant de dattes. Quand tu auras fini, dis-le-moi pour que je puisse personnellement mettre en place toutes les plantes de dattes. Ainsi, avec l'aide de mes amis, j'ai creusé des trous partout où les plants de dattes devaient être placés.

Plus tard, le prophète est venu. Nous nous tenions à ses côtés, en tenant les plantes pendant qu'il les plantait dans le sol… pas une seule plante ne mourut… et il me restait encore de l'argent en surplus. Un homme est venu avec une pépite d'or qui avait à peu près la taille d'un œuf de pigeon. Le prophète a dit: 'Salman! Prends ceci et payes ce que tu dois. Allah en fera sûrement assez pour ta dette.' Cela dépassait les mille six cents pièces. Non seulement j'ai payé mes dettes, mais ce qui restait était équivalent à ce que j'avais donné.

Encore une fois, l'histoire de Salman n'est pas très différente de celle des nouveaux musulmans d'aujourd'hui. Beaucoup parleront des bénédictions d'Allah pleuvant sur eux ou la rapidité de la réponse à leur dou'a. Allah prend particulièrement soin des nouveaux musulmans et connaît les difficultés auxquelles ils ont été confrontés et leurs luttes à venir. Salman est un excellent exemple de la manière dont un nouveau musulman est capable de se convertir à la nouvelle religion et son nouveau mode de vie. Il démontre que la recherche de l'illumination mènera éventuellement à la vérité. Salman a été la première personne de Faris à se convertir à l'islam et la première personne connue à traduire des parties du Coran dans une langue autre que l'arabe. Il est connu dans l'histoire islamique pour ses méthodes de guerre novatrices et sa proximité avec le prophète Mouhammad. Salman Al-Farsi a laissé une marque unique dans l'histoire de l'islam et serait décédé aux environs de 655 de notre ère.



Notes de bas de page:

[1] Yathrib est la ville dans laquelle le prophète Mouhammad et ses disciples ont émigré à partir de la Mecque. Elle est ensuite devenu connu sous le nom de Médine. Medina est aussi le mot arabe pour ville.

[2] Imam Ahmad.

