Date: Thu, 21 Nov 2019 12:38:34 +0300 Return-Path: phpmailer@islamreligion.com To: you@you.com From: "NewMuslim.com recommander le service" Subject: =?iso-8859-1?Q?Votre_ami_voir_cette_vid=C3=A9o_vous_recommande?= =?iso-8859-1?Q?_:?= =?iso-8859-1?Q?____________________________La_Croyance_en_Alla?= =?iso-8859-1?Q?h_(partie_2_de_2):_Le_Shirk,_l'Oppos=C3=A9_du_T?= =?iso-8859-1?Q?awhid?= Message-ID: X-Priority: 3 X-Mailer: PHPMailer [version 1.73] X-Original-Sender-IP: 35.175.120.174 MIME-Version: 1.0 Content-Type: multipart/alternative; boundary="b1_cbfe312f889309b8e17f6615212cdd36" --b1_cbfe312f889309b8e17f6615212cdd36 Content-Type: text/plain; charset = "aractères=iso-8859-1" Content-Transfer-Encoding: 8bit Level 1 :: Lesson 16 La Croyance en Allah (partie 2 de 2): Le Shirk, l'Opposé du Tawhid Description: Le concept de Tawhid (monothéisme) est enraciné au cœur même de l'Attestation de Foi (Shahadah). Cette leçon en deux parties vise à fournir au croyant une compréhension de ce que ce concept unique contient. La deuxième partie traite de la plus grande violation associée au Tawhid, c'est-à-dire l'aspect de Shirk. ParImam Kamil Mufti Publié le19 Jun 2019 - Dernière modification le01 May 2017 Imprimé: 3 - Envoyé: 0 - Vu: 290 (moyenne quotidienne: 2) Catégorie: Leçons > Les croyances islamiques > Les articles de foi Prérequis · Introduction aux Piliers de l'Islam et aux piliers de la Foi (2 parties). Objectifs · Connaître la signification précise du mot «shirk» et comprendre sasévérité. · Savoir quelles sont les plus grandesformeset les moindresformesde«shirk». · Connaître certaines des formes de «shirk» qui prévalent dans nos sociétés. Termes Arabes · Tawhid– L'Unité et l'Unicité d'Allah dans le respect de Sa Seigneurie, Ses Noms et Attributs et Son droit d'être adoré. · Sunnah -Le mot Sunnah a plusieurs significations selon le domaine d’étude, mais il est généralement accepté comme étant ce qui a été rapporté, fait ou approuvé par le Prophète. · Shirk – Un mot qui implique l’association d’autres divinités à Allah, ou l'accord des attributs divins à autres qu'Allah, ou de croire que la source du pouvoir, du mal et des bénédictions provient d'un autre qu'Allah · Du’a - supplication, invocation, prière, demander quelque chose à Allah. · Riya–Cela vient du mot ra’a qui signifie voir, regarder, apercevoir. Ainsi, le mot riya signifie l'ostentation, hypocrisie et dissimulation. En Islam, riya signifie accomplir des actes qui plaisent à Allah avec l'intention de plaire à quelqu'un d'autre qu'Allah. Le mot arabe shirk est le contraire de tawhid, l’unicité d’Allah, et est plus global que le polythéisme et l’idolâtrie. Cela signifie associer Allah à d'autres divinités. Le shirk est d'associer d'autres dieux à Allah dans certains aspects désignés dans le Coran et la Sunnah comme Lui étant propre et exclusif. Il n'y a aucune question sur laquelle l'Islam est aussi strict que celui du monothéisme (tawhid). Associer d'autres dieux à Allah (shirk) est le péché le plus immense, la plus grande violation avec laquelle le Seigneur des cieux et de la terre peut être défié. La mort en état de shirk sépare pour l'éternitéune personne de la grâce divine: « Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut». (Coran 4:48)Le Shirk a de nombreuses formes, dont certaines seront discutées ci-dessous. Le Plus Grand Shirk Les actes relevant de cette catégorie de shirk sont considérés comme impardonnables. Allah ne leur pardonnera pas à moins de se repentir. « Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut ». Cette catégorie est en contradiction avec le but même de la création, tel qu’exprimé dans la déclaration d’Allah: « Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent ». (Coran 51:56) Dans cette catégorie de shirk, les actes d'adoration etleurs récompenses s'adressent à autres qu'Allah ou a ceux qui Lui sont associé. Allah donne un exemple de ce type dans le Coran, dans Sa parole: « Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu'Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu'ils [Lui] donnent des associés». (Coran 29:65) Le Coran souligne dans de nombreux versets qu'Allah ne partage ses pouvoirs avec aucun associé. Il avertit ceux qui croient que leurs idolesintercèderontpour eux, qu’ils deviendront,avec les idoles, le jour du jugementl’essence de l'enfer.Le plus grand shirk inclut d'invoquer ou implorer une fausse divinité, un prophète, un ange, un saint, une idole ou quoi que ce soit d'autre qu'Allah. Les chrétiens prient un homme qu'ils croient partager la divinité avec Allah, le prophète d'Allah Jésus (Paix sur lui). Les catholiques dirigent certains types de cultes à l'attention de saints, d'anges et de Marie, qu’ils considèrent comme une «vénération». Toutes ces choses sont considérées comme du shirk. Il est également considéré comme du shirk de prier le prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) ou les tombes de saints hommes. Croire à la législation des autres, qu’il s’agisse de gouvernements ou de chefs religieux opposés aux enseignements clairs de l’Islam, est également une forme majeure de shirk, comme le dit Allah: « Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah ». (Coran 9:31) Ils les prennent, en dehors d'Allah, et les mettent sur le même plan que Lui, non pas en les invoquant directement, mais en acceptant volontairement de changer le licite en interdit et l’interdit en licite dans la religion d’Allah. Ils leur ont donné l’autorité que seul Allah possède, de légiférer en termes de lois divines.Une autre forme de shirk majeur consiste à éprouver pour une créature une partie de l'amour divin réservée à Allah. « Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah... ». (Coran 2:165) Les plus petites Formes deShirk Jurer par autre qu'Allah et accomplir des actes religieux pour un gain matériel, parostentation ou pour gagner des faveurs, sont deux des plus petites formes de Shirk. Le messager d'Allah a dit: « Certes ce dont j’ai le plus peur pour vous est la petite association ». Ils ont dit: Ô Messager d’Allah! Qu’est-ce que la petite association? Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) répondit: « L’ostentation. Le jour du jugement, lorsque Allah va récompenser les gens, il va dire à ceux qui ont fait cela: Partez vers ceux dont vous avez recherché le regard dans la vie d’ici-bas et voyez si vous trouvez une récompense auprès d’eux! ».(Ahmad, at-Tabarani, al-Baihaqi) Une fois, le prophète a annoncé: « Ô les gens, prenez garde à l'association cachée! Les gens dirent: Ô Messager d'Allah, qu’est-ce que l'association cachée ? Le Prophète répondit: Un homme se lève et prie et il embellit sa prière, car il voit les gens le regarder, ceci est l'association cachée ».(Ibn Khuzaymah) L'ostentation(riyaa en Arabe) est le fait de pratiquer n’importe quelle forme de culte pour être vu et recevoir des éloges de la part des autres. Pratiquer des actes religieux pour impressionner les gens détruit les bienfaits des actes vertueux et fait que la personne s’expose au péché. Parfois, même les plus pieux n’y sont pas épargnés, tellement cela est profondémentcaché et que sa source de motivation est tellement enracinée. Pour s’en débarrasser, il faut se concentrer sur le fait qu’ils pratiquent les actes de culte pour plaire à Allah seul, et non pourplaireaux autres. Un musulman doit faire attention à ce que ses intentions soient pures et le restent chaque fois qu’il accomplit des actes vertueux. Afin de garantir cela, il est recommandé en Islam de dire le nom d’Allah avant tout acte important. Une série d'invocations (du’as) ont également été prescrites par le Prophète avant et après toutes les habitudes naturelles pour les transformer en actes de culte et prendre conscience d’Allah. Les Exemples deShirk Quotidien L'Astrologie et les Horoscopes Prévoir l’avenir en comparant la position des étoiles et les constellations avec la période de l’année dans laquelle une personne est née est une forme de shirk. Seul Allah connaît l’avenir, il est donc impossible de prévoir desévènementsfuturs en étudiant les étoiles. C’est une forme de shirk parce que la croyance en l'astrologie attribue aux astrologues la connaissance de l'avenir, et parce qu'ils attribuent faussement certains pouvoirs à des créationscomme les étoiles,que ni Allah ni la science ont assignées. La Voyance Lire l’avenir dans les paumes de la main, lire l'avenir dans une boule de cristal, et les autres formes utilisées pour prévoir l’avenir sont des formes de shirk pour les mêmes raisons données ci-dessus. Le Nombre 13 Un exemple courant de shirk est la conviction que le nombre treize est un nombre porteur de malheur, en particulier en occident, où il est fréquent que des immeubles de grande hauteur ne disposent pas d’un treizième étage. C'est un shirk parce qu'il attribue la capacité d'apporter une mauvaise fortune à un simple nombre ! Créatures Porteuses de Chance ou de Malheur Pendant des siècles, et dans de nombreuses régions du monde, il était de coutume d'associer certains animaux ou objets au bonne ou mauvaise fortunes. Par exemple, on pense que les chats noirs, les pies, les pieds de lapins et les fers à cheval portent chance. Tous ces exemples sont du shirk parce qu’on attribue à la création d’Allah la capacité d’apporter bonne ou mauvaise chance. Tous les musulmans doivent éviter toutes les formes de shirk, et la seule façon de le faire est d’étudier ces différentes formes et de bien comprendre le concept du tawhid. Le Shirk est le plus grave péché de l’Islam, plus grave que d’autres péchés tels que le meurtre et l’adultère, car il rivalise avec le droit exclusif d’Allah d’êtreadoré. Ainsi, il faut que les musulmans fassent de leur mieux pour éviter le shirk et puissent entrer dans les Jardins du Paradis. L'adresse internet de cet article:https://www.newmuslims.com/fr/lessons/12/la-croyance-en-allah-partie-2-de-2/Droits d'auteur© 2011-2012 NewMuslims.com. Tous les droits sont réservés. --b1_cbfe312f889309b8e17f6615212cdd36 Content-Type: text/html; charset = "aractères=iso-8859-1" Content-Transfer-Encoding: 8bit