--b2_d49a5434be0dde1ead0e7722e28c1d14-- --b1_d49a5434be0dde1ead0e7722e28c1d14 Content-Type: image/jpeg; name="The_Companions_salman_al_farsi._001.jpg" Content-Transfer-Encoding: base64 Content-ID: Content-Disposition: inline; filename="The_Companions_salman_al_farsi._001.jpg" /9j/4AAQSkZJRgABAQEAYABgAAD/2wBDAAoHBwgHBgoICAgLCgoLDhgQDg0NDh0VFhEYIx8lJCIf IiEmKzcvJik0KSEiMEExNDk7Pj4+JS5ESUM8SDc9Pjv/2wBDAQoLCw4NDhwQEBw7KCIoOzs7Ozs7 Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozs7Ozv/wAARCADLAIcDASIA AhEBAxEB/8QAHwAAAQUBAQEBAQEAAAAAAAAAAAECAwQFBgcICQoL/8QAtRAAAgEDAwIEAwUFBAQA AAF9AQIDAAQRBRIhMUEGE1FhByJxFDKBkaEII0KxwRVS0fAkM2JyggkKFhcYGRolJicoKSo0NTY3 ODk6Q0RFRkdISUpTVFVWV1hZWmNkZWZnaGlqc3R1dnd4eXqDhIWGh4iJipKTlJWWl5iZmqKjpKWm p6ipqrKztLW2t7i5usLDxMXGx8jJytLT1NXW19jZ2uHi4+Tl5ufo6erx8vP09fb3+Pn6/8QAHwEA AwEBAQEBAQEBAQAAAAAAAAECAwQFBgcICQoL/8QAtREAAgECBAQDBAcFBAQAAQJ3AAECAxEEBSEx BhJBUQdhcRMiMoEIFEKRobHBCSMzUvAVYnLRChYkNOEl8RcYGRomJygpKjU2Nzg5OkNERUZHSElK U1RVVldYWVpjZGVmZ2hpanN0dXZ3eHl6goOEhYaHiImKkpOUlZaXmJmaoqOkpaanqKmqsrO0tba3 uLm6wsPExcbHyMnK0tPU1dbX2Nna4uPk5ebn6Onq8vP09fb3+Pn6/9oADAMBAAIRAxEAPwCoFxRT qTFfYn57cSiloxSC43FFOoxQO43FGKdijFFwuNxRTsUYouK42lxTsUYoC43FLilxRQFxKMZpcUtI QwpRT8UU7j5gxRinYoxSJuNxRinYoxQFxuKMU7FGKVwuNxRin4pMUXC43FGKfg0YouFxuKMU7FGK LhcbijFP2mgJmlcBmKXFPEdPCAUuYpRbI9vFFTbPailzGnsyLaaNpqbZRto5iPZkO2jaam2Uuyjm D2ZBtNLsqfZ7UBPalzD9mQhPal2VNspdvNLmLVMh2UbBU+ygJS5ivZkGygJ7Vn6l4hsbAmOM/aZh /Ch+Vfqaw01yTUL+NNQmlisyf3kdr8rEema5quLhTXc7aGW1arXReZ1oUHpz24NOCVc03V9BmtUs 7e2NvAv3QyYx75znPvV2TSYpEElrOCp5GTkfnXBSzelJ2qLlZ6FbI60FzU3zL8THCc04JVqWzmhP zxnHqORUe2vTjVjNXi7nmSoSpu01ZkWziipttFPmFyEeyjb7VNto20cwuQi2Ubal20baOYOQi20u 2pdlG2lzD5CLbRtqRtqKXZgqqMkk4ArmNW8XRx7odNAkfoZmHyj6DvUTqxgrs1p4edR2ijavtQtN Nh8y6lCZ+6g5ZvoK47VvEt1qAaKLNvbn+FT8zfU/0FZM9xLcTGWeRpZG6sxyahPPevOq4mU9Foj2 aGChT1lqxxbsKuaVYXmo3Ygsrcyyd/RR6k9hV/w54Yn1u4y5MNsnMkmOfoPevS9OsrHSrZbayhCI OuOrH1J714+JxkafurVntUMLKfvPRGdpHh230yFWuf8ASrnuf4F+g/qa0CXVyUbYp/hHQVacl+/4 VCYwOTXjSquTvI9WNNRVkM+0SL0OfwxTGcSfegBPqOKl2r6UuRirhXlB3g7ETowmrTVyq0QPQMP1 oqySKK7VmuJStzHFLKsK3flKm2jbUmKMV9hc+L5SPbS4p5AqteahZ2Cbru5jhHox5P4daTkNQvoi XFZura7Y6QpWV/MnI4hQ/Mfr6Cuf1fxlLNug00GGPoZ2HzH6Dt/OuWdyzF2JZmOSzHJNc1TEJaRO 6jgm9Zmjquu3mrNiZ9kI+7Cn3fx9TWYTmrVnpl5qDf6PCxXu54UfjW9a+GILZRJdyea390cKP8a8 yriYp+89T2aWGdrRVkc5bWdxdsFhjZvftXU6P4R3OjXJBJ7dhU6zJB8sQCqOyjFWItTKH7x/OuGr XqSVo6HZTowi7y1OqtrWKzt1giXYi/rSlscDpWTa+IEICzjevr3FakFxa3QzCwY+g6j8K8mUJJ3k ejGUWtBwyaeQcdKcEHZvzp+wYrMsiEe7rxQYwO9PLc4ppJNADMAUUpzRQBRur+zsk33NzHEP9pua wLzxzYRZW0gluD2ZvkX/ABrh5ZZJXLyOzuf4mOTTPrX2nt5nyKwlNG3feLdWvMqkwtUP8MIwfzPN