La Croyance en Allah (partie 2 de 2): Le Shirk, l'Opposé du Tawhid

Description: Le concept de Tawhid (monothéisme) est enraciné au cœur même de l'Attestation de Foi (Shahadah). Cette leçon en deux parties vise à fournir au croyant une compréhension de ce que ce concept unique contient. La deuxième partie traite de la plus grande violation associée au Tawhid, c'est-à-dire l'aspect de Shirk.

ParImam Kamil Mufti

Publié le19 Jun 2019 - Dernière modification le01 May 2017

Imprimé: 3 - Envoyé: 0 - Vu: 290 (moyenne quotidienne: 2)

Catégorie: Leçons > Les croyances islamiques > Les articles de foi


Prérequis

·       Introduction aux Piliers de l'Islam et aux piliers de la Foi (2 parties).

Objectifs

·       Connaître la signification précise du mot «shirk» et comprendre sa sévérité.

·       Savoir quelles sont les plus grandes formes et les moindres formes de «shirk».

·       Connaître certaines des formes de «shirk» qui prévalent dans nos sociétés.

Termes Arabes

·       Tawhid – L'Unité et l'Unicité d'Allah dans le respect de Sa Seigneurie, Ses Noms et Attributs et Son droit d'être adoré.

·       SunnahLe mot Sunnah a plusieurs significations selon le domaine d’étude, mais il est généralement accepté comme étant ce qui a été rapporté, fait ou approuvé par le Prophète.