YruXcu7F2PVmOSfxq7p+j32pnNvCfLzzI/Cj8e9dNYeF7CzxJdH7XKOxGEH4d/xrhr4uMN3dnfRw jfwqyOXsNIvtTb/R4Ts7yNwo/GulsvDFjZAPdt9plHY/cH4d/wAa2JJiE2oAqgcAcAVSkcnqa86e IqVPJHowoQp+bJJLpUULGAoHAAqjNK8nU8U52UVXklAqYQHKRG4NVZZGXvTpJ89KhWOSd9kaM7H+ FRk10pW3Odu+wsVxJu68Vo21+YmDBiCO4NJB4b1OUBmhEKnvKwH6Vei8NRpzcXhY/wB2Jf6msp1a W1zSFOp2L9r4m24WfEg9ehroLS7hu4/Mhc49GGDXORaVaQEGKAZH8TncauRbo+jYx71w1OR/CdcO ZfEdBgMOQD9KaYh2NZsV5Kh5ORV6K7SQcjBrBo0FKEUVNkMODRSsM8esNB1DUMNHCY4j/wAtJPlH 4dzXS6f4XsrTDz/6TIO7j5R9B/jWs07Z6dKQM7V6NXFVZ6bI5KeHpw82SHaoxkADoB0FRO47Cl2m mNFI33UY/QVyqx0O5Xlc1UketA6deSHiIj3Y4py+Hpnx506qPRRmtVUhHdmbhJ7IwpZQuagit7u+ fbbQvJ7gcD8a6+Dw/YQkM0ZlYd5Dkfl0rQCxxIFUKqjsBgUPFpfChLDN/EznLHwmWAa+lwP+ecf9 TW4qWumQ+XbRJF/ujk/U0+S4wMDgetU5W3nNc0qk6j95nRGEYL3UNkuWdueaFZj2poUDtT+venot hCMzDviozIF75p7KDUTR5ppoGmKLsJwDTxekciqrR4zQYjn2NXaJGpfTV2T/APXRWQ0bjoaKvkiR zSOgSxhXl2z9KmWGBeiD8qURiniMVwuTZ1JIb8o6KPyp272oKCmEEGoKHbjSEn1puaQ0wFZsDPWo HLN3p5ye9MK+9NMCAxsTyaTyj61Ng0YNXzE2IfKpdhFSge9LilzBYh2HvSFKnIppNNNhYqyRZHSo 8djVp2AFQOQa1jdkOxCVGcniih2wcnpRWqTM20bgNSg8VWD5p4YVwtHSTZFIRmmginbhSsA3bTSt SZFIcUxkRFNK1ITTCadmK5GV96TGKUt61E0qL3qlFsTaJMUhIFV2uR2FRNOx71qqTIc0i00gHeoX nFVWk9TTDL6CtVSRm6hO0pNRlj7VCXc00hj1NaqKRm5NkhceuaKj2mir0J1NsGnB8VW8wDvSecPW uL2bOnnRcElL5gFUvOPamGY92p+yFzmh54FNa6Ud6zWnHcmozNnp09qtUkL2hoteegqF7pz0OPoK p7nIGO/rQMkfMTVKCRPMyZ5SfvN+ZqLzM9OfpRhfQUZNXZIm4ZY9sfWkKk9WpQG9eKXB78UCI/L9 6URipNtLtNFwsR7AKQrxxipdvpQEz2ouFiLHFFTeXRRcLDDN6L+ZpDIx5yAPaowu3bnAPXGKftO0 jr6UXAN53YLfpSA9j+NMKMoG3HHqeorFfW7y31CWNNPmmt9+yMoPvsBk1UY82wm7bm58uTkc4oEi 9qyr3Vbm1vEjisHmVVHnEHO0t0UHpn68UupaheW2lJILZVupPvAfMIh6nPUjj86fI9PMOZamypyM 44pNxA6ceuK5vTda1N2ZJbN5JJiHQk4RFPHPoO9WY9XvpLt0j08vETiNixG7B5JP+eKTptMFNM2w 2e/5ClBBA4696gEuRypzx8o5z6ke3+NPAY9B+HoKzaaLWpNuH1oLJjrUOG7jpTcPjPI57KaQywGA pwdTzmqoV8/df8BTgjd9x44oAnJDfT604Y6bunvVdRJ2UjHc04eYc/KSf93FAE/40VBiQ87WoosB 0ZjRvvIp+ozUT2FrL9+FfwyP5VPRXLzNGtkQDS7UdI8fXmk/sm2BBESAjocCrIY04NT52HKikdNi HKoufdetRtYjHMa478Vpbu/U1DIu7JU5buDS5mNJFD7Oq4ARSMdMCni3KkLsAz0460+UPEpP3gOd pOP1rJvI72O+OpafIHmCFJbaQkCRM549DnoaqPvaNg9OhrizP8QVR9ad9ljU5JDfQVR03Wba/wAx gtFcJ9+CXhx/iPccVpZ9DnPrSacXZgmnqhgjQfcUCmtGScknHepuSSCp+vWm8joe1K47DBGpAOPp mjy07jB9qecgcL09KQuO9HMFhvlKTxj8RTTAvUoD9KdvQ9GpuSOhyPai4WGNBGeQCue9FPLHsc47 UU7sVi23HNFPPSm9RSsIbRSH/WEduKCcCpsMXNGcjkZopuaBg67lxwR6MM5qpLFy24N8oBDA8j6V dHNQzn5W9uRQMxdU06O5Xe6EMnzJPHwyEdDxz/npVe31PUNNKrfKby36faIh86gd3Xv+H5V0LxoA qhQASAQPSs6dFS7XaoG9vmA71rGd1Z6kSjZ3RZstSt7+3E9rMsqH0P8APuKsGQkZIDCuQ8QRpp6P e2YMFxHHlZIyQeo6+v410GlTyXGlW08rbpHjVmbGMkj2onTslJdRRnd8rLvnEdOh7E0vmq3BA6dD 1qLJ3Y9Fz+tA5d1PI4rI0FcKRgcH0qIqc8EjAxTEZtjnPIbAqfAy31qthEREnY0UdQp7kmiqEf/Z --b1_d49a5434be0dde1ead0e7722e28c1d14--