·       Shirk – Un mot qui implique l’association d’autres divinités à Allah, ou l'accord des attributs divins à autres qu'Allah, ou de croire que la source du pouvoir, du mal et des bénédictions provient d'un autre qu'Allah

·       Du’a - supplication, invocation, prière, demander quelque chose à Allah.

·       Riya – Cela vient du mot ra’a qui signifie voir, regarder, apercevoir. Ainsi, le mot riya signifie l'ostentation, hypocrisie et dissimulation. En Islam, riya signifie accomplir des actes qui plaisent à Allah avec l'intention de plaire à quelqu'un d'autre qu'Allah.

Le mot arabe shirk est le contraire de tawhid, l’unicité d’Allah, et est plus global que le polythéisme et l’idolâtrie. Cela signifie associer Allah à d'autres divinités. Le shirk est d'associer d'autres dieux à Allah dans certains aspects désignés dans le Coran et la Sunnah comme Lui étant propre et exclusif.

Il n'y a aucune question sur laquelle l'Islam est aussi strict que celui du monothéisme (tawhid). Associer d'autres dieux à Allah (shirk) est le péché le plus immense, la plus grande violation avec laquelle le Seigneur des cieux et de la terre peut être défié. La mort en état de shirk sépare pour l'éternité une personne de la grâce divine:

« Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut ». (Coran 4:48)

Le Shirk a de nombreuses formes, dont certaines seront discutées ci-dessous.

Le Plus Grand Shirk

Les actes relevant de cette catégorie de shirk sont considérés comme impardonnables. Allah ne leur pardonnera pas à moins de se repentir.

« Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut ». 

Cette catégorie est en contradiction avec le but même de la création, tel qu’exprimé dans la déclaration d’Allah:

« Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent ». (Coran 51:56)

Dans cette catégorie de shirk, les actes d'adoration et leurs récompenses s'adressent à autres qu'Allah ou a ceux qui Lui sont associé. Allah donne un exemple de ce type dans le Coran, dans Sa parole:

« Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu'Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu'ils [Lui] donnent des associés». (Coran 29:65)

Le Coran souligne dans de nombreux versets qu'Allah ne partage ses pouvoirs avec aucun associé. Il avertit ceux qui croient que leurs idoles intercèderont pour eux, qu’ils deviendront, avec les idoles, le jour du jugement l’essence de l'enfer.

Le plus grand shirk inclut d'invoquer ou implorer une fausse divinité, un prophète, un ange, un saint, une idole ou quoi que ce soit d'autre qu'Allah. Les chrétiens prient un homme qu'ils croient partager la divinité avec Allah, le prophète d'Allah Jésus (Paix sur lui). Les catholiques dirigent certains types de cultes à l'attention de saints, d'anges et de Marie, qu’ils considèrent comme une «vénération». Toutes ces choses sont considérées comme du shirk.

Il est également considéré comme du shirk de prier le prophète Muhammad (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) ou les tombes de saints hommes.

Croire à la législation des autres, qu’il s’agisse de gouvernements ou de chefs religieux opposés aux enseignements clairs de l’Islam, est également une forme majeure de shirk, comme le dit Allah:

« Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah ». (Coran 9:31)

Ils les prennent, en dehors d'Allah, et les mettent sur le même plan que Lui, non pas en les invoquant directement, mais en acceptant volontairement de changer le licite en interdit et l’interdit en licite dans la religion d’Allah. Ils leur ont donné l’autorité que seul Allah possède, de légiférer en termes de lois divines.

Une autre forme de shirk majeur consiste à éprouver pour une créature une partie de l'amour divin réservée à Allah.

« Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah... ». (Coran 2:165)

Les plus petites Formes de Shirk

Jurer par autre qu'Allah et accomplir des actes religieux pour un gain matériel, par ostentation ou pour gagner des faveurs, sont deux des plus petites formes de Shirk. Le messager d'Allah a dit: 

« Certes ce dont j’ai le plus peur pour vous est la petite association ». Ils ont dit: Ô Messager d’Allah! Qu’est-ce que la petite association? Le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le protège) répondit: « L’ostentation. Le jour du jugement, lorsque Allah va récompenser les gens, il va dire à ceux qui ont fait cela: Partez vers ceux dont vous avez recherché le regard dans la vie d’ici-bas et voyez si vous trouvez une récompense auprès d’eux! ». (Ahmad, at-Tabarani, al-Baihaqi)

Une fois, le prophète a annoncé:

« Ô les gens, prenez garde à l'association cachée! Les gens dirent: Ô Messager d'Allah, qu’est-ce que l'association cachée ?  Le Prophète répondit: Un homme se lève et prie et il embellit sa prière, car il voit les gens le regarder, ceci est l'association cachée ». (Ibn Khuzaymah)

L'ostentation (riyaa en Arabe) est le fait de pratiquer n’importe quelle forme de culte pour être vu et recevoir des éloges de la part des autres. Pratiquer des actes religieux pour impressionner les gens détruit les bienfaits des actes vertueux et fait que la personne s’expose au péché. Parfois, même les plus pieux n’y sont pas épargnés, tellement cela est profondément caché et que sa source de motivation est tellement enracinée. Pour s’en débarrasser, il faut se concentrer sur le fait qu’ils pratiquent les actes de culte pour plaire à Allah seul, et non pour plaire aux autres. 

Un musulman doit faire attention à ce que ses intentions soient pures et le restent chaque fois qu’il accomplit des actes vertueux. Afin de garantir cela, il est recommandé en Islam de dire le nom d’Allah avant tout acte important. Une série d'invocations (du’as) ont également été prescrites par le Prophète avant et après toutes les habitudes naturelles pour les transformer en actes de culte et prendre conscience d’Allah. 

Les Exemples de Shirk Quotidien

L'Astrologie et les Horoscopes

Prévoir l’avenir en comparant la position des étoiles et les constellations avec la période de l’année dans laquelle une personne est née est une forme de shirk. Seul Allah connaît l’avenir, il est donc impossible de prévoir des évènements futurs en étudiant les étoiles. C’est une forme de shirk parce que la croyance en l'astrologie attribue aux astrologues la connaissance de l'avenir, et parce qu'ils attribuent faussement certains pouvoirs à des créations comme les étoiles, que ni Allah ni la science ont assignées.

La Voyance

Lire l’avenir dans les paumes de la main, lire l'avenir dans une boule de cristal, et les autres formes utilisées pour prévoir l’avenir sont des formes de shirk pour les mêmes raisons données ci-dessus.

Le Nombre 13

Un exemple courant de shirk est la conviction que le nombre treize est un nombre porteur de malheur, en particulier en occident, où il est fréquent que des immeubles de grande hauteur ne disposent pas d’un treizième étage. C'est un shirk parce qu'il attribue la capacité d'apporter une mauvaise fortune à un simple nombre !  

Créatures Porteuses de Chance ou de Malheur

Pendant des siècles, et dans de nombreuses régions du monde, il était de coutume d'associer certains animaux ou objets au bonne ou mauvaise fortunes. Par exemple, on pense que les chats noirs, les pies, les pieds de lapins et les fers à cheval portent chance. Tous ces exemples sont du shirk parce qu’on attribue à la création d’Allah la capacité d’apporter bonne ou mauvaise chance.

Tous les musulmans doivent éviter toutes les formes de shirk, et la seule façon de le faire est d’étudier ces différentes formes et de bien comprendre le concept du tawhid. Le Shirk est le plus grave péché de l’Islam, plus grave que d’autres péchés tels que le meurtre et l’adultère, car il rivalise avec le droit exclusif d’Allah d’être adoré. Ainsi, il faut que les musulmans fassent de leur mieux pour éviter le shirk et puissent entrer dans les Jardins du Paradis. 

--b1_cbfe312f889309b8e17f6615212cdd36--